MHSC : 8 mois ferme pour un ultra

Modififié
91 16
Si le MHSC s'est imposé deux buts à zéro sur la pelouse de Rodez ce week-end en 32ème de finale de Coupe de France, leurs supporters garderont un souvenir amer de ce déplacement. Lors d'échauffourées survenues avant la rencontre, un ultra montpelliérain suspecté d'avoir blessé un agent à l'arcade sourcilière a été interpellé. Déjà connu pour des faits de violences autour des matches, et interdit de stade par deux fois dans le passé, ce membre de la Butte Paillade a été condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis avec mise à l'épreuve, tout en échappant au mandat de dépôt requis par le procureur de la République. En plus de cette condamnation, il a écopé de cinq ans d'interdiction de stade. Mais que s'est-il passé au stade Paul-Lignon de Rodez ?

« Tout a commencé avant le début de la rencontre, à l'entrée du stade, quand 4 jeunes non-membres de la BP91 ont voulu rentrer dans le stade sans payer, raconte Sylvain, un des responsables de la Butte Paillade, au site Mediaterranee. De là, il n' y a eu aucune sommation, les CRS ont chargé avec des coups de matraques et des gaz lacrymogènes, alors qu'il y avait avec nous plein de familles avec des enfants, ainsi qu'une femme enceinte. Une fois de plus, face à des supporters montpelliérains, la réaction policière a été disproportionnée ! »

En fin de rencontre, les supporters de Montpellier provoquent une légère interruption du match en montant sur les grillages. Selon plusieurs journalistes, les ultras auraient tenté d'envahir la pelouse. « Pas un seul instant, rétorque Sylvain de la Butte Paillade. Nous avons chanté pour nos joueurs et ceux de Rodez dans l'esprit de fête qui est le nôtre et celui de la Coupe de France. On était content, on gagnait, dans le mouvement une grille a cédé, mais ce n'était en aucun cas pour envahir le stade, contrairement a ce qu'ont pu dire les commentateurs de France 3 Languedoc-Roussillon. » Un constat partagé par le site de supporters AllezPaillade : « Les Ultras Pailladins n'ont - selon nos propres constatations - à aucun moment voulu envahir le terrain. L'arrivée des forces de l'ordre en fin de match devant le parcage a été jugée complètement disproportionnée à la situation en tribune. »

Également présent à Rodez, Casti, un membre de la Butte Paillade tristement célèbre pour avoir perdu un œil suite à un tir de Flash-Ball, profère des accusations plus graves sur le comportement de la police : « J’ai vu des flics matraquer et gazer des supporters gratuitement au milieu de femmes et d’enfants. Un flic me regardait avec un grand sourire et un œil fermé pendant plus de 5 minutes pour que tout le monde puisse observer sa provocation et son non-respect. J’ai entendu un flic me demander, toujours avec un grand sourire qui puait la fierté, si je voulais qu’on me crève l’autre ! »

L'avocat du supporter condamné, qui défend aussi Casti, pointe du doigt, toujours sur le site Mediaterranee, une « justice à deux vitesses » . « Le choix même de la comparution immédiate pour juger ce jeune garçon aujourd'hui, c'est un choix politique, un choix de politique pénale, pour rassurer l'opinion publique, a déclaré Me Mickael Corbier. (...) A l'inverse, dans le dossier Castineira, il n'y a toujours pas de mise en examen ! On sait que Castineira a été victime d'une bavure policière... (...) Donc, effectivement, il y a une justice à deux vitesses: il y a une justice qui veut faire passer un message à un moment et qui se garde bien de faire passer un quelconque message dans un autre cas ! »

Encore une fois, cet incident révèle les difficultés de la lutte anti-hooligans en France et l'état de tension inquiétant existant entre supporters et policiers. S'il faut condamner à leur juste mesure les débordements des supporters et ne faire preuve d'aucun laxisme, en particulier envers des récidivistes, il faudrait aussi éviter que le comportement de la police n'envenime certaines situations.

QA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ah mais c'est la merde en fait.
J'étais au match et il est clair que les Pailladins ont été vraiment fair-play, après effectivement ils ont pété les "grilles" du parcage mais je doute que grand monde au stade se soit inquiété d'un envahissement de terrain. Quand à la charge des CRS j'étais mal placé, mais il s'agit autant de réformer la justice que d'éduquer la police (en particulier les CRS). (Ou alors imposer un test de QI avant de leur léguer le monopole de la violence légitime).
En meme temps il faut etre honnete, si les mecs finnissent policiers ou CRS ajd c'est souvent parce que c'est pas des genies, souvent parce qu'ils ont des problemes de comportement ou de complexe d'inferiorite ou de besoin de "petty power" comme on dit ici.
Si tu veux parler de reformer la justice qui est geree par des politiques corrompus jusqu'au bout des os qui ont peur du "peuple" , c'est bien, mais c'est une reforme totale de la fonction publique qu'il faudrait faire et savoir ce qu'on veut vraiment dans notre pays.
C'est pas en eduquant des mecs qui veulent casser de "l'ultra" parce que ca leur donne une excuse consideree valable d'etre violent que tu vas changer les choses, il faudrait revaloriser ces metiers, leur perception, leur charge et leur place dans la societe.

Mais bon, c'est la France, on attendra qu'il y ait une catastrophe nationale, on pleurnichera 1 semaine et ce sera oublie et on repartira a la situation d'avant!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
91 16