Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 31e journée
  3. // Résumé

Metz enfonce Toulouse, Montpellier veut jouer l'Europe

Toulouse voit rouge après sa défaite à Metz, Lille et Montpellier mettent la pression à Bordeaux pour une place en Ligue Europa. Bref, la Ligue 1, sur son 31.

Modififié
  • Metz/Toulouse : 3-2

    Buts : Maïga (25e et 42e, 54e) pour les Grenats // Ben Yedder (22e), Doumbia (90e) pour le Téf'
    À deux points du premier non-relégable, les ouailles de Dominique Arribagé ont encore quelques raisons de croire au maintien. Les Messins, eux, vont sans doute réaliser le fameux ascenseur. Les hommes d'Albert Cartier jouent donc sans pression. À la 5e minute, Pešić tente une magnifique Maradona (la main, pas le slalom sur les 11 joueurs) et récolte un carton jaune. Les Toulousains poussent et Jean-Armel Kana-Biyik (qui n'est pas le seul homme à avoir un combo nom-prénom composé au TFC) offre une somptueuse ouverture à Pešić qui centre pour Ben Yedder. L'attaquant toulousain termine la contre-attaque à bout portant. Conscients qu'ils sont quasiment assurés de jouer les vendredis l'année prochaine, les Messins se lâchent, et Maïga égalise à la 25e minute. À la 40e, Maïga claque un doublé, d'une belle frappe sous la barre d'Ahamada. Puis un triplé, pour Modibo qui glisse le ballon entre les jambes du gardien toulousain. Les joueurs d'Arribagé finiront la rencontre à 10 après l'exclusion de Tisserand. À la 90e, Doumbia ravive la flamme toulousaine sur un coup de tête. Mais les hommes d'Albert Cartier terminent le match tranquillement, en jouant la montre. Une victoire que les Grenats attendaient depuis le 1er novembre.

  • Nice/Évian TG : 2-2

    Buts : Bosetti (46e), Eysseric (68e) pour le Gym // Nounkeu (17e), Thomasson (78e) pour l'ETG
    Contre Lyon, les Niçois ont mis un terme à quatre défaites consécutives. 16es, les hommes de Dupraz connaissent, eux, par cœur la lutte pour le maintien. La saison passée, l'équipe la plus cosmopolite de Ligue 1 s'était maintenue à la dernière journée, au nez et à la barbe de Sochaux. À la 8e minute, sur une relance affreuse du fils Puel, le gardien niçois fauche Clark N'Sikulu. Daniel Wass le frappe tout mollement et donne l'occasion à Pouplin de se rattraper. Wass ist das?! Dix minutes plus tard, Kevin Gomis découpe Abdallah qui s'en sort sans blessure. « Abdallah moi ça va » . Wass décide de se faire pardonner et offre un caviar à Nounkeu qui marque d'un magnifique coup de tête. Dans les arrêts de jeu, le jeune bizut Benrahma réalise un superbe passement de jambe et sert Bosetti qui conclut d'un petit piqué. Un but entaché d'un hors-jeu. Nice domine au retour des vestiaires. Eysseric, au départ et à la conclusion d'un joli contre, marque grâce à une passe acrobatique de Bosetti. Évian se rebelle - à l'image de son entraîneur furieux sur son banc - et égalise sur une reprise de volée contrée de Thomasson. La rencontre se termine sur une embrouille générale. Pour rien.

  • Lille/Reims : 3-1

    Buts : Corchia (18e), Origi (47e), Roux (72e) // De Préville (52e)
    Dans la semaine, Anthony Weber a affirmé que des « reproches avaient été faits par le groupe » au coach Jean-Luc Vasseur. L'électrochoc attendu n'a pas du tout eu lieu. À la 20e minute, Corchia marque un bon coup franc dévié des familles, qui prend à contre-pied Agassa. Dix minutes plus tard, Sofiane Boufal tente d'imiter Charlie Adam avec un joli lob arrêté par Agassa. Lille obtient un penalty, raté par le futur joueur de Liverpool, Divock Origi. Au retour des vestiaires, Origi inscrit son 7e but de la saison sur un coup franc de Boufal dévié par Simon Kjær. Reims se réveille et Mandi touche le poteau de Vincent Enyeama (50e). De Préville réduit alors le score d'un superbe coup franc. Les Nordistes terminent le match tranquillement. Sur une action collective digne du Barça du Nord, Nolan Roux valide cette domination d'une tête plongeante sur un centre d'Origi.

  • Montpellier/Bastia : 3-1

    Buts : Barrios (69e), Mounier (72e), Sanson (92e) le MHSC // Sio (33e) pour les Corses
    « On a mis des coups de marteau dans la tête des joueurs ! » déclarait Ghislain Printant dans L'Équipe, cette semaine. Résultat, des Bastiais motivés, pour leur dernière répétition avant la finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG. Un penalty oublié lance le match : Peybernes contre un coup franc à la Shaquille O'Neal. Après un débordement de Kamano, les Corses ouvrent le score grâce à un but - hors-jeu - de Sio. Une croisière Corsica Ferries jusqu'à la mi-temps. Courbis réveille ses troupes dans les vestiaires. Bryan Dabo obtient un penalty, transformé par l'international paraguayen Lucas Barrios, jusqu'ici transparent. Trois minutes plus tard, main dans la surface de Gillet : Barrios laisse le penalty à Mounier qui le place en lucarne. L'équipe de Courbis gère le match. Et Areola fait n'importe quoi. Le jeune gardien qui appartient au PSG dégage sur Sanson, qui marque dans le but vide. Victoire mérité pour Montpellier.


  • Lorient/Rennes : 0-3

    Buts : Mexer (17e), Armand (43e), Doucouré (53e)
    Invaincus en 2015, les Merlus flirtent tout de même avec la zone rouge. Les Lorientais entament bien le match : Mesloub allume la première mèche. Costil met la sienne en valeur en sortant une belle parade. Sur un corner, Mexer décante le derby breton d'un joli coup de tête. Lamine Koné réalise une montée digne de Sammy Traoré (qui n'amènera rien). Armand marque d'une tête croisée sur un corner du petit Pedro Henrique : premier but cette saison pour l'ancien Parisien. Deuxième but sur corner, serait-elle là, la patte Montanier ? Jordan Ayew rate lui une grosse occasion à la 40e minute. Pendant la seconde mi-temps, Paul-Georges Ntep enfile son costume de MVP et s'offre une deuxième passe décisive : Doucouré coupe au premier poteau et marque. Les Lorientais peuvent remercier le FC Metz qui a battu Toulouse. Finalement, la seule émotion lorientaise dans ce match, c'était l'hommage à la fin de carrière prématurée de Julien Quercia. Autant dire, un samedi bien triste pour les Merlus.

    ⇒ Résultats et classement de L1

    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
    Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
    Hier à 09:51 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions