Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Michael Bradley incendie le « Muslim Ban »

Modififié
Sur Instagram, les footballeurs ne font pas que partager leurs soirées chicha et leurs vacances à la plage.

Alors qu'il accordait un entretien au journaliste sportif Grant Wahl, censé tourner autour de banalités sportives, Michael Bradley s'est fait prendre de court par une question inattendue. La grande plume de Sports Illustrated a demandé son avis au milieu de terrain du Toronto FC quant au dernier décret signé par Donald Trump. Intitulé Protéger la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux États-Unis, il est mieux connu sous le nom de Muslim Ban et prévoit que tous les ressortissants de sept pays « musulmans » (Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen) soient bloqués aux frontières, même en possession de documents valides.

Bradley admet avoir trouvé la question « juste » , mais s'est retrouvé déstabilisé. Cherchant ses mots, il finit par donner une réponse synthétique : « Bien que je comprenne le besoin de sécurité, les valeurs et idéaux de notre pays ne devraient jamais être sacrifiés. » Plus tard, à tête reposée, il reconnaît la tiédeur de ses propos et décide d'apporter quelques précisions afin que le public comprenne le fond de sa pensée : « J'ai été trop doux. Ce que j'ai oublié de dire, c'est à quel point je me sens triste et gêné. »

L'international américain se lâche alors : « Quand Trump a été élu, j'ai espéré que le président serait différent du candidat. Que la rhétorique xénophobe, misogyne et narcissique serait remplacée par une approche plus humble et mesurée dans la manière de diriger notre pays. J'avais tort. Le Muslim Ban est le dernier exemple de quelqu'un qui ne peut être plus déconnecté de notre pays et de la bonne manière d'avancer. »



#Bradley2020 JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 4 heures La drôle de liste d'invités de la finale 17
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 55 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique