Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée

Metz sauve les meubles, Bourg-en-Bresse assure

Après une trêve internationale mouvementée, la Ligue 2 méritait bien de faire son retour. Des buts, des penaltys ratés et des cartons rouges, bref, cette 11e journée a tenu toutes ses promesses, à quelques exceptions près.

Modififié

Bourg-Péronnas 4 - 2 Nîmes

Buts : Berthomier (43e), Sané (57e et 83e) Ba (74e) pour Bourg-Péronnas // Ogier CSC (75e), Savanier (77e)
Après avoir rattrapé leurs huit points de pénalité, les Nîmois pouvaient enfin ouvrir leur compteur. Mais face à Bourg-Péronnas qui restait sur deux défaites, Nîmes a craqué juste avant la pause. Et pas à moitié. Après avoir encaissé un premier but de Berthomier, les Crocodiles vont être réduits à dix, suite à l'expulsion de Marin pour un geste un peu - beaucoup - bête. Au retour des vestiaires, Bourg-Péronnas fait le break. Après un tir qui termine sur le poteau, Sané marque et creuse l'écart. Derrière, Nîmes concède un penalty, mais Sané n'avait pas envie de mettre un doublé. Un raté qui ne fait que retarder la sentence, puisque les Nîmois encaissent un nouveau but. Touchés mais pas coulés, les Crocodiles réagissent dans la foulée. Après un bon débordement côté gauche, Tchenkoua centre et Ogier dévie dans son propre but. Deuxième CSC de la saison pour le défenseur de Bourg-Péronnas. Et c'est pas fini, Tchenkoua, encore lui, sur son coté gauche, obtient un penalty, Savanier transforme, 3-2. On pensait les Nîmois capables de créer l'exploit, jusqu'à ce que Sané se décide enfin à inscrire son doublé quelques minutes après la réduction du score. Bourg-Péronnas s'impose 4 buts à 2 et confirme son bon début de saison.

Créteil 0 - 2 Brest

Buts : Tie (34e), Monrose (62e) pour Brest
Aucune victoire à l'extérieur pour les Brestois cette saison et un seul match gagné à domicile pour Créteil. Un match nul semblait tout tracé. En première période, Brest domine sans inquiéter. Une occasion chaude de part et d'autre avec une tête d'Adnane pour Brest, qui passe - vraiment - pas loin du cadre (19e), et une autre de Herelle sur la barre (31e). Brest trouve finalement la faille après la pause. Sur une frappe légèrement excentrée de Tie, le portier cristolien est surpris par le rebond et cède. En deuxième période, c'est pareil, sauf que Brest se bouge un peu plus le derrière. Monrose double la mise. Ça suffit pour que les Bretons s'imposent et se donnent un peu d'air au classement.

Metz 2 - 2 Clermont

Buts : Ngbakoto (78e), Balliu (85e) pour Metz // Diedhiou (7e), Hunou (34e) pour Clermont
Duel au sommet entre le deuxième, qui recevait, et le quatrième. À Saint-Symphorien, Metz, qui n'avait plus gagné depuis quatre journées, a eu du mal en début de partie. Les Clermontois, sans complexe, ont mis la pression d'entrée sur leurs adversaires, et ça a payé. Sur un beau mouvement collectif, Diedhiou est servi dans la surface et marque du plat du pied. Clermont pousse et double la mise, peu après la demi-heure de jeu. Sur un coup franc à l'entrée de la surface, le portier messin repousse et ça retombe dans les pieds de Hunou qui met au fond. Clermont mène tranquille à la pause, mais la tâche va se compliquer après avoir été réduit à 10 (63e). Ce qui devait arriver arrive, Metz réduit l'écart à un petit quart d'heure de la fin du match sur une frappe puissante de Ngbakoto. Metz pousse, et ce qui devait une nouvelle fois arriver arrive une nouvelle fois. Sur un corner repoussé par le gardien clermontois, le ballon revient dans les pieds de Balliu, aux 25 mètres, qui met une lourde du droit et égalise. Le score est nul, mais pas le match. Les deux équipes ont joué le jeu à fond, et il faut le dire, on s'est régalés.

Niort 2 - 3 Auxerre

Buts : Ndoh (13e et 61e) pour Niort // Puygrenier (7e), Ba (20e), Courtet (34e) pour Auxerre
Niort pour ne pas couler, Auxerre pour recoller. Une seule victoire en dix journées pour les Niortais qui ont encaissé un but dès le début de match. Sur corner, Puygrenier reprend de la tête et ouvre le score. Auxerre domine le début de rencontre, mais se fait surprendre après son but. Ndoh est bien servi au point de penalty, il contrôle et marque d'une frappe en pivot. Un but partout après un quart d'heure de jeu. Les compteurs sont remis à zéro, mais pas pour longtemps. Quelques minutes à peine après l'égalisation, Ba redonne l'avantage aux Auxerrois. Niort a raté quelques occasions de réduire l'écart, et tout le monde rentre au vestiaire à 1-3. Dans le deuxième acte, Niort ne s'avoue pas vaincu. Ndoh réduit la marque et s'offre un doublé, en reprenant un centre fuyant venu de la gauche. Mais ça ne suffira pas pour les Chamois qui ont fait le forcing en fin de match. Auxerre recolle, Niort coule.

Paris FC 0 - 0 AC Ajaccio

Une seule victoire pour l'ACA et huit matchs nuls au compteur du Paris FC. Une affiche à en faire pâlir plus d'un. Pourtant, la première mi-temps a été animée. Les deux équipes ont joué le jeu, mais le manque d'adresse et de technique aura empêché l'ouverture du score pendant tout le match. En deuxième période, le Paris FC aurait pu ouvrir la marque à plusieurs reprises, mais une fois de plus, les locaux sont victimes de leurs imprécisions. La rencontre se termine sur un score nul et vierge qui ne profite à personne, mais qui aura fait chier tout le monde.

Red Star 0 - 1 AS Nancy

But : Cetout pour Nancy (36e)
Déplacement compliqué pour Nancy qui devait gagner pour rester dans la course aux premières places. Heureusement, les Lorrains ne sont pas tombés dans le piège. Malgré la sortie de Youssouf Hadji, blessé (25e), Nancy a su garder le cap. Une première période pas folle, mais à dix minutes de la pause, Cetout ouvre le score, puis c'est tout. En deuxième période, ça ne s'arrange pas. Le Red Star a eu des occasions, mais Nancy la joue à l'expérience et s'impose sur la plus courte des marges pour s'emparer de la deuxième place du championnat.

Sochaux 0 - 0 Tours

Sochaux restait sur une victoire face à Valenciennes et devait enchaîner pour espérer s'éloigner de la zone rouge. Pour la première d'Albert Cartier aux commandes, les Sochaliens devaient bien faire. Autant dire que c'est raté. Malgré une bonne entame de match et une première mi-temps dominée, Sochaux a été trop timide pour espérer ouvrir le score. Le premier acte se clôt sur un score nul et vierge, tout comme le deuxième qui n'a été guère mieux. Bergougnoux était tout près de donner l'avantage à Tours en fin de match. Heureusement pour Sochaux, il manque l'immanquable. 0 à 0, score final. Dommage.

Valenciennes 0 - 1 Le Havre

Buts : Duhamel (15e) pour Le Havre
Duel de deuxième partie de tableau entre le 13e et le 15e. Après des premières minutes timides, Le Havre a ouvert le score. Un bon centre côté droit, et Mathieu Duhamel claque une tête décroisée au point de penalty. Le but est magnifique, Le Havre mène 1 à 0. Valenciennes a du mal dans le jeu et n'arrive pas à se créer des occasions. Après la pause, pas grand-chose. Il faut une faute havraise pour donner un penalty (65e) et relancer le match. Nguette se fait dessus et rate son face-à-face avec le portier valenciennois. Derrière, il ne se passe plus rien, et Le Havre peut savourer sa victoire, chose qui n'était pas arrivée depuis un mois et demi.

Par Benjamin Asseraf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 5
il y a 6 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 6
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall