En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Michail Antonio aurait pu finir dans un gang

Modififié
Une enfance à la « Oliver Twist » .

Révélation du championnat anglais depuis deux ans, Michail Antonio avait succédé à Dimitri Payet en tant que meilleur joueur de West Ham la saison dernière. Alors que son club a très mal débuté ce nouvel exercice, il raconte, dans un entretien accordé au Sun, son enfance dans un quartier du sud de Londres où les gangs dictaient leur loi. « J'ai des amis qui ont été poignardés à mort, d'autres se sont fait tirer dessus. J'ai vu quelqu'un se faire poignarder. J'ai tout vu. C'est fou ! Mais quand j'étais jeune, c'était la norme, rembobine le milieu de 27 ans. Il y avait trois gangs dans mon école. Moi, j'étais fort, je savais me battre. Toutes les bandes voulaient un mec qui sait frapper. Me battre pour un gang aurait été une option facile. C'est simple de tomber là-dedans quand vous êtes jeune, vous pouvez avoir de l'argent et des filles. »


Heureusement pour lui, le milieu des Hammers a préféré poursuivre son rêve de devenir footballeur : « Je veux qu'on me voit comme celui qui vient de ce quartier et qui a réussi. Je veux donner l'exemple à d'autres jeunes pour qu'ils rêvent de s'en sortir aussi. » AG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
il y a 3 heures Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 19 Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 90