1. //
  2. //
  3. // Gr.F
  4. // Marseille/Slovan Liberec (0-1)

Michel : « Rien à reprocher aux joueurs »

Modififié
5 11
Après avoir taclé ses protégés avant la rencontre, Michel était plutôt d'humeur à panser les plaies à l'issue de la défaite de l'OM au Vélodrome contre le Slovan Liberec (0-1).

« Que puis-je leur reprocher [aux joueurs olympiens] ? Rien, déclare le coach espagnol en conférence de presse. Nous nous sommes créé beaucoup d'occasions de but, elles reflètent notre jeu. Mais en ce moment, le ballon passe toujours de l'autre côté. Nous avons tiré 25 fois au but (24, plus 7 frappes contrées, selon les chiffres UEFA, ndlr), je ne peux pas demander plus aux joueurs. Si, de la précision, mais ce n'est pas quelque chose qui se commande. »

Le syndrome Avi Assouly ? FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 5
La précision, je pense aussi que ça se travaille à l'entraînement.

Sinon, tu peux leur reprocher de ne pas avoir marqué, ce qui est quand même, la base du foot.
Plus qu'à engager ce bon vieux Rudi Voller pour quelques séances devant le but...
TheAutistMonkey Niveau : Loisir
Le pauvre, il a peur de se prendre un tacle à la gorge par Di Méco.
maxleharmek Niveau : CFA
Note : 1
L'histoire du mec qui dit :
"Putain mais c'est bizarre, plus je m'entraîne, plus j'ai de la chance".
Pour moi c'est plus une question d'agressivité que de précision. Si le def dévie plusieurs centres in-extremis devant Batsuayi, c'est aussi parce que Michy reste sagement derrière lui au lieu de mettre le petit coup d'épaule vicieux pour l'empêcher d'intervenir. Gignac avait fini par acquérir ça l'an dernier, Ayew l'avait de naissance.

La stat des tirs est énorme, mais il n'y a même pas un exploit du gardien au final, sauf sur l'action à la 89eme où comme par hasard on met de l'agressivité parce qu'il y a urgence.
Pour le coup les joueurs marseillais se sont vraiment donné à fond hier. Sur les moments du match que j'ai vu les joueurs de Liberec étaient acculé et on sentait bien quelques niveaux d'écart entre les deux équipes.

Alors les deux maux hier soir : Imprécision et Précipitation.

Les marseillais n'ont pas sur être précis en début match pour ouvrir le score , puis faire le break. Ensuite c'est pareil à chaque fois dans ce genre de match , la tension monte , le temps presse et du coup c'est la précipitation.Et la conséquence c'est que l'imprécision augmente d'autant plus.

Le gardien à fait un très gros match mais les marseillais ne faisaient aucune frappe placé , que des truc de bourrin en mode "ça vas finir par rentrer". Et michy qui essayait de faire des dribbles était un peu tendre.

Pour le reste aucune autre conclusion ne peut être tirer d'un tel match tant la différence de niveau était flagrante. Avec un peu plus de chance c'était un 4 à 0 et une nuit tranquille. Ça sera pour la match retour.
Toute la définition marseillaise à travers ce genre de match. Equipe pas sexy = attentisme et stérilité. Stérilité = frustration. Frustration = fuite en avant avec théories/excuses bidons et dimanche au parc ça sera l'explosion. "Putain de match du jeudi, on est pas frais coach"
samir93270 Niveau : CFA2
Tu peux d'ores et déjà reprocher reprocher a tes joueurs offensifs de ne pas faire de ta pendant cette période délicate .quand je lis l'interview de cet abruti d'alessandrini qui dis"on ne le fais pas exprès (rires") c'est juste consternant .michel quand a lui a l'air désabusé alors que la première partie du championnat n'est même pas fini .et dire que l'OM monte a paris...
samir93270 Niveau : CFA2
De ne pas faire de " rab".desolé ..
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Message posté par sissa
Pour moi c'est plus une question d'agressivité que de précision. Si le def dévie plusieurs centres in-extremis devant Batsuayi, c'est aussi parce que Michy reste sagement derrière lui au lieu de mettre le petit coup d'épaule vicieux pour l'empêcher d'intervenir. Gignac avait fini par acquérir ça l'an dernier, Ayew l'avait de naissance.

La stat des tirs est énorme, mais il n'y a même pas un exploit du gardien au final, sauf sur l'action à la 89eme où comme par hasard on met de l'agressivité parce qu'il y a urgence.



C'est clair, il manque sérieusement de vice le Michy. Dans la config d'hier soir, même Brandao aurait claqué !

Après on va pas le descendre en flamme, il est jeune, plutôt doué, mais faut clairement qu'il muscle son jeu. Quand t'as des ailiers qui aiment repiquer dans l'axe, comme Alessandrini, Ocampos ou Cabella, c'est aussi à l'avant-centre de fixer la défense.

Enfin bref, je préfère retenir le match de papa de Mendy. Je l'attendais costaud cette saison, mais là il dépasse toutes mes espérances.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 11