En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Metz s'offre le derby, Bastia refuse de mourir

Le derby de la Lorraine a tenu toutes ses promesses et permis à Metz de faire mal à son voisin nancéien (2-1). Dans le même temps, Bastia s'est senti comme chez lui à Fos-sur-Mer face à Rennes (1-0). Lorient a perdu sur le fil à Nantes (1-0), Montpellier a pris une tôle face à Lille (0-3) et Saint-Étienne a prolongé la gueule de bois guingampaise (0-2).

Modififié

Metz 2-1 Nancy

Buts : Sarr (28e), Nguette (53e) pour Metz // Maouassa (41e) pour Nancy


Saint-Symphorien voulait ce derby, les joueurs messins lui ont offert sur un plateau d’argent. La rencontre débute pourtant par un énorme fail de Cheick Diabaté. Seul devant le but, l'ancien Bordelais n'arrive pas à reprendre le centre d’Ismaïla Sarr dévié par Erick Cabaco. Le salut vient quelque temps plus tard du jeune Sarr, encore lui, qui se lance dans une folle chevauchée, élimine trois défenseurs, avant de ne laisser aucune chance à Guy N’Dy Assembé. Magnifique. Quelques minutes plus tard le grand Cheick, inspiré par son cadet, se lance dans le même type d’action, mais avec dix ans de plus au compteur, il tombe en panne de moteur et s’écroule dans la surface après s’être fait logiquement rattraper par un bolide nancéien. Acculés de toute part, les joueurs de Pablo Correa gardent la tête hors de l’eau grâce à leur portier. Et contre toute attente, ils égalisent avant la pause par Maouassa qui bondit au premier poteau pour tromper Eiji Kawashima. Ce but fait momentanément sortir Nancy hors de la zone rouge. Une sortie de courte durée, puisque dès la reprise, Opa Nguette redonne l’avantage aux siens en déviant (involontairement ?) une frappe de Simon Falette (53e). Coup dur pour Ndy Assembé qui a réalisé un match exemplaire. Victorieux de ce derby de la Lorraine, les Messins ont neuf orteils sur dix en Ligue 1.


Guingamp 0-2 Saint-Étienne

Buts : Pajot (61e), Hamouma (86e) pour Saint-Étienne

Les deux équipes n’ont plus rien à jouer en cette fin de saison, juste leur honneur à sauver. À ce jeu-là, ce sont les Stéphanois qui, sans être les plus déterminés, ont été les plus efficaces. Malgré de grosses occasions de Mendy et Salibur en première période, les Guingampais n’ont pas su marquer. C’est logiquement que les Stéphanois ont pris l’avantage une première fois sur un coup de boule de Vincent Pajot (61e), avant de s’offrir la victoire sur un penalty de Romain Hamouma (86e). Après leur élimination en Coupe de France plus tôt dans la semaine à Angers, Antoine Kombouaré et ses joueurs risquent de trouver la fin de saison très longue.


Montpellier 0-3 Lille

Buts : De Preville (13e sp), Xeka (56e), Terrier (75e) pour Lille

Comme leurs entraîneurs envoyés en tribune par l’arbitre à la pause, les joueurs de Montpellier ont été spectateurs de la démonstration lilloise. C’est Nicolas de Preville qui lance les festivités pour les Chtis avant le quart d’heure de jeu. Puisque Sébastien Corchia est fauché dans la surface par Ellyes Skhiri et que Nicolas de Préville est pour la justice, il s’occupe de transformer le penalty. Bien dans la partie, Xeka prolonge le plaisir de la tête au retour des vestiaires (56e). Aux fraises, les Montpelliérains n’arrivent pas à stopper l’hémorragie et assistent impuissants au coup fatal porté par Martin Terrier. Sur un long dégagement de Mike Maignan, l’attaquant lillois s’arrache pour devancer la sortie de Laurent Pionnier et glisser la sphère dans les cages. Face à des Héraultais transparents, Lille obtient son maintien en Ligue 1 l’an prochain.



Nantes 1-0 Lorient

But : Sala (89e) pour Nantes

Exulter en fin de match, la Beaujoire adore ça. Les Nantais se sont heurtés pendant quatre-vingt-neuf minutes à un Benjamin Lecomte des grands soirs, écœurant un à un les attaquants nantais. Le portier lorientais a été imbattable jusqu’à cette tête d’Emiliano Sala a une minute de la fin du temps réglementaire. Tragique fin de partie pour les Merlus.



Bastia 1-0 Rennes

But : Crivelli (61e) pour Bastia

L’équipe bastiaise a remixé pour un soir le « Je veux juste une dernière danse » de Kyo, en « Je veux juste une dernière chance » . En délocalisation à Fos-sur-Mer, les Corses ont souffert, se sont montrés fébriles, mais ont pu compter sur un Jean-Louis Leca époustouflant. Maintenus hors de l’eau par leur portier, les hommes de Rui Almeida ont su saisir l’occasion de mener au score en seconde période. Allan Saint-Maximin à la construction, Axel N'Gando à la déviation, Enzo Crivelli à la finition : la jeunesse paye (68e). Pas spécialement inspirés, les Rennais ratent de peu l’égalisation, par le pied de Giovanni Sio qui manque l’immanquable après un ballon relâché par Leca en fin de match. Avec cette victoire, les Corses résistent et prouvent qu’ils existent.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Maeva Alliche
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 58
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7