1. //
  2. // Nice/Metz (3-3, 2-4 aux tab)

Metz s'impose à Nice, aux tirs au but

Modififié
21 14
Match sans aucune logique psychologique pour ce Nice-Metz.

Quand on mène 0-3 à l'extérieur, qu'on se fait rejoindre au score, que le goal titulaire - Carrasso - de retour dans les cages, après une blessure, manque quelque peu son match, on n'est souvent pas dans les meilleures conditions mentales pour se farcir une séance de tirs au but. Celui qui joue le rôle de taulier dans ce FC Metz, Florent Malouda, manque même la première tentative messine. Un terreau idéal pour plonger et laisser le match à Nice qui revenait de nulle part.

Quelque 100 minutes plus tôt, les Aiglons sont en effet en plein bouillon. Sans Carlos Eduardo, sur le banc, les hommes de Puel enregistrent déjà un handicap de trois pions au bout d'un quart d'heure de jeu. Nice subit le cauchemar qu'il avait causé à Guingamp le week-end précédent. Pouplin n'a eu le temps de se tester que sur une frappe avant de se faire tuer sur deux têtes imparables et une sortie face à un Vion plus malin. Seulement, Metz n'a pas eu le temps de vraiment savourer ce qui s'appelle pourtant un beau matelas de sécurité. Le Gym n'accuse qu'un retard de -1 en rejoignant les vestiaires, avec dans l'idée de passer sa seconde mi-temps à chasser la bête pour l'achever. La traque a bien duré toute une mi-temps et, sur penalty, pour une main de Palomino, Cvitanich a réussi à arracher la prolongation.

En difficulté sur le plan athlétique, Metz gîte, mais ne s'écroule pas. Et file vers la séance de tirs au but. Carrasso, pas exempt de tout reproche sur les deux premiers buts niçois, entame parfaitement le round, en stoppant le tir de Bodmer. Cvitanich enverra, lui, une fusée dans la tribune vide de l'Allianz Riviera et Bosetti fracassera, façon Di Biagio, la transversale de Carrasso. Côté messin, seul Malouda manquera. Les Lorrains passent ce tour, en étant passés près de la correction, alors que les hommes de Puel, qui avaient fait le plus dur en revenant à 3-3, ont manqué leur traque par maladresse. RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Kit Fisteur Niveau : Loisir
4 buts en moins d'une demi-heure... quel match ! Real who ?
Et il est ou, et il est ou, et il est où le Bosetti? :D
Je viens de voir le résumé où la salope de Bosetti rate son penalty...quelle belle soirée...
flowbordelelait Niveau : District
Décidement, en c'moment on en voit du but avec Nice
M.Manatane Niveau : CFA
Note : 2
- Papa, c'est quoi un coach de ligue 1 ?
- C'est un monsieur qui doit aligner les meilleurs joueurs, mais quand l'un deux met 5 pions dans un match, et ben le match d'après, il le laisse sur le banc.
- ...
- Papa, c'est quoi un coach de ligue 1?
- C'est un monsieur qui doit aligner les meilleurs joueurs, mais quand il le peut, il fait tourner son effectif, lors de la coupe de la ligue par exemple, et ce, même si l'un de ses joueurs à mit 5 pions le match d'avant. Ça permet à certains club, qui ne font pas de cette coupe un objectif, de faire respirer leurs cadres. Satisfait mon fils?
Match totalement dénué de logique avec de grosses fautes de concentration sur certains buts. M'enfin, tout est bien qui finit bien
- Papa, c'est quoi un coach de ligue 1?
- C'est le monsieur qui te met titulaire alors que t'as le niveau cfa.
rolls-reus Niveau : DHR
A noter que les nicois n'ont pu lancer aucune contre attaque, avec un arbitre qui ne sanctionnait pas les fautes d'anti-jeu d'un carton.
Sinon malgrès les buts, match assez dégeulasse avec de grosses erreurs techniques.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
21 14