Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Metz surprend Rennes, Lille se saborde

Le FC Metz est allé chercher la victoire à Rennes 2-1 grâce à l'immense Nolan Roux, quand l'AS Saint-Étienne s'est arrachée pour battre le Racing Club de Strasbourg 1-0 à l'extérieur et que Nantes et Dijon s'annihilent. Le LOSC menait tranquillement 2-0 devant Guingamp, et puis patatras, dans le temps additionnel...

Modififié

Olympique lyonnais 3-0 SC Amiens

Buts : Díaz (30e), Depay (83e) et Traoré (86e) pour Lyon



Rennes 1-2 Metz

Buts : Bourigeaud (27e) pour Rennes // Roux (53e et 57e) pour Metz

Quand la lanterne rouge messine, ses 22 points en 32 journées et sa bosse sur le crâne reçue dimanche dernier contre Lyon (défaite 5-0), est menée rapidement par le Stade rennais, l’équipe en forme dans la course à l’Europe, les choses semblent mal embarquées pour les Grenats. L’ouverture du score est signée Bourigeaud à la réception d’un centre de Gourcuff. Mais, depuis qu’il a enfin franchi la barre des dix buts en Ligue 1, Nolan Roux est un homme décomplexé. En cinq minutes, le géant messin retourne la situation comme un chef, sur deux passes de son fournisseur préféré, Mathieu Dossevi. Et voilà Metz qui souffle sur la nuque du Téfécé, à cinq longueurs de la place de barragiste.

Rennes (4-2-3-1) : Koubek - Danzé, Gélin, Gnagnon, Bensebaini - André, Prcić - Bourigeaud, Gourcuff, Sarr - Khazri. Entraîneur : Sabri Lamouchi.
Metz (4-2-3-1) : Kawashima - Balliu, Niakhaté, Selimovic, Rivierez - Cohade, Diagne - Dossevi, Mollet, Roux - Rivière. Entraîneur : Frédéric Hantz.



Lille 2-2 Guingamp

Buts : Pépé (55e) et Luiz Araujo (57e) pour le LOSC // Alonso (90e, csc) et Briand (90e+3) pour l'EAG

« On ne va pas se mentir : tout le monde n'est pas impliqué. Il y a sûrement des joueurs qui pensent un peu plus à leur futur. Ou à leur envie personnelle » , regrettait le capitaine Yassine Benzia, dans L’Équipe. Rajoutez-y la suspension du meilleur joueur lillois, Thiago Mendes, le forfait du skipper de la défense, Ibrahim Amadou, un coach sous pression qui décide de maintenir Hervé Koffi au poste de gardien, sans oublier les retrouvailles avec le public lillois depuis l’envahissement de terrain lors du match contre Montpellier, et vous avez un relégable prêt à souffrir. Et pourtant, le LOSC, entreprenant, a bien joué et menait logiquement contre Guingamp grâce à un but de classe et une passe décisive de Nicolas Pépé. Avant de tout gâcher dans le temps additionnel, quand Jimmy Briand égalise au milieu d'une défense aux abois. Un tournant de la lutte pour le maintien, assurément.

Lille (4-2-3-1) : Koffi - Malcuit, Edgar Ié, Dabila, Mendyl - Thiago Maia, Bissouma - Pépé, Benzia, Luiz Araujo - Mothiba. Entraîneur : Christophe Galtier.
Guingamp (4-2-3-1) : Johnsson - Ikoko, Kerbrat, Sorbon, Rebocho - Didot, Blas - Coco, Grenier, Benezet - Briand. Entraîneur : Antoine Kombouaré.



Nantes 1-1 Dijon

Buts : Nakoulma (33e) pou Nantes // Kwon (61e) pour Dijon

À Nantes, les reliques disparaissent et les joueurs aussi. Dans la nuit de vendredi à samedi, le cœur reliquaire d'Anne de Bretagne a été volé au musée Dobrée. En arrivant à La Beaujoire, l’entraîneur de Dijon, Olivier Dall’Oglio, se présente dépourvu de ses joyaux : Balmont, Abeid, Tavares et Xeka sont blessés, même la gâchette offensive Wesley Saïd déclare forfait à la dernière minute. Côté nantais, les blessés tombent sur le terrain : Krhin (cheville) et Diego Carlos (genou) doivent quitter leurs partenaires en première période. Entre les pertes, Préjuce Nakoulma profite d’un cafouillage dans la surface pour conclure un coup de billard en quatre bandes. Dijon s'en remet à Kwon Chang-hoon pour égaliser en seconde période. 1-1, un partage des points finalement flatteur pour les Nantais au vu de l'ensemble de la rencontre.

Nantes (4-4-2) : Tătăruşanu - Dubois, Diego Carlos, Djidji, Lima - Iloki, Rongier, Krhin, Thomasson - Sala, Nakoulma. Entraîneur : Claudio Ranieri.
Dijon (4-4-2) : Reynet - Chafik, Varrault, Djilobodji, Haddadi -, Kwon, Marié, Amalfitano, Sliti - Jeannot, Sammaritano. Entraîneur : Olivier Dall'Oglio.





Strasbourg 0-1 Saint-Étienne

But : Debuchy (83e)


Et de quatre ! Mathieu Debuchy est un latéral droit qui a envie de voyager en Russie l'été prochain. Alors, quand les Verts se font secouer tout le match sur la pelouse de Strasbourg, l'international tricolore met son costume de bonne pioche du mercato hivernal pour marquer du gauche comme un véritable avant-centre. Le Racing aura sa chance, mais la tête de Bakary Koné va passer à côté des cages de Stéphane Ruffier, qui livre une nouvelle prestation impériale sur sa ligne. Et Sainté n'est plus qu'à un point de la cinquième place.


Strasbourg (4-4-2 losange) : Oukidja - Foulquier, Martinez, Koné, Seka - Grimm, Martin, Corgnet, Liénard - Gonçalves, Bahoken. Entraîneur : Thierry Laurey.
ASSE (4-3-3) : Ruffier - Debuchy, Subotić, Théophile-Catherine, Diousse - Selnæs, Cabella, MVila - Hamouma, Berić, Monnet-Paquet. Entraîneur : Jean-Louis Gasset.



Caen - Toulouse - Reporté


Toujours autant de pluie chez eux. En raison des fortes précipitations qui s'abattent sur la Normandie, la rencontre est reportée à une date ultérieure.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 31
    Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 56

    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40 Hier à 09:23 Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 167 Hier à 08:48 Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 25
    À lire ensuite
    Raging Istanbul