1. // Bilan
  2. //
  3. // 2e journée
  4. // Joueur de la journée

Mexer, l'agité qui va détendre Rennes

Un doublé, un 6 à 2 et une soirée paisible défensivement. C'est peu dire qu'Edson André Sitoe, aka Mexer, a réussi ses débuts en Ligue 1 avec le Stade rennais. Un club qui le suit depuis longtemps et qui espère bien rompre avec sa malédiction des défenseurs centraux.

Modififié
108 9
Les mathématiques ne mentent jamais. Enfin presque. 99% du temps, dans l'équation Patrick Montel + Mozambique = X, où X est un sportif, l'inconnu aux larges épaules est une inconnue, et s'appelle Maria Mutola, aka « le Maputo Express » . Footballeuse de qualité, la médaillée d'or olympique du 800 mètres à Sydney a passé sa jeunesse à enrhumer des petits garçons, les équipes féminines n'existant pas à l'époque. Ce n'est qu'à l'âge de quinze ans, après une rencontre avec l'immense poète José Craveirinha, que la triple championne du monde se met à l'athlétisme. Nous sommes en 1988, à Maputo, et Edson André Sitoe voit le jour. Plus d'un quart de siècle plus tard, le « Maputo Express » est à la retraite après une carrière remplie qui s'est achevée par une reconversion en footballeuse, du côté de l'Afrique du Sud et quelques sélections nationales. Lui aussi membre de l'équipe du Mozambique, mais chez les hommes, Edson André Sitoe, aka Mexer (prononcez Méchère, compatriotes) a profité du plus beau week-end de l'athlétisme français pour refaire parler du Mozambique. En Bretagne.

Un histoire de courrier


Le Stade rennais et Mexer, c'est une petite histoire d'amour, mais c'est surtout un gag. Déjà pressenti pour rejoindre l'Ille-et-Vilaine à l'hiver 2013, celui dont le transfert a été annulé aurait bien pu voir l'affaire capoter une seconde fois. La faute à une folie de son dernier club, le Nacional Madère, dont les dirigeants éprouvent quelques difficultés au moment d'utiliser un moteur de recherche. Le 12 juillet dernier, en fouillant dans sa boîte aux lettres, un certain Monsieur Talibart aurait pu tomber dans les pommes. Pas d'anthrax ni les impôts dans le courrier de ce particulier, mais une facture, « payable en deux fois » . Son montant ? 2,815 millions d'euros. Le prix du transfert d'Edson André Sitoe du Portugal à Rennes. Le rapport entre cet individu lambda et le club ? Son fils, webmaster du site d'informations « staderennaisonline » . « La facture est arrivée au domicile de mes parents qui est aussi l'adresse de l'association. Je ne sais pas comment Madère a trouvé cette adresse qui n'apparaît pas sur le site » , rigolait l'intéressé dans les colonnes de L'Équipe. Pas intéressé par le défenseur pour jouer dans son jardin, le père Talibart a fini par transmettre la lettre aux dirigeants bretons et le défenseur mozambicain a enfin pu rejoindre un club qui suivait ses prestations depuis un bon bout de temps.

« L'agité » et son premier doublé


Tel Baloo, du Livre de la jungle, Mexer n'a besoin que de peu pour être heureux. De fait, après cinq années passées dans un championnat portugais compétitif, le défenseur de 25 ans a tenu à « remercier le seigneur de jouer dans un club comme Rennes » . En même temps, du côté du stade de la route de Lorient, on peut parler d'une grosse tradition de défenseurs centraux africains. De John Boye à Kader Mangane, en passant par Lamine Diatta, c'est peu dire qu'à Rennes, on est l'assurance tous risques. Élu deuxième meilleur défenseur de Liga Sagres la saison passée, Edson André Sitoe a toutes les qualités pour faire oublier des années compliquées à ses supporters. Relance propre, technique plus qu'honorable et présence physique, l'international est un vrai bon défenseur, du genre à préférer rester debout plutôt qu'à se jeter comme un âne. Des atouts qui n'empêchent pas « Mexer » , littéralement « l'agité » , un surnom dont il a hérité étant petit, de péter un boulon de temps à autre, ramassant ça et là quelques biscottes. Motivé comme jamais, celui qui rêve de Premier League et qui adule John Terry a profité de sa deuxième sortie en Ligue 1 et de l'open-bar proposé par Évian pour planter deux buts. Le premier doublé de sa carrière. Un exploit que Philippe Montanier n'a pas manqué de commenter. « Il nous avait montré quelques qualités dans le jeu de tête en préparation, mais sur les frappes, il dégommait plus les pigeons que les cages.  » Le ball-trap, un sport qui parle à Patrick Montel.

Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Premier achat dans Mon Petit Gazon en défense.
volontaire82 Niveau : Loisir
Défensivement il avait quand même l'air en galère, comme contre Lyon d'ailleurs
ErminigMode2k11 Niveau : DHR
ça devrait pas être compliqué d'être plus rassurant que John Boye !
s'il est bon de la tête c'est tjs ça de pris et il a fait de bons amicaux. On en recause après 10 matchs

on parle d'une recrue en def centrale, ce qui serait pas un mal avec les départs de Boye et Kana, y a juste Armand et le jeune Hountondji pour accompagner Mexer. Zajkov ça a l'air d'être de la post-formation pour cette année.
On attend de voir la pate montagnier dans je jeu, mais son recrutement est à saluer. Petit à petit, il commence à modeler son equipe avec des bons joueurs acheté à bas prix dans des championnats étrangers. C'est tout bon!
Sylvain Legwinsnow Niveau : District
Je me méfie toujours des recrutements étrangers du stade Rennais , ou c'est du tout bon ou c'est du tout pourri!
Chat-banni Nonda Niveau : DHR
Allez il faut y croire, il a toutes ses chances pour prouver ses qualités en tout cas, avec le peu de concurrence en défense centrale cette année. J'espère que son doublé va le mettre en confiance et qu'il va nous rassurer défensivement.
WaiWaiFautVoir Niveau : DHR
Combien de Lucas et de Turdo dans ces recrues ? équipe de mercenaires étrangers qui risquent de faire une indigestion de beurre salé. Elle est belle la capitale de la Bretagne !
Quel premier paragraphe... parfaitement ficelé Swann
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
108 9