1. //
  2. // 10e journée
  3. // Marseille/Lorient

Michel, Bielsa lui dit merci

Après neuf matchs, le bilan de Michel à l'OM est clairement mauvais, et ses déclarations agacent. De quoi renforcer la cote du technicien argentin, toujours pas oublié à Marseille.

Modififié
628 27
Nommé à l'OM après deux journées de championnat, Michel était présenté pour s'inscrire dans la voie tracée par Carlo Ancelotti : celle des techniciens étrangers qui apportent quelque chose de nouveau à la Ligue 1. C'était d'ailleurs le souhait de son président. Alors que les CV franchouillards s'accumulaient sur son bureau, Vincent Labrune avait expliqué qu'il voulait un étranger, question de philosophie. Mais après une poignée de matchs, son choix est parti pour intégrer une autre catégorie : celle de John Toshack, Javier Clemente ou plus récemment Ariel Jacobs. Les paris manqués. Dur ?

Michel sait sortir le parapluie


Succéder à Marcelo Bielsa, après l'intensité des 15 mois passés par l'Argentin à Marseille, c'était déjà un sacré challenge. Même ce bon Carlo Ancelotti aurait essuyé en coin des « avec Marcelo... » . Mais force est de constater que, même en succédant à Élie Baup, le beau Michel aurait encaissé quelques reproches à Marseille. C'est que, comme partout ailleurs, les résultats sont juges. En 9 matchs, l'Espagnol n'a gagné que Troyes, Bastia et Groningen, alors que tous les adversaires des Phocéens, à l'exception du PSG, étaient à leur portée. Mais là où Michel agace vraiment, ce sont sur tous les paramètres extérieurs au rectangle vert. Ironie de l'histoire, cela lui avait procuré un capital sympathie de départ, notamment auprès des journalistes. Un entraîneur souriant, qui accorde des entretiens individuels, chouette. Après une dizaine de jours, il fait la Une de La Provence qui finit sa présentation par « l'Anti-Bielsa, rafraîchissant » . Après quelques semaines, son comportement... renforce la cote du technicien argentin auprès des fans de l'OM !

C'est que Michel s'est fait une spécialité : la sortie de parapluie. Avant de jouer Liberec en Ligue Europa, il défend son turn-over en expliquant qu'il n'a pas le choix, qu'il doit composer avec des joueurs qui ne veulent pas jouer tous les trois jours. Quelques minutes avant, il s'en était pris à son prédécesseur : « Je ne peux pas donner mon avis sur le début de saison, puisque je n'étais pas là, mais depuis mon arrivée, j'ai fait avec ce que j'ai trouvé. Je n'ai pas l'équivalent en français d'une expression espagnole, mais d'une certaine manière, on travaille à contre-courant par rapport à l'héritage reçu. » Il y a quelques jours, c'est Vincent Labrune qui a eu droit à sa dédicace. Alors que l'Espagnol avait déjà expliqué qu'il « fait avec ce qu'il a trouvé » , il en a remis une couche sur RMC : « La seule chose que j'ai demandé dans la dernière semaine de mercato, c'est un avant-centre. Gignac est parti il y a cinq mois, il aurait dû y avoir un remplaçant. » Avant de jouer Lorient, la légende du Real a fait remarquer qu'il n'a eu que deux séances avec son groupe à disposition, à cause de la trêve. Pour les fans de l'OM, ce sont autant de motifs pour regretter encore plus Marcelo Bielsa, l'homme qui savait imposer une autorité avec ses joueurs et qui n'avait pas peur d'aller au clash avec Labrune. En alignant en outre De Ceglie et Rolando, Michel passe pour l'entraîneur qui cède aux demandes des agents amis du président, avec l'ombre Doyen Sport qui alimente bien des fantasmes, envoyant un peu plus à la postérité « San Marcelo de Marseille » , l'homme qui n'a pas donné une minute de temps de jeu à Dória. C'était pourtant loin d'être une décision partagée par tous sur le moment.

La cote de Bielsa va-t-elle continuer de grimper ?


Tactiquement, pourtant, Michel a montré qu'il n'était pas une escroquerie. Contre Lyon, en infériorité numérique, il a pris des risques, faisant entrer Nkoudou pour jouer en attaque aux côtés de Batshuayi et offrir 20 minutes de très haut niveau en fin de partie. À Paris, il a dégainé un système avec deux lignes de quatre rapprochés qui ont permis aux Olympiens d'exister dans le match où ils semblaient condamnés. Si ça se trouve, Michel a multiplié les déclarations pour amuser la galerie et gagner du temps, en attendant de trouver la bonne formule. Si sa formation commence à exploiter pleinement son potentiel, et donc à enchaîner logiquement les victoires en championnat et en Ligue Europa, Michel va réussir à rallier du monde à sa cause. Mais en cas de contre-performance face à Lorient, il ne passionnera que les équilibristes, curieux de voir comment il va se dédouaner cette fois-ci. Et ne pourra empêcher le stade de scander ironiquement le nom de Marcelo Bielsa.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Petite parenthèse pour les plus nostalgiques qui se demanderaient ce qu'est devenu Toschak, il entraîne désormais au Maroc, où il a été champion la saison dernière avec le Wydad de Casablanca (pour sa première année à la tête de l'équipe) et où il apporte ce qui manquait cruellement à cette équipe du Wydad, de la rigueur tactique et de la discipline. Il est adoré par le public là bas et semble vivre paisiblement ! Voilà, inutile de me remercier !
Note : 9
De toute façon, c'eut été Klopp sur le banc, il y aura toujours une nostalgie de Bielsa. La saison passée a été très forte en émotions, et il faudra du temps (et du jeu) pour que le vide soit comblé.
Message posté par MAXIMUS
De toute façon, c'eut été Klopp sur le banc, il y aura toujours une nostalgie de Bielsa. La saison passée a été très forte en émotions, et il faudra du temps (et du jeu) pour que le vide soit comblé.



Bien d'accord avec toi, beaucoup beaucoup d'émotion lors cette saison... Mais après tout, c'est pas censé être un des piliers du foot l'émotion ?!!
Bof toujours pas convaincu. Je préfère rester supporter du PSG.
Supporter l'OM aujourd'hui c'est tellement 2014.
Bielsa est aimé à Marseille mais a-t-il aimé Marseille ?
mauriston Niveau : CFA2
A sa décharge le mec débarque dans des circonstances difficiles et doit composer avec un effectif remanié à 90%. Mais cette manie de faire des câlins à ses joueurs puis de les dézinguer dans la presse ça commence à puer.
Bielsa les traitait comme des chiens mais ils donnaient tout sur le terrain. Du moins jusqu'en janvier quand le président leur a fait comprendre qu'ils ne faisaient plus partie du projet...
delgallinero Niveau : Loisir
A mon avis, Bielsa n'a aucune envie (ni aucun besoin) de dire "merci" à personne dans cette affaire, et surtout pas aux dirigeants des supporters qui sentent la mafia à plein nez. Ce qui est incompréhensible, c'est qu'il se soit engagé dans ce bordel.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
entraineur à marseille après le gourou c'était le pire poste

si tu réussis, tout le monde dira que tu profites du taf du gourou.

si tu foires, tout le monde dira qu'avec le gourou, ça aurait été bien mieux.

courage à lui
delgallinero Niveau : Loisir
Message posté par mauriston
A sa décharge le mec débarque dans des circonstances difficiles et doit composer avec un effectif remanié à 90%. Mais cette manie de faire des câlins à ses joueurs puis de les dézinguer dans la presse ça commence à puer.
Bielsa les traitait comme des chiens mais ils donnaient tout sur le terrain. Du moins jusqu'en janvier quand le président leur a fait comprendre qu'ils ne faisaient plus partie du projet...


"comme des chiens" ? Ah ouais ? Il n'a pas arrêté de les défendre quand ça n'allait pas, il encaissait tous les coups. Mais d'accord avec toi sur Michel...
cHris wAddle Niveau : CFA2
Neuf matchs c'est peut être un peu tôt pour juger du bilan d'un entraîneur, non? Putain de culture de l'instant!
mauriston Niveau : CFA2
Message posté par delgallinero


"comme des chiens" ? Ah ouais ? Il n'a pas arrêté de les défendre quand ça n'allait pas, il encaissait tous les coups. Mais d'accord avec toi sur Michel...


Pendant les matches. Jamais un regard quand un joueur sort, je te parle même pas de lui serrer la main ou d'adresser un petit mot d'encouragement. Je juge pas la méthode hein (je suis plutôt pour même), c'est juste le contraste avec Michel qui est flagrant et les commentaires qu'on a pu en lire de la part de certains joueurs, et de certains observateurs surtout.
Et comme tu dis, son comportement face aux attaques extérieures était irréprochable, il a toujours assumé ses résultats en protégeant ses joueurs.

On est passé d'un extrême à l'autre sur le fond et la forme.
mauriston Niveau : CFA2
Message posté par delgallinero


"comme des chiens" ? Ah ouais ? Il n'a pas arrêté de les défendre quand ça n'allait pas, il encaissait tous les coups. Mais d'accord avec toi sur Michel...


Pendant les matches. Jamais un regard quand un joueur sort, je te parle même pas de lui serrer la main ou d'adresser un petit mot d'encouragement. Je juge pas la méthode hein (je suis plutôt pour même), c'est juste le contraste avec Michel qui est flagrant et les commentaires qu'on a pu en lire de la part de certains joueurs, et de certains observateurs surtout.
Et comme tu dis, son comportement face aux attaques extérieures était irréprochable, il a toujours assumé ses résultats en protégeant ses joueurs.

On est passé d'un extrême à l'autre sur le fond et la forme.
Message posté par cHris wAddle
Neuf matchs c'est peut être un peu tôt pour juger du bilan d'un entraîneur, non? Putain de culture de l'instant!


Tout à fait d'accord avec toi. De toute façon, on ne peut pas lui mettre sur le dos la politique débile du président de remanier 80% de l'effectif.
Il va falloir encore pas mal de temps avant de savoir ce qu'il peut réellement faire avec ce groupe, même si on peut déjà lui reprocher d'avoir essayé de changer le 11 à chaque match...
Message posté par cHris wAddle
Neuf matchs c'est peut être un peu tôt pour juger du bilan d'un entraîneur, non? Putain de culture de l'instant!


Tout à fait d'accord avec toi. De toute façon, on ne peut pas lui mettre sur le dos la politique débile du président de remanier 80% de l'effectif.
Il va falloir encore pas mal de temps avant de savoir ce qu'il peut réellement faire avec ce groupe, même si on peut déjà lui reprocher d'avoir essayé de changer le 11 à chaque match...
Message posté par cHris wAddle
Neuf matchs c'est peut être un peu tôt pour juger du bilan d'un entraîneur, non? Putain de culture de l'instant!


Tout à fait d'accord avec toi. De toute façon, on ne peut pas lui mettre sur le dos la politique débile du président de remanier 80% de l'effectif.
Il va falloir encore pas mal de temps avant de savoir ce qu'il peut réellement faire avec ce groupe, même si on peut déjà lui reprocher d'avoir essayé de changer le 11 à chaque match...
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Depuis l'arrivée de José Miguel González Martín del Campo en lieu et place de Biel...euh...de Franck Passi,So Foot n'a même pas daigné rédiger un article pour expliquer au peuple comment ce quinquagénaire a fait son compte pour rester AUSSI BEAU ?

On dirait qu'il est venu uniquement à Marseille pour guetter les sorties de faculté des jolies étudiantes locales à bord de sa Mercedes Classe V,ouvrir la vitre,puis,avec un sourire colgate et son accent espagnol,prétexter rechercher son chemin pour accoster la demoiselle.Et parvenir à ses fins,évidemment.
C'est quoi cet article basé sur du vent?

Je n'ai pas de bille ni sur Michel ni sur Bielsa, mais l'argumentation est indigente. Niveau résultat, on savait que ça s'annonçait difficilement, quelque soit l'entraineur. On peut reprocher à Michel de ne pas faire de miracle, mais c'est assez léger.

Après, vous dites que Michel agace avec ses décla, pourtant il est loin d'être le seul à dire qu'il dit sur les joueurs français ou sur l'attaquant.

Enfin, le plus ridicule, c'est qu'après l'avoir éreinté, vous dites qu'il est pas mauvais niveau tactique, domaine où Bielsa excellait. Donc au final, c'est une bonne grosse démago vis-à-vis du public marseillais, qui est nostalgique de Bielsa -avec tout le ridicule qu'implique le fait d'être nostalgique d'un gars aussi génial soit-il resté une saison (Drogba).

Dans les dix ans à venir, on aura droit au "Bielsa reviens" au premier match nul à domicile, on peut patienter encore quelques matchs avant de s'y mettre?

delgallinero Niveau : Loisir
Message posté par Cheric Zghemmfour
Depuis l'arrivée de José Miguel González Martín del Campo en lieu et place de Biel...euh...de Franck Passi,So Foot n'a même pas daigné rédiger un article pour expliquer au peuple comment ce quinquagénaire a fait son compte pour rester AUSSI BEAU ?

On dirait qu'il est venu uniquement à Marseille pour guetter les sorties de faculté des jolies étudiantes locales à bord de sa Mercedes Classe V,ouvrir la vitre,puis,avec un sourire colgate et son accent espagnol,prétexter rechercher son chemin pour accoster la demoiselle.Et parvenir à ses fins,évidemment.


ouais, et sinon, question football, un commentaire ?
Félicitation à Bielsa et son équipe nationale méxicaine pour la qualification en Coupe des Confédérations.
8 matchs en L1 celà fait bientôt un quart du championnat l'effet Michel est un peu long à venir tout de même, Michel sait ouvrir le parapluie comme il est dit dans l'article, mais faute de résultats..............
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
628 27