Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // FC Barcelone/Milan AC
  4. // Notes

Mexès, le maillot faible

Si l'arbitre a eu un rôle important dans cette rencontre, force est de constater que certains joueurs du Barça, comme Fabregas, Messi et Busquets, ont brillé. A l'inverse de Mexès, dont la première erreur aura été fatale à son équipe.

Modififié
FC Barcelone

Valdes (non noté) : Il n’a pas touché le ballon. Ah si, il est allé le chercher au fond des filets. Sa seule intervention.

Dani Alves (5,75) : Il a passé son match dans la moitié de terrain milanaise, pour finalement pas grand chose. Quelques bonnes incursions, mais il n’est pas le poison que l’on a l’habitude de connaître. Car sincèrement, avec un Dani Alvès des grands soirs, Antonini aurait pris le bouillon.

Pique (7) : Il avait un sacré client en la personne de Ibra. Hormis un duel perdu sur la ligne de but, Shakiro a parfaitement muselé le Suédois.

Mascherano (6,5) : Son placement sur le but milanais rappelle qu’à la base c’est un milieu de terrain. Mais après cette erreur, il a été impeccable. +1 pour le clash avec Boateng en mode « j’ai pas peur de toi même si à l’évidence, si on se bat, tu me démontes » .

Puyol (6) : La gladiateur a été solide derrière. Il a failli mettre le but de sa vie sur une reprise de volée qu’il manque de quelques centimètres et a eu un rôle principal dans l’action du second pénalty, en bloquant Nesta et en allant gueuler auprès de l’arbitre. Le capitaine, quoi.

Xavi (6,5) : Il aurait dû être absent. En fait c’était une feinte. Bien vu, les Milanais sont tombés dans le panneau. Mais le jour où il ne sera vraiment pas là, cela donnera quoi ?

Busquets (6,75) : Il n’est pas spectaculaire, il n’est pas virevoltant, mais il est présent. Toujours. Après la fameuse « je regarde si l’arbitre a mis un rouge » contre l’Inter, voilà qu’il provoque un pénalty qui demeure douteux. En voilà un qui doit avoir pleins d’amis du côté de Milan.

Iniesta (6) : Il faut du sang-froid pour mettre ce but. Il en a. Après, il a moins pesé que d’habitude, même si c’était déjà mieux qu’au match aller. Le Barça aura tout de même besoin d’un bien meilleur Iniesta pour aller au bout. Ou pas.

Cuenca (4,75) : On est franchement certain qu’il a sa place dans ce Barça là ?

Fabregas (7,5) : Sa non-titularisation au match aller avait de quoi laisser perplexe. Effectivement, lorsque l’on voit son rendement par rapport à celui d’Alexis Sanchez, on comprend mal. Peut-être parce qu’il n’y a rien à comprendre, en fait.

Messi (7,25) : Le meilleur joueur du monde a été encore une fois dévastateur, et va bientôt avoir marqué en une seule Ligue des Champions autant de buts que Matt Moussilou dans toute sa carrière. Sinon, à part ça, il paraît que Cristiano Ronaldo marque beaucoup de pénaltys....

Remplaçants. Thiago Alcantra est rentré pour se prendre des coups, Adriano pour rater une énorme occasion et Keita pour faire joli.


Milan AC

Abbiati (5,5) : Il n’est pas loin de sortir le premier péno, quelques bonnes interventions sur des centres, mais bon… On ne va pas se mentir, dans deux mois, le Milan a tout de même intérêt à chercher un gardien jeune. Et moins lourd.

Abate (5) : Rien que pour sa percée avec une dégaine de chien fou en fin de match, il mérite la moyenne. Après, pour le reste, c’est quand même limité, hein…

Nesta (6,5) : Toujours aussi beau, toujours aussi élégant. Rien à lui reprocher, il a fait son match face au meilleur attaquant du monde. Après, si l’on n’a pas le droit de faire une caresse à un ami dans la surface...

Mexes (4) : Thiago Silva n’aurait pas perdu le ballon sur l’aile. Thiago Silva aurait rattrapé Messi en vitesse. Thiago Silva n’a pas une étoile dans le cou.

Antonini (5) : Il provoque le premier pénalty sur un contrôle raté dans la surface, ce qui, contre le Barça, est interdit. Il a tenté de se rattraper en mettant la grinta nécessaire. Bonera n’aurait pas fait mieux. Mesbah non plus.

Nocerino (6,25) : Un but qui aurait pu changer le cours de l’histoire si… Il a bien commencé, mais s’est un peu éteint, surtout après le troisième but barcelonais. Mais ce gars là est un bon. Gattuso peut dormir tranquille.

Ambrosini (5) : Des fautes, beaucoup de fautes. Et même pas un carton jaune. On appelle ça un joueur constant, qui ne change pas avec les années. Et pas non plus d’une semaine à l’autre.

Seedorf (6,25) : Le mec le plus classe du terrain n’a pas sué une seule fois du match. Lorsqu’il sort, le Camp Nou lui réserve une ovation, malgré le fait qu’il a porté le maillot du Real. Et lui, à la fin, d’une dignité incroyable, il a applaudi tous ses coéquipiers. Quatre Ligue des Champions, ça se voit.

Boateng (6) : Visiblement, l’homme qui se blesse en faisant l’amour aime les talonnades. Enervé par les pénaltys barcelonais, il est le seul du Milan AC à avoir gueulé en seconde période, en se fritant avec Mascherano.

Robinho (5,5) : Pas le pire match de Robinho. Pas le meilleur non plus. La seule occasion qu’il a eue, il l’a ratée. Mais de toutes façons, l’arbitre avait sifflé main. +0,5 pour son petit pont en fin de rencontre.

Ibrahimovic (5) : Cela devait être son match. Cela ne l’a pas été. Zlatan a tenté des choses, en vain. Ouais, il délivre une belle passe décisive pour Nocerino, certes. Mais on en aurait attendu plus de lui.

Van Persie, Drogba (10) : Par solidarité.

Remplaçants : Pato. Une blessure en dix minutes. LOL. Maxi Lopez. En plus de ressembler à Coentrao, il a autant servi que lui. A rien. Pareil qu’Aquilani.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 juin 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 9: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 jeudi 21 juin Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8 jeudi 21 juin Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? jeudi 21 juin Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 10 jeudi 21 juin Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 jeudi 21 juin La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou