Metz, plus fort que la mort

Tombé en National il y a deux ans, le FC Metz a repris à toute vitesse l'autoroute vers la Ligue 1. Presque un retour à la normale pour un club qui fait partie du paysage du football français.

Modififié
650 19
Toucher le fond pour mieux remonter. Samedi après-midi, la victoire du FC Metz a l’Abbé-Deschamps valait bien plus que 3 points, à en voir les visages des Messins. Si la montée en Ligue 1 était attendue depuis quelques semaines, après un parcours quasi-parfait des hommes d’Albert Cartier, solides leaders du classement depuis la 12e journée, les larmes et les soupirs de soulagement à la fin du match traduisent la fin d’une des périodes les plus sombres du club, comme en témoigne la réaction de l’entraîneur après l’officialisation de la montée : « Voilà, on est très heureux pour le club, pour le FC Metz qui, après avoir souffert et vécu un cauchemar, est revenu, revient vers les plus hautes sphères du foot français. »

Du Camp Nou au National

Cauchemar, le mot est lâché. On dit qu’il faut être revenu de l’enfer pour apprécier le présent. Autant dire que pour un club qui a passé 35 ans d’affilée dans l’élite et s’est offert le luxe de dérouiller le Barça au Camp Nou, une saison en National suffit à faire passer la Seille pour le terrible Styx. Et si l’officialisation de la montée arrive une semaine après le week-end Pascal, l’exploit des Grenats tient en tous points de la résurrection divine, comme l’affirme la voix encore tremblante de la légende locale, Sylvain Kastendeuch : « Quand on est descendus en National, je ne pensais pas qu’il y aurait un tel rebond. On n’aurait jamais pensé remonter si vite et on se demandait comment ils allaient figurer en Ligue 2. On a eu très peur pour l’avenir du club, mais depuis, le président Bernard Serin a su trouver les bonnes solutions, les bonnes réponses. » La réponse. Plus qu’un entraîneur déjà, un faiseur de miracles. Albert Cartier, revenu au bercail après un exil de dix ans qui l’aura vu sillonner la Belgique et passer par la Grèce avant de transformer la jeunesse messine en machine à gagner. Une bande de jeunes formés au club, morts de faim et prêts à croquer la Ligue 2 à pleines dents, à l’image de Diafra Sakho et ses 19 buts évidemment, mais aussi Yeni N’Gbakoto ou Gaëtan Bussman, encadrés par des éléments bien plus chevronnés, à l’instar du capitaine Marchal ou de Romain Rocchi. Une bande d’affamés et une success story qui ne laissent pas insensibles ceux qui, de près ou de plus loin, ont des attaches avec les Graoullys.

« Cela m’a pris aux tripes »

C’est le cas d’Oumar Sissoko, aujourd’hui gardien remplaçant à Ajaccio, qui a suivi le parcours de son club formateur avec émotion : « Que ce soit Ligue 1, Ligue 2 ou national, ça reste mon club de cœur. Qu’il soit dans l’élite ou non, ça restera un club que je supporterai. J’ai quand même passé neuf ans à Metz. Il y avait un mélange d’émotions, de joie et de plaisir, pour tous ces gens qui travaillent au club. C’est tout ça qui est remonté d’un coup ! » Une émotion et un soulagement évidemment partagés par Sylvain Kasteundeuch, au moment d’évoquer son ressenti au coup de sifflet final, samedi après-midi : « C’est une joie personnelle, intérieure. Je ne suis pas particulièrement émotif mais là, cela m’a pris aux tripes. Comme cela nous l’avait fait négativement quand on avait vécu cette soirée de descente en National et qu’on s’était réunis à Saint Symphorien avec les anciens du club. Aujourd’hui, on ressent une joie dans la sérénité. J’avais vraiment envie de leur dire merci. » Et si lui a vécu la saison naufrage du club, et la relégation en National, David Fleurival, aujourd’hui à Niort après une courte parenthèse au Portugal, ne boude pas non plus son plaisir à l’heure d’évoquer la remontée d' « un gros club mais surtout d’une belle ville qui mérite le plus haut niveau. J’ai suivi tout cela avec énormément de plaisir. » Un plaisir printanier qui durera au moins jusqu’à l’été en Moselle, jusqu’au moment où il faudra commencer à préparer méticuleusement l’effectif de la saison prochaine, qui devrait se voir amputé de son meilleur buteur, Sakho, suivi par pléthore d’équipes de Ligue 1 mais dernièrement annoncé partant à Newcastle, mais peut-être également d’N’Gbakoto, surveillé de près par le FC Porto selon la presse portugaise. Des perspectives peu réjouissantes qui font dire à Gaëtan Englebert, craintif : « J’espère juste qu’il ne sont pas montés trop vite. » Mais à Metz, on a trop souffert pour ne pas profiter de l’instant et se laisser penser à demain. Parce qu’en Moselle, plus qu’ailleurs, demain, c’est loin.

Par Paul Piquard et Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ouais demain c'est loin. Là je kiffe notre montée et le reste on verra. Putain je crois que c'est le premier vrai article dédié à Metz que je lis sur sofoot depuis que je squatte le site. Ça fait plaisir :)
David GILMOUR Niveau : District
Y fait plaisir de revoir Metz également. Y'a des équipes comme ça qui sont mythiques enb D1...heu pardon, en L1 (lapsus complètement révélateur).Pas comme d'autres équipes qui squattent depuis quelques temps l'élite et qui jouent tous les ans leurs maintien, sans proposer de jeu, type EVTG, Ajaccio, Valenciennes. Bon ok, je vais pas me faire que des copains en disant ça. Mais je le pense. Bienvenue chez vous les messins !
Metz que un club
Message posté par David GILMOUR
Y fait plaisir de revoir Metz également. Y'a des équipes comme ça qui sont mythiques enb D1...heu pardon, en L1 (lapsus complètement révélateur).Pas comme d'autres équipes qui squattent depuis quelques temps l'élite et qui jouent tous les ans leurs maintien, sans proposer de jeu, type EVTG, Ajaccio, Valenciennes. Bon ok, je vais pas me faire que des copains en disant ça. Mais je le pense. Bienvenue chez vous les messins !


ETG, Ajaccio pourquoi pas... Mais VA, je suis pas totalement d'accord. Y'a encore qq saisons ils étaient franchement pas désagréables à voir jouer.
Ah mais il a failli me tirer une petite larme cet article! Que ca fait plaisir de les savoir de retour!!faut profiter de ces moments là en effet : ils ont été bien trop rares depuis 1998...
Coco Denoueix Arribas Niveau : DHR
Message posté par Adelstiin


ETG, Ajaccio pourquoi pas... Mais VA, je suis pas totalement d'accord. Y'a encore qq saisons ils étaient franchement pas désagréables à voir jouer.


Et je rajoute même que j'ai vu des matchs de l'ETG (de coupe, j'avoue, et 1 ou 2 pas plus...) plus agréables qu'un Bordeaux ou même qu'un Marseille niveau jeu. mais c'est sur que c'est moins glamour ou ronflant niveau prestige

Pour moi, c'est surtout que l'ETG est un club en bois monté de toute pièce par une multinationale, c'est plutôt ça qui est dérangeant et qui fait qu'il est difficile d'apprécier ce genre d'équipe.

En tout cas, plaisir de revoir Metz dans l'élite. le public, la ville et le club le méritent.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Message posté par LPDB
Ouais demain c'est loin. Là je kiffe notre montée et le reste on verra. Putain je crois que c'est le premier vrai article dédié à Metz que je lis sur sofoot depuis que je squatte le site. Ça fait plaisir :)


Y'en a eu quelques-uns mine de rien.

Bon, faut pas s'emballer, mais on n'a jamais été aussi prêt de gagner la ligue des champions !
Note : 1
Ca fait franchement du bien de revoir les Grenats en Ligue 1 :)35 ans d'affilée, et 58 ans au total en première div'. Avec des garçons comme Ribéry, Saha, Niang, Pjanic, Pires (pour citer que ceux que j'ai vus moi mm jouer) passés par chez nous... ICI C'EST METZ! <3
cul-terreux Niveau : DHR
On a quand même beaucoup souffert et je suis pleinement satisfait de ce qu'il nous arrive. Le match catastrophe contre Guingamp n'est qu'un lointain souvenir. L'état d'esprit est là et on se réjouira de chaque point pris pour rester dans l'élite l'an prochain. Allez Meeeetz !
pépé flingueur Niveau : District
Enfin de retour à la maison !

Il semble acté que Sakho s'en aille lors du mercato estival. Par contre, j'espère que Yeni N'Gbakoto restera avec nous encore quelques saisons.
Message posté par pépé flingueur
Enfin de retour à la maison !

Il semble acté que Sakho s'en aille lors du mercato estival. Par contre, j'espère que Yeni N'Gbakoto restera avec nous encore quelques saisons.


Oui ce serait qu'il reste, tt comme Sarr, Bussmann ou Cornet par exemple
Message posté par David GILMOUR
Y fait plaisir de revoir Metz également. Y'a des équipes comme ça qui sont mythiques enb D1...heu pardon, en L1 (lapsus complètement révélateur).Pas comme d'autres équipes qui squattent depuis quelques temps l'élite et qui jouent tous les ans leurs maintien, sans proposer de jeu, type EVTG, Ajaccio, Valenciennes. Bon ok, je vais pas me faire que des copains en disant ça. Mais je le pense. Bienvenue chez vous les messins !


ETG, tu veux dire? Tu dois être un supporter du PSG vu que c'est votre bête noire. En tout cas, sans l'ETG, les deux saisons précédentes auraient été un petit peu moins intéressantes. C'est pas Montpellier mais bon.
Non, moi j'aime bien le club savoyard.
Valenciennes, c'était le club que des gens surnommaient le barça du nord l'an dernier.
Cela dit, je suis très content de revoir Metz et Lens en L1.
David GILMOUR Niveau : District
A l'attention de Popeye,... je suis supporter nantais. Donc ce que vis le FC Metz, je le comprends d'autant mieux.
j'ai rien contre ETG, mais à part leur finale de coupe de France, le superbe but de Kliffa l'année dernière, et leur exploit contre PSG cette année, pour moi ils n'ont rien démontré, et surtout rien apporté à la ligue 1
Un club comme Metz, club formateur, a pour moi toute sa place en ligue 1.
Attention, je ne suis pas en train de dire que le ligue 1 est réservé aux clubs historiques, et que cela reste une ligue fermée.
Mais pour moi, un club qui monte, passé les 2 premières années où il doit se jauger avec les autres et stabiliser son maintien, il doit ensuite prouver qu'il apporte quelque chose. Ce qui n'a guère été le cas d'ETG. Mais généralement, les résultats sportifs parlent d'eux-mêmes.
On a failli attendre, l'article hein !

Le retour de Cartier (quelle erreur de casting avec Bijotat) est le point de départ d'une nouvelle aventure. Un groupe jeune qu'il va falloir vite étoffer et surtout garder les pieds sur terre. La L1, reste d'un tout autre niveau, le budget ne permettra aucune folie donc il va falloir être malin.

Bravo aux messins, quelle saison !
@macdermot:
"On" parle de Juan Falcon en instance de signature pour remplacer Sakho promis à d'autres cieux (bonne continuation à lui et + 1000 pour sa dédicace à "ses amis du palais du Kébab 2" au mico d'Eurosport après avoir planté contre Caen en début de saison^^).

Pour se faire une idée du "ptit" vénézuélien, c'est pas là...http://www.youtube.com/watch?v=COwx92Dcys0

En tout cas, il me semble que ce qui nous ferait le plus malö, ce serait un départ de N'gbakoto pour ce qu'il apporte sur le terrain et dans le groupe en termes de cohésion.
*dslé pour les fautes de frappe: je ne me suis pas relu....
Message posté par David GILMOUR
Y fait plaisir de revoir Metz également. Y'a des équipes comme ça qui sont mythiques enb D1...heu pardon, en L1 (lapsus complètement révélateur).Pas comme d'autres équipes qui squattent depuis quelques temps l'élite et qui jouent tous les ans leurs maintien, sans proposer de jeu, type EVTG, Ajaccio, Valenciennes. Bon ok, je vais pas me faire que des copains en disant ça. Mais je le pense. Bienvenue chez vous les messins !


Attends de les voir jouer leur maintien l'année prochaine et tu vas rigoler.
Que je suis heureux de revoir le FC Metz remonter. Et si Nancy monte aussi, quelle joie mes amis, quel derby, quel bien fou pour la Lorraine !
Aldosivimiamor Niveau : District
Génération Grenat tatatatata Génération Grenat ..!!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
650 19