Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe G
  3. // 6e journée
  4. // Barcelone/Benfica (0-0)

Messi victime d'un sortilège ?

Le record de Gerd Müller lui semblait promis, mais Messi n'a pas égalé mercredi les 85 buts inscrits en une année civile par le Bombardier. Le petit génie s'est effondré, blessé. Et si l'Argentin se mesurait désormais à des forces qui le dépassent ?

Modififié
Gerd Müller est un sorcier. Tous ceux qui avaient suivi sa carrière ou s'étaient penchés sur son cas, après coup, le savaient déjà. Cette capacité à anticiper le point de chute des ballons malgré les rebonds capricieux, les coups de vent et autres déviations avait quelque chose de mystique. Comme si l'intégralité des secrets de la surface de réparation lui avait été révélée. Ce qu'on ne savait pas, en revanche, c'est que le Bombardier pratique toujours. Dans son cabinet munichois, en toute confidentialité. Müller n'exerce pas son influence sur le football actuel via son poste au Bayern (assistant manager), cette grossière planque, mais œuvre derrière les rideaux toujours baissés de son domicile bavarois. Seule inconnue : la méthode utilisée par le sorcier allemand. Invocations dans une langue diabolique, potions malveillantes qui mijotent sur le feu ou, plus classiquement, ce bon vieux plantage d'aiguilles dans une poupée ? Une certitude toutefois : à 67 ans, l'ex-avant-centre sait toujours se monter efficace au moment opportun. Lionel Messi l'a appris à ses dépens mercredi soir. À la … 85e minute. Vraiment, un hasard ?

Messi et le chat noir

Entré peu avant l'heure de jeu, Lionel Messi est sorti du terrain 27 minutes plus tard, transporté sur une civière. Il venait de se créer sa première grande opportunité d'égaler le record de Gerd Müller. Lors d'un match où Vilanova avait misé sur une équipe bis pour neutraliser le Benfica, la star argentine aurait pu tranquillement reposer ses petites jambes sur le banc. Mais la Pulga a refusé de s'accorder un tel répit. Selon Tito Vilanova, c'est Leo Messi himself qui lui a demandé de gambader pendant une demi-heure sur la pelouse du Nou Camp. Dur de ne pas entrevoir derrière ce désir la volonté de l'Argentin de battre le record de Gerd Müller. Ces 85 buts marqués lors d'une année civile. Sommet atteint en 1972.

Le compteur de Messi affiche toujours 84 unités. Mercredi, le triple Ballon d'or a calé, au moment même où il semblait en voie d'égaler le record de Müller. Sur l'action fatale, le laps de temps qui s'écoule entre le moment où Messi est légèrement touché par le portier du Benfica et celui où il s'effondre interpelle.
L'Argentin poursuit son action, tire au but, comme si de rien n'était, avant de s'effondrer, comme foudroyé. Une aiguille a-t-elle alors été plantée dans une poupée à Munich ? Lors de la rencontre, un chat noir avait été aperçu sur la pelouse. Véridique.



Quand Messi s'est effondré, les bruits les plus fous ont couru pendant quelques minutes. Sur Twitter, grand véhicule à rumeurs, on parlait de ligaments touchés, de longs mois d'absence… Le service médical du Barça a rapidement mis fin à ces supputations, en annonçant que le génie barcelonais souffrait d'une simple contusion au genou gauche, et qu'il était même envisageable de le voir disputer le prochain match des Blaugrana, dimanche, face au Betis Séville. Si cette version rassurante pour le joueur et son club est confirmée (il doit encore passe des examens ce jeudi), Messi devrait disposer de quatre matchs – ou peut-être moins – pour marquer deux buts et faire de Müller son dauphin. Au rythme où il les enquille, cela ressemble à du tout cuit. Mais mercredi, Messi s'est soudainement rappelé que la parfaite mécanique de ses jambes n'était pas celle d'un inoxydable robot. Il a reçu un rappel à l'ordre de la part de son corps. À moins qu'il ne s'agisse d'un message envoyé depuis une sombre demeure de Bavière...



Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25