Michel Seydoux reconnaît la supériorité de la Premier League

0 94
Alors que les chiffres des droits TV, annoncés cette semaine en Angleterre, donnent le tournis aux spécialistes, Michel Seydoux a décidé de revenir sur l'écart entre la Ligue 1 et la Premier League.

Selon lui, ce fossé n'a rien d'une surprise. « J'estime qu'il s'agit de sa valeur réelle, car en trente ans, le football anglais est devenu le plus riche du monde » a-t-il expliqué ce vendredi à La Voix du Nord. « Ce modèle est dans un cercle vertueux pour pomper tous les talents. Notre tombe est creusée. Le retard est pris. On est menés 8-0 à la mi-temps et on joue à neuf contre onze. »

Économiquement, la Ligue 1 ne joue donc pas avec les mêmes armes, estime le président du LOSC. « Il faut donner la vraie valeur aux chiffres. La Premier League touchera vraiment les 2,3 milliards par saison. Nous, quand on parle de 750 millions, ce n'est pas bon, car il n'y a que 500 millions pour la Ligue 1. Le reste va à la Ligue 2. »

Michel Seydoux, la voix du Nord. GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Et comme on dit dans le Nord, plus c'est p'tit, plus Seydoux
DoutorSocrates Niveau : CFA
Au niveau du jeu par contre, Lille n'a rien à envier à Sunderland. Et encore, je suis sévère envers Gus Poyet.
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Comme disait Voulzy, Seydoux c'est lent.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Mancini doit s'en contenter
0 94