Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Mexès taille Deschamps

Modififié
D’homme de confiance à quasi pestiféré. C’est peu dire que le statut de Philippe Mexès a basculé sous la tunique des Bleus.

Adoubé par Laurent Blanc, le défenseur du Milan AC n'est pas dans les petits papiers de Didier Deschamps depuis son intronisation. La Dèche l’avait notamment critiqué publiquement en raison de son surpoids et de ses méformes. Des reproches plus que désobligeants pour l’ancien Auxerrois qui s’en est expliqué en détails au quotidien L’Équipe.

« Deschamps m’a juste critiqué. Sur mon poids et sur le fait que je n’étais pas bien. Sur ce second point, c’est normal. Si je ne suis pas performant, il ne va pas dire que je le suis […] J’ai trouvé que ce n’était pas bien que le sélectionneur parle de cette façon d’une personne qui n’est pas présente, s’est-il épanché longuement. Je dis ce que je ressens. Une personne qui ne te parle pas, qui ne t’appelle pas, qui te zappe du jour au lendemain, je n’ai aucun compte à lui rendre. Car si c’est pour aller représenter mon pays mais qu’à la fin on me crache dessus pour rien, je préfère ne pas y aller et laisser la place à d’autres » .

Au-delà de ses rapports avec le sélectionneur tricolore, l’ex-Giallorosso regrette la mentalité française, et son penchant versatile : « On va dire que je suis un gros porc, que je suis gras, que je ne fais que manger, que je n’avance plus. Il suffit, en plus, que je fasse un mauvais match et on va dire que je ne sers plus à rien. Puis tu ressors un gros match contre le Brésil, ou autre, et là on va dire que tu es le meilleur défenseur du monde, que tu dois devenir capitaine. […] C’est la mentalité française. Elle est un peu bizarre… » .


L'après-Blanc a décidément tout du chemin de croix pour certains internationaux.
RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall