Miccoli n'est « pas un mafioso »

Modififié
32 20
Ce n'est clairement pas l'année de Fabrizio Miccoli. Après n'avoir pu empêcher à Palerme la relégation, c'est sur le terrain judiciaire que l'attaquant italien connaît maintenant quelques déboires. Une enquête a ainsi été ouverte sur ses liens avec Mauro Lauricella, fils d'Antonino, qui n'est rien de moins que le chef de la mafia locale.

En conférence de presse, Miccoli a tenté de se dédouaner et s'est surtout excusé de certains agissements.

«  Je suis là pour demander pardon à la ville de Palerme. Je suis un père de famille et je veux faire grandir mes enfants dans la légalité. Je suis un footballeur, pas un mafioso. Au cours de ces années à Palerme, j'ai été ami avec beaucoup de monde de façon spontanée sans penser à qui était en face de moi  » , a ainsi déclaré le joueur entre deux sanglots.

On ne peut même pas lui en vouloir, puisqu' « à Palerme, on peut très bien connaître des gens et ne pas savoir qu'ils ont des parents mafieux » .

Signé Maurizio Zamparini.


FG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Moi aussi j'ai que des amis spontanés.
http://www.sofoot.com/miccoli-et-palerm … 69648.html

j'invite les gens à lire le commentaire très pertinent d'ANTONIO sur le sujet.
Copa_Mundial Niveau : Loisir
A Palerme faut être très pauvre et très honnête pour ne pas côtoyer de mafieux.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
32 20