En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // WBA-Chelsea (0-1)

Michy offre le titre à Chelsea !

Obligés de gagner à West Bromwich Albion s'ils voulaient être sacrés dès ce vendredi soir, les Blues ont dû attendre l'entrée de Michy Batshuayi pour ouvrir le score et célébrer leur sixième titre de leur histoire. Chelsea est champion de Premier League !

Modififié

West Bromwich Albion 0-1 Chelsea

But : Batshuayi (82e) pour Chelsea

Il était celui qui n'avait quasiment jamais eu sa chance cette saison. Celui qui n'avait jamais eu l'occasion d'être titulaire en championnat. Celui qui n'avait inscrit qu'un unique petit but dans ce marathon. Celui sur lequel les fans de Chelsea auraient parié en dernier, donc. Et pourtant. Pourtant, l'histoire retiendra que c'est bien Michy Batshuayi qui a donné le titre 2016-2017 à Chelsea. Le sixième de l'histoire du club. Avant son entrée à un quart d'heure du terme, les Blues bloquaient, et semblaient presque impuissants devant ces filets qui ne tremblaient pas. Mais à l'image de Batshuayi, qui s'est d'abord illustré par de nombreuses fautes, les Londoniens y ont toujours cru. Comme depuis l'été dernier. Et lorsque Michy a poussé la balle au fond sur un service chanceux de César Azpilicueta à la 82e minute, toute la joie des nouveaux champions d'Angleterre s'est libérée. Comme celle, indescriptible et spectaculaire, d'Antonio Conte. Celle pas moins discrète de l'historique de John Terry. Celle de ces quelques supporters venus s'inviter sur la pelouse. Celle de tout un collectif, tout simplement.

Domination bleue, fautes et frappes de loin


Pas là pour faire durer le suspense ou réclamer de la patience à leurs supporters, les Londoniens étouffent leurs adversaires dès les premières minutes. Logiquement plus motivés, largement plus précis et évidemment plus talentueux, les Blues passent leur vie dans la partie de terrain de WBA. Pedro, à l'origine de toutes les occasions, semble en forme, et les attaques sont trop rapides pour l'entrejeu des locaux, qui procèdent en contre. Mais comment se montrer dangereux face au leader quand même Hazard n'hésite pas à traverser le terrain pour venir défendre devant sa surface ? Il faut toutefois souligner que West Brom' ne lâche pas non plus le morceau devant sa cage, même s'il ne touche pas la quille et accumule les fautes (en même temps que les cartons). Azpilicueta et Fàbregas tentent donc leur chance de loin à de multiples reprises pour forcer le verrou. Qui devrait bientôt péter, pense-t-on naïvement. Sauf qu'à la mi-temps, le score est toujours bloqué à zéro partout, et qu'il manque encore deux petits points et un but à Chelsea pour laisser exploser une joie méritée.

Un bus imbougeable... jusqu'à l'entrée de Michy


Plus problématique : Foster n'a pas beaucoup d'arrêts à réaliser. Aucun de très haute qualité, en tout cas. Signe que les Blues doivent mieux faire face au but. Positionné très, très bas, pris à la gorge, perdant de plus en plus de ballons près de la zone de vérité, WBA tient le choc tant bien que mal. La première parade décisive intervient après une tentative cadrée de Moses, suivie d'une volée de Costa. Pour Fàbregas, il manque quelques centimètres pour attraper le cadre pendant qu'Hazard manque de provoquer un contre-son-camp. Mais combien de temps les Baggies vont-ils encore résister ? Plus le temps file, plus la question évolue et se transforme : les Baggies sont-ils capables de ne pas craquer jusqu'au coup de sifflet final ? Forcément, Conte s'excite et enrage de voir ses poulains s'en prendre plein les mollets sans trouver la faille. Comme d'habitude, Costa cherche son penalty... sans succès. Du côté de WBA, la fatigue se fait sentir et Pulis réalise rapidement ses trois changements. Ce qui fait du bien à son équipe, plus à l'aise et davantage en confiance sur la fin, Rondón et Chadli se procurant même de belles situations. Et puis, Michy fit son apparition. La suite est connue. Chelsea est officiellement champion de Premier League.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3