Mexique : Luna accusé de racisme

0 0
Diego Luna aurait dépassé les bornes. Auteur d'un petit format animé pour
la télévision mexicaine à l'occasion de la Coupe du Monde, l'acteur-réalisateur s'est payé
sans détour la classe politique mexicaine en utilisant la figure intouchable de Nelson Madela.


Dans "Rafita", le père de la nation arc-en-ciel est pris pour un pauvre mendiant par un politicien mexicain
de la plus sale espèce venu assister à la Coupe du Monde. Mais les propos racistes tenus par le ripoux
en cravate se sont retournés contre Luna, obligé de sous-titrer sur son Twitter son dessein de caricaturiste.
Visiblement diplomate, le réalisateur a concédé son « erreur d'avoir utilisé la figure de Mandela pour faire passer ce message » .

En revanche, la frange de la classe politique mexicaine mise en cause par l'acteur d'"Y tu Mama tambien" peut dormir sur ses deux oreilles.







TG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0