1. //
  2. // Quarts
  3. // Manchester-West Ham

Michael Carrick, le gars sûr de Manchester United

Alors que tout le monde pensait qu’il allait quitter pour de bon Manchester United en fin de saison dernière, Michael Carrick est toujours là, simple, sobre et terriblement classe au sein d’un milieu de terrain qui peine à convaincre en son absence.

Modififié
1k 30
C’est l’histoire d’un mec de trente-cinq ans qui, en mai dernier, semblait avoir dit adieu à son club de cœur au terme d’une saison où les matchs se sont fait plus rares, les jambes plus lourdes et les victoires plus compliquées. Aussi triste fut ce supposé départ, les supporters de Manchester United – et les amateurs de football tant qu’à faire – ne pouvaient qu’applaudir la carrière, le sérieux et la qualité de balle de Michael Carrick, qui a tout gagné avec les Red Devils : en dix ans, il a quand même remporté cinq Premier League, une Ligue des champions (sur trois finales disputées), une League Cup et une FA Cup, le tout en un peu plus de quatre cents apparitions. Mais les supporters des Red Devils pouvaient également être rassurés : déjà, parce que Mourinho prenait la relève d’un Van Gaal mal aimé, mais aussi parce que le milieu de terrain mancunien promettait d’avoir fière allure en 2016-2017 avec Pogba en renfort.

Roi du midfield


Six mois plus tard, on peut le dire : le scénario imaginé a été complètement chamboulé. Non seulement Carrick a rempilé pour une saison, et s’est justifié ainsi : « Ce grand club fait partie de ma vie depuis dix ans, donc je suis ravi que cette incroyable aventure puisse continuer. C'est formidable d'avoir l'opportunité de travailler sous les ordres de José Mourinho, qui a réalisé tellement de choses dans sa carrière. » Mais il s’est également imposé ces dernières semaines comme le gars sûr du milieu de terrain des Red Devils. La faute à qui, à quoi ? Sans doute à ses performances, déjà. Depuis la saison 2014-2015, il est en effet statistiquement prouvé que Manchester gagne plus de points en moyenne par match quand le natif de Wallsend est sur le terrain. On tient pour preuve les 2,44 points par match gagnés il y a deux saisons (contre 1,41 lorsqu’il est sur le banc), le 1,91 point pris en moyenne en 2015-2016 (contre 1,50 en son absence) et les sept matchs remportés cette saison par Manchester sur les huit rencontres disputées par Carrick – le huitième match étant le nul face à Arsenal le week-end dernier.

Une concurrence trop faible


C’est beau, ça pose une crédibilité et ça se justifie aisément quand on sait que Carrick, depuis le début de sa carrière, se trimbale avec un ratio de passes réussies complètement dingue (80%). Mais cette présence presque essentielle au milieu de terrain masque surtout une cruelle réalité : celle d’un club qui, malgré des millions d’euros claqués sur le marché des transferts et l’arrivée d’un entraîneur de classe mondiale, éprouve les pires difficultés à trouver un réel équilibre et se voit contraint après seulement quelques semaines de confier les clés de son jeu à un joueur de trente-cinq ans. Car ce n’est pas seulement les lacunes au milieu de terrain (notamment de Morgan Schneiderlin et Marouane Fellaini) que l’autorité naturelle et la qualité de passe de Carrick viennent combler. C’est aussi un secteur défensif régulièrement à la peine, souvent nerveux et handicapé par les blessures à répétition de Luke Shaw ou Éric Bailly.


Malin, Mourinho en a rapidement pris conscience et a fait de Carrick le Xabi Alonso qu’il avait lorsqu’il officiait au Real Madrid : un joueur, discret en dehors des terrains, mais capable de temporiser, d’orienter le jeu, de casser le rythme adverse et mettre en place un jeu basé sur la possession. L’entraîneur portugais sait aussi qu’il doit vite trouver une solution pour améliorer les résultats, que tout ne lui sera pas pardonné au vu du dernier marché des transferts et qu’en situation d’urgence, mieux vaut se tourner vers les joueurs irréprochables, forts psychologiquement, gardiens d’une certaine philosophie de jeu en quelque sorte. Tout un symbole, Mourinho lui a d’ailleurs déclaré sa flamme en conférence de presse cette semaine : « On sait quand il peut jouer, on sait quand il est prêt et quand il a besoin de repos. Je compte encore sur Michael Carrick, et probablement pour une saison supplémentaire. C'est un joueur fantastique et c'est dommage parce que, au lieu d'avoir été son entraîneur quand il avait vingt-cinq ans, je le suis quand il a trente-cinq ans. Je l'ai toujours apprécié. » Comme si le Special One savait, mieux que quiconque, qu'on ne remplace pas facilement une légende.

Par Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Supporter des Reds mais chez "l'ennemi" mancunien, s'il y a un gars qui impose le respect, c'est bien Carrick. Le mec n'a jamais fait de vagues depuis le début de sa carrière, est toujours resté pro, a souvent été trimballé et a dû s'adapter à des postes et des coéquipiers plus ou moins stables. Je demeure convaincu qu'il aurait pu aller plus haut et tutoyer les Gerrard et Lampard de l'époque, qui étaient les "franchise players" à Liverpool et Chelsea. Mais difficile entre les blessures au mauvais moment et l'explosion de coéquipiers hyper talentueux (C. Ronaldo ou Rooney)...Son année 2012-2013 est phénoménale et il fallait bien un Gareth Bale au sommet de son art en PL pour lui ravir le titre de meilleur joueur de la saison.
On parle de la qualité de relance de Blind, mais celle de Carrick, couplée à son intelligence de jeu, lui est très largement supérieure.
D'un point de vue profil, Carrick n'a rien a voir avec Lamps et Gerrard. Le terme "box to box" a reellement ete invente (et maintes fois usurpe depuis) pour ces deux joueurs meme si a l'epoque un joueur comme Paul Ince (ou Scholes qui a recule d'un cran en fin de carriere) aurait merite ce qualificatif.

Carrick c'est un facilitateur, un mec capable de gerer la hauteur d'une ligne de milieux, de combler les breches et de constamment trouver la meilleure solution de relance (meme si elle ne "casse" pas forcement les lignes mais elle met l'equipe dans le sens du jeu).

Un joueur fabuleux en tout cas.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
HS complet, mais je trouve que vous avez quand même beaucoup "d'ennemis" à Liverpool..

Man.U, Everton, Chelsea et Nottingham Forest rien qu'en Angleterre ! Mais il ne faut pas oublier le Sankt Pauli, le Club Bruges KV, le Feyenoord Rotterdam, le FC Twente, Munich 1860 et même le Red Star qui ont commis le crime infâme de vous "voler" votre hymne..
Alors, en ce qui me concerne, à part Man U, je ne considère aucun autre club comme un "ennemi" au sens sportif du terme.
Il y a certes Everton mais c'est bon enfant, c'est le voisin qu'on chambre mais qu'on aime bien, au fond. Surtout quand il est loin derrière au classement. Friendly derby, tout ça...

Man U, tu connais l'histoire, on va pas la refaire ici.

Et on n'est pas vachard sur l'hymne. Ayant eu la chance d'aller au Celtic Park, je trouve que le YNWA des fans des Bhoys est encore plus beau que celui d'Anfield.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Bah contrairement à toi j'ai été hyper déçu par le Celtic park.. Déjà, c'est pas le plus beau stade du Monde, il tombe un peu en ruine..

En plus, je savais pas qu'ils chantaient le YNWA uniquement pour les matchs de Coupe d'Europe donc grosse déception.

Enfin, ambiance, méteo et niveau de jeu pourris (bon fallait s'y attendre avec le championnat écossais qui n'a même pas le niveau de la Championship..)

Bref, si vous êtes à Glasgow pour un WE, je déconseille franchement !
Chelsea n'est pas un ennemi de Liverpool, il y a juste du mépris.
Parceque Chelsea n'a pas d'ennemis a proprement parler sauf des rivaux locaux comme Fulham ou QPR.
Rien a voir avec les deux rivalites londoniennes majeures (Arsenal-Spurs et Millwall-WH).
Chelsea est simplement hai par une frange un peu plus agee dea supporters londoniens pour ses anciennes (enfin plus si demonstratives) sympathies d'extreme droite.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Tu ne peux quand même pas nier l'émergence d'une rivalité avec Man.U depuis le milieu des années 2000 où les deux clubs ont lutté pour les titres de PL, se sont affrontés en finale de C1 et se sont entretués dans des matchs mémorables (genre le 3-2 de 2012 où CHelsea finit à 9).

L'arrivée de Mourinho à Manchester a toutes les chances de renforcer ce phénomène..
De tous les fans britons de Man U que je connais, aucun n'en a quelque chose à carrer de Chelsea.

Liverpool c'est autre chose mais Chelsea c'est tout au mieux une rivalité passagère.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
04:26  //  Ultra du Nicaragua
C'est pas bien important mais vu que vous suivez la PL tous les trois, vous allez peut-être pouvoir me renseigner : quel est le diminutif le plus employé par les Anglais pour évoquer Manchester United ? Man U, MU, United ?
9 réponses à ce commentaire.
A United, les coachs se suivent et ne se ressemblent pas (du tout), mais malgré ça, ils ont tous un point commun : Michael Carrick.

Ces coachs ne comptent pas forcement sur lui à la base, mais force est de constater qu'avec lui United est bien meilleur !!

J'adore ce joueur, discret et à la fois redoutable, mais j'en ferais le même constat que j'ai fait au départ d'un certains Paul S., ce qui est inquiétant c'est que la relève ne se bouscule pas au portillon, il faudra absolument combler son départ.

Perso, je crois toujours que Daley Blind peut être ce joueur, lui et Carrick son très ressemblant, vision de jeu, qualité de passe, vista.

Pas sur que Mourinho arrive à la convaincre de rempiler et pas sur que son corps le lui permet mais j'espère que Sofoot lui accordera un autre article car il le mérite.
S'il y avait bien un truc qui m'avait fait plaisir avec la signature de Mourinho, c'est que j'étais persuadé qu'il prolongerait Carrick.
Or, j'ai été très -négativement- surpris de constater que Carrick ne jouait quasi pas sour Mourinho. Et que le miieu de terrain était surtout tout naze.

Pourtant, même un aveugle aurait pu constater la Carrick-dépendance de ManU depuis maintenant 4 bonnes années (depuis que Rooney a été remplacé par son frère tétraplégique en fait). Pour qui a regadé un minimum les matchs de ManU, il est EVIDENT que l'équipe engrange BEAUCOUP plus de points avec Carrick dans l'équipe.

Alors là, ca y est, Carrick rejoue enfin et, au lieu de perdre les matchs, on fait match nul mais surtout, l'équipe joue globalement mieux.

Alors oui, c'est encore loin d'être flamboyant (et ça le sera probablement pas), mais si Carrick et Pogba jouent bien ensemble, d'ici quelques mois, ManU pourrait doucement commencer à ressembler à une équipe de foot, pas une mince affaire après 2 années de l'autre tocard "Monsieur j'ai recruté Marcos Rojo pour 20 patates"
Loulou Nic au Lin Niveau : District
Certes Carrick est un joueur fabuleux dont l'influence a souvent été sous estimée.

Cependant, l'ami Carrick a soufflé ses 35 bougies et ses meilleures années sont derrières lui.

Mourinho a donc raison de préparer l'avenir, même si la relève n'existe pas forcément dans l'effectif actuel de MU.
Loulou Nic au Lin Niveau : District
C'est la solution la plus évidente mais il a été pas mal baladé au niveau du positionnement.
3 réponses à ce commentaire.
Au regard de la compilation que tu as mise en lien, et en accord avec ce qu'a écrit Polo11 juste avant (une fois n'est pas coutume, je suis d'accord avec lui), Man U joue quand même beaucoup mieux avec Carrick, il n'y a pas photo.
Herrera, Pogba, Fellaini ou Mata, aucun ne sait casser les lignes comme le fait Carrick.
1 réponse à ce commentaire.
La paire Carrick-Fletcher (2008-2010) était assez incroyable dans l'abattage, l'intelligence, l'assurance..
Un fan absolu des Reds
Un super joueur qui aurait ete adulé en Espagne.

C'est en effet "evident" qu'il est la clef de voute de pas mal de succes des Reds, et meme des recents.
Mourinho patauge encore un peu dans cet effectif bien trop rempli, surtout au milieu, mais un jour il verra que Blind-Carrick avec Pogba en 10 ca te permet de vraiment bien jouer au foot tout en protegant ta defense.

Par contre 80% de moyenne pour une sentinelle c'est bien mais c'est pas non plus le top mondial dans ce domaine.
Ce commentaire a été modifié.
Moi ce que je ne comprends pas, c'est le positionnement de Blind.

Pour moi, Blind est le plus à même de remplacer Carrick à terme, et, si Mourinho ne voulait pas faire jouer Carrick au milieu, pourquoi ne pas mettre Blind ?
J'adore Blind, j'aime ce genre de joueur (comme j'aime Carrick), mais je trouve que c'est un immense gâchis de ne pas le voir jouer au milieu. Je ne sais pas si Carrick va continuer de jouer cette saison (et/ou la prochaine), mais, quoi qu'il en soit, je ne comprends pas pourquoi Blind ne joue pas au milieu, c'est un putain de gâchis sérieusement ...

On sait que Mourinho va recruter un deuxième stoppeur (puisque Smalling a retrouvé son niveau "pré-Van Gaal" et Jones n'a pas pu progresser comme il aurait dû à cause de son corps en verre), dès lors, quid de Blind ?

Il faut le mettre au milieu putain !!! Blind EST le descendant de Carrick bordel !
Ahh que j'aimerais que l'on soit entendu !!!

Et pourtant comme tu le dis "on en sait moins qu'eux", mais pourtant ça parait tellement flagrant !!

Quand on voit le "brisage" de ligne qu'il est capable de faire en jouant DC ou DG, c'est incompréhensible de ne pas le mettre au milieu !!
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Le pire, c'est que sous Mourinho, il s'occupe même plus de la relance, c'est donc encore pire et du coup, son niveau est vraiment en train de décliner en jouant de la sorte.
Immense gâchis!
Je regardais cette compil, c'est franchement de l'art niveau qualité de passe.
https://www.youtube.com/watch?v=1cMYeppVibI&t=484s
C'est clair que Blind a clairement régressé cette année mais comme tu le dis on ne lui demande pas les mêmes choses que sous Van Gaal et c'est vraiment dommage.

J'espère que le vieux José va pas tenter de recruter à ce poste, car la solution à nos problème de liant entre la défense et l'attaque et sans doute déjà dans notre effectif ...
3 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié 4 fois.
Merci pour cette compil' Sid :D

Néanmoins, et je me pose une autre question, importante et pour le moment, je n'ai pas un embryon de début de réponse : pourquoi les compil' de foot ont toujours des musiques de merde comme ça ?

Franchement même un tétraplégique hémiplégique avec un cancer du sida en phase terminale préférerait une ablation des oreilles au couteau rond rouillé de cantine à ça ...
Putain il a pas de bol ce gars quand meme, il cummule un peu, a se demander s'il le cherche pas un peu ...
1 réponse à ce commentaire.
Hölderlin Niveau : CFA2
Je me répète encore mais Carrick c'est la plaque tournante de MU depuis le départ de Scholes...

Pour moi sa meilleurs saison c'est celle dont parle l'article - 2014/2015 - ou MU gagne 78% de ses matchs lorsqu'il est titulaire. le Club remonte en fin de saison à la deuxième place après une remonté de folie due en partie au retour de blessure de Carrick, pour un final épique face à City. Match que United gagne 4-2 à OT avec un Carrick en feu !

Malheureusement il se reblesse sur ce même match et MU dégringole à la 4ème place les matchs suivant.

C'était la dernière fois que le Club se qualifiait en C1.

Bref merci à So Foot pour cet article. Ce gars est trop sous estimé.
supernabot Niveau : DHR
en fait on fait semblant de decouvrir qu'une equipe de foot joue generalement mieux avec un vrai milieu def (un 6) et pas en empilant les "box to box" (les fameux 8).

Meme si ces joueurs sont pas forcement les plus beaux a voir jouer (cf. Deschamps voire Makelele pour la France) c'est quand meme la base du foot (surtout a l'ere ou les lateraux ne savent plus defendre).

Est-ce que Blind aime assez defendre pour ca, je suis pas si sur...

Et il faut bien avouer qu'avec Kante ou Diarra la France est bien lotie (et je considere pas Schneiderlin, Cabaye, Matuidi, Pogba ou ma grand-mere comme des 6).
Celmar2sailly Niveau : District
Un mec, un vrai qui mérite tout le respect.
En espagne, ils ont Xavi, Iniesta, en première league, il y a Carrick.
Mark Renton Niveau : CFA2
On n'a rien d'autre que "gars sûr" pour résumer un mec de 35 ans, légende du foot à Manchester ? Le jeunisme c'est pas obligatoire à toutes les sauces...
Bah sur SoFoot, si.

T'es pas dans game, t'es une guez si t'as pas un gars sûr. Tu ferais mieux d'aller écouter le Duc, boss du rap game comme Rim-K, OKLM.
1 réponse à ce commentaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 30