En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 26e journée
  3. // Saint-Étienne/Marseille (2-2)
  4. // Les notes

Michy business

Auteur d'une entrée décisive, le Belge de l'OM a souligné les faiblesses d'un Gignac amorphe. Sans oublier de mettre à l'amende Bayal Sall. Batshuayi n'aime décidément pas les gros corps.

Modififié

Saint-Étienne


Ruffier (4,5) : Son arrêt manchette était télégénique. En revanche, pour boucher son premier poteau ou sortir dans les pieds de Batshuayi, y a plus personne. Steph, le volley t'attend.

Théophile Catherine (3,5) : Les deux buts arrivent de son côté. Ce qui ne plaide pas en sa faveur.

Bayal Sall (5) : A payé de sa lourde carcasse sur le crochet de Batshuayi. Dommage, car le géant vert avait bien contenu l'OM jusque-là. De bons duels à petit pois.

Perrin (6) : Plus facile face à Gignac que face à l'entrant belge. Forcément.

Tabanou (6,5) : Ocampos éteint, la passe décisive délivrée, et le sauvetage de fin de match effectué, Franck a joué sans manigances. Meilleur qu'Underwood.

Clément (5,5) : Ratisseur à chignon, Clément a fait l'élastique entre Payet et Imbula. Les quelques mèches allumées prouvent qu'il n'a pas totalement réussi sa tâche.

Lemoine (6) : Le patron du milieu stéphanois a joué dans son registre, en courant et bouchant les trous qu'il pouvait. En revanche, se faire interpeller par Gradel sous le nom de « Papi » prouve que le respect dû aux anciens n'existe plus.

Diomandé (5,5) : Son duel à distance avec Imbula était attendu. Mais le vrai talent, lui, était déjà connu.

Hamouma (6) : Ses cheveux posent toujours autant problème, sa technique beaucoup moins. Tant mieux, c'est remédiable.

Gradel (8) : Percutant, dribbleur et même lucide : Max-Alain est revenu de la CAN avec des jambes de feu et commande désormais les attaques vertes. Un haut Gradel.

Van Wolfswinkel (3) : Une tête qui a frôlé le poteau en début de rencontre, puis une soirée à se faire plier le dos, remplacé par Erding (71e), auteur d'un but de vieux loup en forme de clin d'œil à Ricky.

Olympique de Marseillle


Mandanda (5) : Aussi lent qu'un discours d'Abderrahmane Sissako pour se relever sur le second but. Tombe tout mou.

Dja Djédjé (2) : Des relances à faire passer Adil Rami pour un esthète, et une compensation par l'agressivité. L'état de grâce est terminé pour Brice. Remplacé par Aloé (60e)

Fanni (5) : On dit souvent que le Rod face caméra est un mec koul. Ou un défenseur d'appoint qui fait le boulot. Ce qui ne fera pas oublier Nicolas.

Morel (2,5) : Le meilleur défenseur central de France a mangé deux petits ponts d'Hamouma, dont l'un a provoqué le penalty, et s'est fait dominer par Erding dans les airs sur le second. La ceinture est donc remise en jeu.

Mendy (4) : Moyen défensivement, pas terrible offensivement. Benjamin a encore du boulot avant de se présenter comme la Nouvelle Star de son couloir.

Romao (5,5) : Du travail de l'ombre et quelques coups savamment distribués. Si tu ne vas pas à Romao, Romao viendra à toi. Remplacé par Alessandrini (60e) qui a multiplié les centres de qualité depuis son côté gauche. Un bon Romain.

Imbula (6,5) : D'abord enfermé dans le milieu stéphanois, Giannelli a déployé ses grandes jambes pour faire le lien entre les lignes. Les plus beaux compas depuis Adriana Karembeu.

Ayew (7) : Quand ses coéquipiers baissent les yeux, il harangue. Quand ses partenaires marchent, il court. Quand l'OM galère, il surnage. Un vrai comportement de daron. En même temps, le Papayew ne déçoit jamais.

Ocampos (4) : Thauvin avait la gastro ? Il a merdé son match en hommage. Sans oublier de rajouter sa touche perso en simulant sous les yeux de Turpin dans la surface.

Payet (5,5) : Comme souvent, il a charmé par intermittence. Une belle frappe, quelques ouvertures : Dimitri est sexy, mais pas orgasmique. Une allumeuse.

Gignac (1,5) : Pas dent le coup. Remplacé par Batshuayi (60e) qui a mis l'ASSE aux fraises en moins de 3 minutes. Le détartrage de la soirée.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 15 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9