1. // Foot et politique
  2. //

Michael Stewart : « Le mépris des Anglais, il faut s'en servir »

En 2003, Michael Stewart était le meilleur joueur de l’équipe réserve de Manchester United. Il ne jouera que huit matchs en pro avant de repartir pour son Édimbourg natal, évoluant un coup pour Hearts, un autre pour le rival Hibernian, avant de finir sa carrière à Charlton en 2011. Reconverti en tant que consultant, l’ex-milieu de terrain poursuit un objectif plus grand que sa carrière de footballeur : obtenir un jour l’indépendance de son pays. Membre du Scottish National Party, le mouvement au pouvoir, il donne rendez-vous au prestigieux Caledonian Hotel. Barbe blond vénitien et pull crème élégant, il évoque le premier référendum d’indépendance, les vues sur la question de Scott Brown et Darren Fletcher, ainsi que les différences avec les nationalismes catalan et corse. Entre deux fourchetées de frites rincées au soda au citron.

Modififié
Le parlement écossais a voté la tenue d’un nouveau référendum d’indépendance alors que la Première ministre britannique, Theresa May, y est opposée. Tu prévois quelle issue ?
Westminster ne veut pas du référendum parce qu’ils ont peur de perdre.
« L’argument contre l’indépendance est toujours le même : nous sommes trop petits, trop pauvres, trop stupides. C’est des conneries. Certaines des nations les plus prospères au monde sont de taille moyenne et ont souvent des ressources naturelles inférieures à celle de l’Écosse. »
Mais ils ne pourront pas le bloquer indéfiniment. L’histoire va dans notre sens. L’argument contre l’indépendance est toujours le même : nous sommes trop petits, trop pauvres, trop stupides. C’est des conneries. Certaines des nations les plus prospères au monde sont de taille moyenne et ont souvent des ressources naturelles inférieures à celle de l’Écosse. Une union peut toujours avoir des bénéfices. Ça ne fait aucun doute. Mais le Royaume_Uni n’est pas une véritable union. C’est une pyramide inversée, avec tous les pouvoirs concentrés à Westminster. L’Union européenne, elle, est imparfaite, mais ne ferait jamais ce que Westminster nous fait : nous dire qu’on n’a pas le droit d’avoir un autre référendum d’indépendance. Ils veulent juste attendre que le Royaume-Uni sorte de l’Europe et que les ressortissants européens ne puissent plus voter. Ce qui est profondément dégueulasse...

Quand as-tu rejoint le SNP ?
Il y a plus de quinze ans. J’avais des convictions et je sentais qu’il fallait que je fasse plus. Puis quand je suis rentré en Écosse, j’étais dans des cercles sociaux, ça parlait beaucoup, et le parti a su que j’étais un fervent supporter. J’ai rencontré les hauts gradés. Le référendum arrivait. C’était naturel pour moi de m’impliquer. Le Premier ministre, Alex Salmond, a suggéré que je me présente au parlement. Je n’étais pas très chaud. Il y avait une sorte de primaire. Je ne me suis déclaré que le 1er janvier, alors que mon opposante, Michelle Thomson, a fait campagne dès le 19 septembre. Rétrospectivement, j’ai adoré la campagne, mais c’était une bonne chose qu’elle gagne. Je n’avais pas envie de descendre à Westminster en permanence. C’est tellement archaïque, tu perds ton temps. J’ai demandé récemment à Angus Robertson, le chef des députés SNP, comment il supportait ça. Le mépris des Anglais. Il a éclaté de rire. Il a dit qu’il fallait s’en servir.

D’autres joueurs font-ils partie du SNP ?
Ce n’est pas vraiment un sujet courant dans les vestiaires. Mais quand je faisais campagne pour le référendum, on a essayé de faire sortir Scott Brown (capitaine du Celtic et de l’équipe d’Écosse, ndlr) du placard. On avait organisé une rencontre entre lui et Alex Salmond. Le Sun (dont la version écossaise est pro-indépendance, ndlr) était très intéressé pour faire la couverture. Scott était un peu nerveux. Il voulait d’abord vérifier que le Celtic soit OK. Au début, ils ont dit oui. J’étais surpris. Puis le jour avant la rencontre, ils ont finalement dit non. Les fans du Celtic sont en général pro-indépendance.

Si Scott Brown était allé au bout, ça aurait pu créer des tensions au sein de la sélection ?
Non. La majorité des joueurs n’ont pas le droit de voter, parce qu’ils ne résident pas en Écosse. J’ai aussi pas mal parlé avec Darren Fletcher. Il ne pouvait pas voter. Mais sa famille supporte le YES. Il vient d’une très bonne famille. Son père lui a dit : «  Laisse-ça à Michael. » Je pense qu’il y a une majorité naturelle qui veut l’indépendance. Après, tu as la conjoncture, la manière dont les gens sont informés. Lors du premier référendum, une étude révélait que plus les gens étaient informés, plus ils étaient enclins à voter YES. Ça veut tout dire. L’histoire se répète. On a eu la même histoire, mais à la place d’un bulletin de vote, on avait des flèches, des épées, des boucliers, des flingues. Nous sommes dans une guerre psychologique. Avec de la propagande. Je pense donc que beaucoup de footballeurs supportent l’indépendance. Même s’ils n’en parlent pas en public.

En Catalogne, en Corse, les nationalistes sont très impliqués dans le football. Ce n’est pas vraiment le cas ici, n’est-ce pas ?
En effet. Déjà, les nationalismes corse et catalan ont des origines plus culturelles et identitaires que le nationalisme écossais.
« Puis en Écosse, les questions liant politique et football ne sont pas des questions écossaises. Tu as le club britannique, les Rangers, et le club irlandais, le Celtic. Ils polarisent tout, ce qui explique l’absence de la politique écossaise dans notre football. »
Ici, c’est plus un nationalisme économique. L’identité est importante aussi, mais c’est moins mis en avant. Puis en Écosse, les questions liant politique et football ne sont pas des questions écossaises. Tu as le club britannique, les Rangers, et le club irlandais, le Celtic. Ils polarisent tout, ce qui explique l’absence de la politique écossaise dans notre football. Tu n’as pas un club entier, des supporters aux dirigeants, comme Barcelone, pour pousser l’indépendance. Le mot d’ordre ici, ça a toujours été de ne pas parler de politique. Que ce soit dans le football ou la société en général. Le referendum a changé ça. On a commencé à discuter. Qui profite de l’absence de débat ? Les gens au pouvoir. Ils ne veulent pas que les gens s’intéressent à la politique. C’est pour ça que le référendum les embête. Mais au sein des clubs, tu avais un groupe de supporters pour le OUI, un pour le NON. Donc tu n’as pas eu de bannières pro-YES dans les stades comme en Catalogne. Ces choses-là, les drapeaux, ça rebute les gens plus qu’autre chose ici.

Tu t’es déjà senti britannique ?
(Surpris) Non ! On va me dire que c’est quelque chose de mal. Mais on ne peut pas déposer des labels sur les gens. Ils sont ce qu’ils ressentent. Ne pas me sentir britannique ne me rend pas « anti-quoi que ce soit » . L’Angleterre est un autre pays. C’est tout. Les gens commencent à comprendre que le nationalisme britannique, lui, est vilain. C’est un nationalisme de droite, exclusif, qui est en réalité dirigé par des nationalistes anglais. « Rule Britannia ! On est le putain de meilleur pays du monde ! » Non, tu ne l’es pas. Notre pays, l’Écosse, ne se veut pas être meilleur qu’un pays ou un autre. Mais certainement pas pire non plus. Les gens nous disent (voix apeurée) : « Si tu votes pour l’indépendance, tu fais des membres de ta famille en Angleterre des étrangers. » Et alors ? C’est quoi le problème avec les étrangers ? Tu vas moins aimer ta famille parce qu’elle vit en Espagne ou en Irlande ? C’est absurde. Et l’argument persiste. Et ceux qui disent ça nous accusent ensuite de xénophobie...

Une Écosse indépendante bénéficierait-elle à l’équipe nationale ?
Pas en une nuit. Mais que ce soit le pays ou l’équipe, l’Écosse souffre d’un grave manque de confiance en elle. On a un autre pays qui nous dit ce que l’on a le droit de faire ou non. Fais-ça à un enfant, dis-lui qu’il a le droit de ne rien faire. Il ne va pas penser être capable de faire quoi que ce soit. Donne-lui la chance, dis-lui d’essayer et tu verras.

Propos recueillis par Thomas Andrei, à Édimbourg
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Il souligne le gros probleme avec le référendum : Les écossais résidant en dehors de l'Écosse ne peuvent pas voter. Or il y a fort à parier que La majorité des écossais qui vivent dans les autres nations DE Grande Bretagne ont un certain attachement à l'union...

Je suis écossais pro-union et ca me fait sacrément chier que le parti pro-Europe de mon pays sanctionne de cette façon les écossais expatriés au sein de l'UE...
Franck Nausée Niveau : DHR
J'avoue avoir du mal a saisir l'authenticité de mouvements indépendantistes lorsque la situation d'inclusion dans une union plus large dure depuis des centaines d'années (ici 300 ans).

J'y vois surtout un petit narcissisme de terroir à la mode qui fleurit à une époque où le régionalisme a le vent en poupe.
Un petit narcissisme de terroir a la mode?! On parle pas de la Bretagne hein, c'est sur l'Ecosse l'itw......
Braveheart, ce film de narcissistes a la mode
La Bretagne est une nation, le nationalisme breton existe depuis la même epoque que tous les autres nationalismes européens. Il ne s'agit pas d'une mode passagère. Breizh Atao !
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Si on part de la, énormément de pays ne devraient pas être indépendant aujourd'hui car ils ont été longtemps sous domination "étrangère" : la Finlande avec la Russie, la Pologne avec avec la Prusse et la Russie, la Tchéquie ou plusieurs pays des Balkans avec l'Autriche, l'Irlande avec l'Angleterre, sans parler de l'Afrique ... Pourtant personne ne vient remettre en cause l'existence de la Finlande aujourd'hui. Ce n'est pas parce que le lien est ancien qu'il est forcément "juste" et naturel.
Franck Nausée Niveau : DHR
Ce n'est pas tout à fait mon propos.

L'intégration de l'Ecosse au Royaume-Uni a certes toujours été discutée, mais c'est aujourd'hui qu'elle l'est le plus, alors même que la susceptibilité écossaise est bien plus ménagée qu'auparavant.
Du narcissisme ?
Elle est forte celle là. Ça respirerait presque le dédain.

Peut-être que ce monde ultra-globalisé qu'on nous vend depuis des décennies n'est pas une si bonne chose et que les gens s'en rendent compte ?
Peut-être que chacun aspire à pouvoir être reconnu en tant que tel et à avoir la maîtrise de son destin ?

De plus, au cas où tu ne serais pas au courant, les Anglais ont demandé la sortie de l'UE.
Hors, il se trouve que les écossais sont majoritairement pro-UE.
Et il s'avère également que les anglais ont une tendance à être plutôt conservateur, là où les écossais sont plutôt "progressistes".

Il ne s'agit donc pas de narcissisme cher monsieur.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
@yTear
Merci !

Et si jamais quelqu'un avançait l'argument de l'économie, bah faut pas.
Ils ont plein de pétrole, plein d'ingénieurs dans des domaines porteurs et plein de chercheurs dans l'industrie pharmaceutique. Et plein de whisky aussi.
Ça, l'Anglois le sait bien, c'est pour cela qu'il dénigre l'Écossai pour que celui-ci oublie ce qu'il est.
Faut faire gaffe avec le côté' économique. Les ressources de la mer DU nord ne sont plus du tout rentables. Aberdeen c'est pas vraiment le Las Vegas britannique en CE moment. Alors certes on peut se dire que La crise est passagère, mais à l'heure actuelle l'Écosse ne peut pas compter sur le pétrole.

M. Stewart évoque l'indépendance économique mais CE qu'il entend par là n'est tant le fait qu'il estime que l'Écosse à Les moyens pour briller seule (CE qu'il doit penser également), mais plutôt un ras le bol généralisé en Écosse de se voir imposer des contraintes économiques par l'Angleterre. Ca a commencé avec le poll tax DE Thatcher, donc autant dire que CE n'est pas nouveau, et ca perdure avec une méfiance des budgets émanant de Downing Street qui semblent être faits avec Londres Pour seul étalon. Davantage d'indépendance en termes de décisions budgétaires et fiscales est un point soutenu par bon nombre d'ecossais, moi y compris malgré ma position pro union.
Franck Nausée Niveau : DHR
Etre pro-UE et "progressiste" vaccine contre le narcissisme ?
9 réponses à ce commentaire.
AnnaTinn
Les meilleurs rencontres d'une nuit https://goo.gl/oX80zq
Franczeska1
Intéressant article.
<iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5enic5_tir-na-drodze_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 1
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 16 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 24 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21
À lire ensuite
L'âme aspirée