Michael Owen enflamme Twitter

Modififié
10 19
Décidément, Michael Owen et Twitter, c'est une histoire compliquée.

Souhaitant féliciter le club de Bradford (D4) pour sa victoire hier en demi-finale aller de la League Cup face à Aston Villa (3-1), le Ballon d'Or 2001 a fait une belle boulette. En indiquant que l'équipe de Bradford était « on fire » , l'attaquant de Stoke City a sûrement oublié que le stade de Bradford avait été détruit dans un incendie en 1985, tuant 56 personnes et faisant au moins 256 blessés. Un traumatisme local.

Face aux réactions de certains followers, l'international anglais a rapidement fait amende honorable. « Je suis désolé si j'ai offensé qui que ce soit » .

On attend avec impatience la prochaine.
BJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je sais pas si il avait cet évenement en tête quand il a dit ça
Pourtant c'est bien de l'humour anglais. Celui qui fait mal en même temps qu'il fait rire.
Mouais...c'est assez semblable au "On est pas des mongols" de Mouss Diouf qui lui avait valu les foudres des associations médicales...tiré par les cheveux.
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Quoi on peut plus dire que Bastia s'est fait exploser apres une défaite par plus de 3 but d'écart...
Message posté par Jean-Bonbeur
Quoi on peut plus dire que Bastia s'est fait exploser apres une défaite par plus de 3 but d'écart...


Nan. Tout comme tu peux pas dire qu'à Marseille, il y a des sacrés tireurs.
Message posté par So6demorto


Nan. Tout comme tu peux pas dire qu'à Marseille, il y a des sacrés tireurs.


Ni même qu'à Lens ce sont des Pédophiles des chômeurs ou des consanguins...Ah c'est déjà fait merde* !
Ni que Chelsea est terrifiant
Et qu'à Ajaccio le Président va sauter ?
Note : 1
ni qu'a bastia la cabane s'ecroule sur le chien ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
10 19