Michalak : « Surpris de pas voir Malouda »

Frédéric Michalak n'est plus en Afrique du Sud en voisin. Mais en ami. Frère du XV de France, intime des Natal Sharks, compagnon de route de son équipementier, pote de Nicolas Anelka et familier avec sa rééducation. Autant de bonnes et différentes raisons d'être au Cap pendant le Mondial.

0 0
Qu'as-tu pensé du match de l'Equipe de France ?


J'étais au stade. C'était un premier match de Coupe du Monde. C'est pas facile d'entrer dedans. Il ne fallait surtout pas perdre. Ce qu'ils ont fait. Ensuite ils ont eu beaucoup d'occasions. Dommage qu'on n'ait pas vu un but. Dans l'ensemble, première mi-temps assez mitigée. Meilleure seconde mi-temps.

T'as préféré la deuxième mi-temps à la première ?


Oui. A part le tout début de la première mi-temps, où ils ont eu quelques bonnes actions, je trouve qu'en seconde mi-temps, on était mieux organisés. Je nous trouvais un peu mieux. C'est pas très alarmant, car c'est dur d'entrer dans la compétition.

Comme tout le monde, tu es donc dans l'attente pour savoir ce que vaut cette équipe ?


Oui. Je vais pas les juger. Je fais du rugby. On a fait une bonne entame de Coupe du Monde et on l'a perdue. Donc j'aurais préféré faire un match nul. Là, ils font un match nul. Il y a juste à entrer dans la compét. Moi je trouve que c'est pas mal.

Et le système en 4-3-3 ?


C'est pas à moi de dire. Je pense que les meilleurs joueurs ont joué. Si le coach a décidé de faire évoluer les joueurs comme cela, c'est que lui l'a décidé. Après c'est vrai que j'ai été assez surpris de pas voir Malouda, un joueur que j'aime bien. Je trouve qu'il a été performant cette année. Mais le coach prend des décisions, faut les respecter. C'est lui le boss.

Quel stade de la compétition les Bleus peuvent-ils atteindre ?


Ils peuvent aller en finale sans problème. On a vu les Italiens il y a quatre ans, c'étaient pas forcément les meilleurs en attaque, mais en défense, ça bougeait pas. Là, notre défense, elle bouge pas. On est bien en place. Diaby et Toulalan ont fait un très beau match au milieu. Après, il faut des petits réglages pour mettre des buts. Mais je trouve qu'on est bien en défense. Et devant, ça va se régler.

T'as des potes parmi les Bleus. T'as essayé d'entrer en contact ?


Non j'ai fait chier personne. Ils sont dans leur truc. Faut pas attendre les échos des uns et des autres. Il y a eu beaucoup de pression. Ils ont pu jouer un peu. Maintenant, ils vont pouvoir se lâcher un peu plus.

L'ambiance de la Coupe du Monde ?


C'est mon premier Mondial. C'est un truc de fou. L'ambiance dans les stades est géniale. Autant de bruit, autant de Français venus voir le match, ça prouve que beaucoup de monde les encourage derrière.

Ton pronostic pour le Mondial ?


Mais je vois bien l'Argentine accéder aux phases finales. L'Angleterre aussi malgré son match nul sur un but casquette.

Et l'Espagne ?


Aussi, mais s'il y a une équipe à mettre devant, c'est l'Argentine.

Avec Maradona comme sélectionneur ?


C'est les joueurs sur le terrain qui font la diff'. C'est eux qui ont le ballon. L'entraîneur, il est au bord du terrain. Et l'Argentine a le meilleur joueur au monde sur le terrain qui est Messi. Ils ont une très belle défense. Ils ont Tevez. Je pense qu'ils ont des qualités individuelles. Après collectivement, je les ai sentis assez forts.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0