1. //
  2. // 31e journée
  3. // Résumé

Metz enfonce Toulouse, Montpellier veut jouer l'Europe

Toulouse voit rouge après sa défaite à Metz, Lille et Montpellier mettent la pression à Bordeaux pour une place en Ligue Europa. Bref, la Ligue 1, sur son 31.

Modififié
0 11
  • Metz/Toulouse : 3-2

    Buts : Maïga (25e et 42e, 54e) pour les Grenats // Ben Yedder (22e), Doumbia (90e) pour le Téf'
    À deux points du premier non-relégable, les ouailles de Dominique Arribagé ont encore quelques raisons de croire au maintien. Les Messins, eux, vont sans doute réaliser le fameux ascenseur. Les hommes d'Albert Cartier jouent donc sans pression. À la 5e minute, Pešić tente une magnifique Maradona (la main, pas le slalom sur les 11 joueurs) et récolte un carton jaune. Les Toulousains poussent et Jean-Armel Kana-Biyik (qui n'est pas le seul homme à avoir un combo nom-prénom composé au TFC) offre une somptueuse ouverture à Pešić qui centre pour Ben Yedder. L'attaquant toulousain termine la contre-attaque à bout portant. Conscients qu'ils sont quasiment assurés de jouer les vendredis l'année prochaine, les Messins se lâchent, et Maïga égalise à la 25e minute. À la 40e, Maïga claque un doublé, d'une belle frappe sous la barre d'Ahamada. Puis un triplé, pour Modibo qui glisse le ballon entre les jambes du gardien toulousain. Les joueurs d'Arribagé finiront la rencontre à 10 après l'exclusion de Tisserand. À la 90e, Doumbia ravive la flamme toulousaine sur un coup de tête. Mais les hommes d'Albert Cartier terminent le match tranquillement, en jouant la montre. Une victoire que les Grenats attendaient depuis le 1er novembre.

  • Nice/Évian TG : 2-2

    Buts : Bosetti (46e), Eysseric (68e) pour le Gym // Nounkeu (17e), Thomasson (78e) pour l'ETG
    Contre Lyon, les Niçois ont mis un terme à quatre défaites consécutives. 16es, les hommes de Dupraz connaissent, eux, par cœur la lutte pour le maintien. La saison passée, l'équipe la plus cosmopolite de Ligue 1 s'était maintenue à la dernière journée, au nez et à la barbe de Sochaux. À la 8e minute, sur une relance affreuse du fils Puel, le gardien niçois fauche Clark N'Sikulu. Daniel Wass le frappe tout mollement et donne l'occasion à Pouplin de se rattraper. Wass ist das?! Dix minutes plus tard, Kevin Gomis découpe Abdallah qui s'en sort sans blessure. « Abdallah moi ça va » . Wass décide de se faire pardonner et offre un caviar à Nounkeu qui marque d'un magnifique coup de tête. Dans les arrêts de jeu, le jeune bizut Benrahma réalise un superbe passement de jambe et sert Bosetti qui conclut d'un petit piqué. Un but entaché d'un hors-jeu. Nice domine au retour des vestiaires. Eysseric, au départ et à la conclusion d'un joli contre, marque grâce à une passe acrobatique de Bosetti. Évian se rebelle - à l'image de son entraîneur furieux sur son banc - et égalise sur une reprise de volée contrée de Thomasson. La rencontre se termine sur une embrouille générale. Pour rien.

  • Lille/Reims : 3-1

    Buts : Corchia (18e), Origi (47e), Roux (72e) // De Préville (52e)
    Dans la semaine, Anthony Weber a affirmé que des « reproches avaient été faits par le groupe » au coach Jean-Luc Vasseur. L'électrochoc attendu n'a pas du tout eu lieu. À la 20e minute, Corchia marque un bon coup franc dévié des familles, qui prend à contre-pied Agassa. Dix minutes plus tard, Sofiane Boufal tente d'imiter Charlie Adam avec un joli lob arrêté par Agassa. Lille obtient un penalty, raté par le futur joueur de Liverpool, Divock Origi. Au retour des vestiaires, Origi inscrit son 7e but de la saison sur un coup franc de Boufal dévié par Simon Kjær. Reims se réveille et Mandi touche le poteau de Vincent Enyeama (50e). De Préville réduit alors le score d'un superbe coup franc. Les Nordistes terminent le match tranquillement. Sur une action collective digne du Barça du Nord, Nolan Roux valide cette domination d'une tête plongeante sur un centre d'Origi.

  • Montpellier/Bastia : 3-1

    Buts : Barrios (69e), Mounier (72e), Sanson (92e) le MHSC // Sio (33e) pour les Corses
    « On a mis des coups de marteau dans la tête des joueurs ! » déclarait Ghislain Printant dans L'Équipe, cette semaine. Résultat, des Bastiais motivés, pour leur dernière répétition avant la finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG. Un penalty oublié lance le match : Peybernes contre un coup franc à la Shaquille O'Neal. Après un débordement de Kamano, les Corses ouvrent le score grâce à un but - hors-jeu - de Sio. Une croisière Corsica Ferries jusqu'à la mi-temps. Courbis réveille ses troupes dans les vestiaires. Bryan Dabo obtient un penalty, transformé par l'international paraguayen Lucas Barrios, jusqu'ici transparent. Trois minutes plus tard, main dans la surface de Gillet : Barrios laisse le penalty à Mounier qui le place en lucarne. L'équipe de Courbis gère le match. Et Areola fait n'importe quoi. Le jeune gardien qui appartient au PSG dégage sur Sanson, qui marque dans le but vide. Victoire mérité pour Montpellier.

  • Lorient/Rennes : 0-3

    Buts : Mexer (17e), Armand (43e), Doucouré (53e)
    Invaincus en 2015, les Merlus flirtent tout de même avec la zone rouge. Les Lorientais entament bien le match : Mesloub allume la première mèche. Costil met la sienne en valeur en sortant une belle parade. Sur un corner, Mexer décante le derby breton d'un joli coup de tête. Lamine Koné réalise une montée digne de Sammy Traoré (qui n'amènera rien). Armand marque d'une tête croisée sur un corner du petit Pedro Henrique : premier but cette saison pour l'ancien Parisien. Deuxième but sur corner, serait-elle là, la patte Montanier ? Jordan Ayew rate lui une grosse occasion à la 40e minute. Pendant la seconde mi-temps, Paul-Georges Ntep enfile son costume de MVP et s'offre une deuxième passe décisive : Doucouré coupe au premier poteau et marque. Les Lorientais peuvent remercier le FC Metz qui a battu Toulouse. Finalement, la seule émotion lorientaise dans ce match, c'était l'hommage à la fin de carrière prématurée de Julien Quercia. Autant dire, un samedi bien triste pour les Merlus.

    ⇒ Résultats et classement de L1

    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
    Note : 13
    Ben voila, 22 minutes de jeu, on mène 1-0 contre un club qui a plus gagné de match depuis à peu près la fin de la guerre froide, et on arrive à perdre sur UN TRIPLE DE MAIGA !!!!!!!!!!!!!!!

    J'ai même plus envie d'y croire. Le foot c'est nul de toute façon
    Georges Frêches Niveau : DHR
    Neeskens kebano pr Bastia a la place de kamano et l'equipe de rené Girard pour Montpellier. Resumé de qualité. Tres propre! Merci ziober pour le but final sur une passe de asanovic! En face y'avait du gros benoit cauet en plus!
    ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
    La Ville Rose broie du noir.
    Quand je lis : Les hommes de René Girard, pour le Match Montpellier-Bastia... Jai mal a mon SoFoot ! Quuuuand même... même sans s'interesser au MHSC ont sait que Courbis a deja remplacé Jean Fernandez et que Girard est a Lille. Enfin bon !
    Kebano?! A Bastia?!
    Ah le stagiaire a remis Coubis a sa place dans l'article ...
    Il y a eu des pénos, des rouges, des erreurs d'arbitrages, et des buts !!!

    Victoire méritéE du MHSC.. une 1ère mi tps où on se prend un but hors jeu, mais qu'on ne siffle pas une main flagrante (sur le cf de Mounier)
    Par contre, on obtient un péno logique pour une charge sur Dabo qui n'attendait que ça et un autre pour une main INvolontaire mais sifflable vu que le réglement dit que si la trajectoire du ballon.. (enfin je dis involontaire, le mec saute les yeux fermés, mais il a les 2 bras bien levés au dessus de lui^^)

    Sanson qui termine le boulot.. aurait pu avoir 2 passes déc' si Dabo (et un autre) ne s'étaient pas loupés en 1contre1..

    L Barrios pas à l'aise, mais il marque son p'tit but.
    Congré n'a tjrs pas un niveau modeste.
    Hilton s'est enervé (et il l'a cherché, comme Marveaux)
    Jourdren m'a fait qql frayeur.. et il veut aller en EdF? :D

    6eme, avec un match en moins.. si on se concentre plus et qu'on est plus réaliste, on peut viser une 5eme place.
    Si on n'a aucune ambition, et qu'on joue par intermittence, on peut se contenter d'une 7eme..
    On a une bonne défense (enfin statistiquement mm si l'OL et ses 10 buts sont passées par là), au final on n'a pas une attaque si moche (si on pouvait mettre les buts en moins d'occasions..), saison très satisfaisante ;)
    "Invaincus en 2015" à domicile* ouais... c'est pas brillant ailleurs
    Juventine7 Niveau : CFA2
    Ca choque personne autant de but en une journée de ligue 1?
    Êt pas un seul 0-0?
    Le résumé OGCN ETG est une belle merde à lire avec des jeux de mots niveau primaire... Et je pèse mes mots.

    R.C je ne te félicite pas.

    Du coup je vais aller voir les résumés en vidéo, ce sera mieux pour mon cerveau.
    Le match Nice Evian c'est un scandale et vous oubliez l expulsion oubliée du gardien niçois, le rouge de gomis etc... Bref heureusement que c'est Nice et pas un autre club sinon ça aurait fait scandale pendant des semaines
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    0 11