Messi, un peu plus près de l'idole

Maradona ou Messi ? Depuis l'avènement du second et l'obtention de son premier Ballon d'Or, le débat fait rage un peu partout dans le pays qui vit naître les deux génies. Le nouveau sacre de la Pulga le rapproche un peu plus de l'idole.

0 59
Il y a encore un an, Maradona semblait intouchable, numéro un incontestable dans le cœur des Argentins. Son aura, son Mundial décroché à bout de bras avec l'Albiceleste sous la chaleur de Mexico, ses origines misérables et son attachement au maillot national faisaient de Diego l'idole absolue du peuple gaucho. Puis la Coupe du Monde en Afrique du Sud est passée par là. Messi, sans être exceptionnel, a réalisé ses meilleures prestations sous la tunique ciel et blanche. Zéro but au compteur, mais une communion enfin consommée avec ses compatriotes, qui ont enfin saisi à quel point le petit Blaugrana d'adoption aime la Seleccion et peut s'arracher pour mettre le feu devant. Sa saison d'extraterrestre au Barça a achevé de convaincre les sceptiques, notamment un soir de gala face à Arsenal, en quart de finale retour de Champions League. Certes, les adeptes de Diego n'ont pas retourné leur veste sans broncher et continuent de défendre sa légende à tout prix. Mais lorsqu'on laisse traîner son micro dans les rues de Buenos Aires ou que l'on se balade sur les sites Internet des grands journaux locaux, la tendance est à la passation de pouvoir. Lassés des caprices de Maradona, le public, qui reprochait autrefois le manque d'implication de Messi au sein de la sélection et sa personnalité plutôt effacée, s'incline aujourd'hui devant le bond en avant réalisé par la Pulga en 2010.

Passation de pouvoir

A la question « Messi a-t-il d'ores et déjà dépassé Maradona ? » , l'opinion reste divisée, mais semble plus que jamais disposée à donner ses faveurs au Rosarino. Sa modestie séduit une population rompue aux crises de mégalomanie de Maradona, « un génie avec le ballon, qui se croit bon en tout... » , note une mère de famille. Si ce dernier s'accroche, « l'âge de Messi joue en sa faveur » considère un vieux fleuriste de la rue Florida, dans le centre-ville porteño. Combien de tentatives lui reste-t-il pour remporter le Mondial et tenter de clore définitivement le débat ? Une, deux ? Car la rengaine est souvent la même pour les partisans d'El Pibe de Oro : « Il a gagné la Coupe du monde » , presque tout seul, s'entend. Un des passants prétend détenir la recette idéale : « Pour faire un Maradona, tu prends le meilleur de Messi, le meilleur de Riquelme et le meilleur de Tévez. Enfin, même avec tout ça, je ne sais pas si tu fais un Maradona... » . « Plus complet » , « le meilleur de tous les temps » , un joueur qui « a tout gagné seul, aux côtés de morts... » , sont quelques-uns des commentaires qui reviennent dans la bouche des inconditionnels de Pelusa. Et sur la toile ? Le site Internet de La Nacion révèle que plus de 60% des lecteurs du principal quotidien argentin estiment que Messi est meilleur que son aîné.

Deux chances pour une Coupe du monde

Guillermo Tofoni, agent argentin de la Fifa, fait aussi partie de ceux-là, lui qui déclare que « Messi sera plus grand que Maradona et Pelé réunis » . Même son de cloche du côté de la Fédération, depuis laquelle Julio Grondona assure que « Messi est plus grand que Pelé, Maradona, Di Stefano et Cruyff » . Bien sûr, il y a toujours les fidèles maradoniens qui insistent sur les performances d'un joueur hors-norme qui s'en alla conquérir deux Scudetti et une Coupe de l'UEFA dans une équipe taillée pour le milieu de tableau, face à la Juve de Platini et au Milan conduit par Arrigo Sacchi. Ces mêmes résistants qui rappellent que si les règles du Ballon d'Or avaient été changées avant 1995, Maradona n'aurait fait qu'une bouchée d'Igor Belanov en 1986, qu'il aurait fait trembler Platoche, qui trusta le trophée de 1983 à 1985, et les Milano-Hollandais (Gullit et Van Basten), qui s'adjugèrent confortablement le titre dans les années qui suivirent. Ceux qui soulignent que Burruchaga, Valdano et compagnie n'auraient jamais pu imaginer toucher du doigt la Coupe du monde sans le talent de leur leader technique et mental. Au-delà de l'interminable débat, le Ballon d'Or si polémique de Messi, a provoqué en Argentine une levée de bouclier. “Leur” Messi mérite amplement cette nouvelle distinction. Après tout, qu'importe si l'élève a dépassé le maître ? Car quelles que soient les préférences, les Argentins sont désormais persuadés d'une chose : le meilleur joueur de l'histoire est bien des leurs.

Alejandro Carbone, à Buenos Aires

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Més que un Artik !
Més que un Jugador !
Més que un Futbolista !
Més !
MESSI !
mais pas encore més q'un D10S !!!
C'est qu'une question de temps. MESSI a même de l'avance sur le Pibe. Rappelle-toi de D10S à 23 ans...
Oser comparer Messi a Maradona... "Le drame de notre epoque c'est que la betise pense"... une epoque de crevards immatures et assistes...
"Le drame de notre epoque c'est que la betise pense"

Luis rego n'a jamais aussi bien défini ses interventions...
Ah non ! Je m'insurge ! D'habitude Cabron, t'as bien mieux "Miroir, hihihihi" comme répartie ! Ne déçoit pas tes fans !
Bien mieux QUE.

Évidemment.
C'est méchant pour Luis Rego de le comparer à un geek rageux
Messi, meilleur joueur actuel, n'arrive pourtant pas à la cheville de Maradona.

Les argentins se branlottent un peu.
Ne pas oublier que c'est plus le meme football aujourd'hui qu'il ya 25 ans, donc c'est difficilement comparable mais pour moi il est aussi fort que Diego, et il le depassera surement un jour...

Toujours aussi moisi t'es post Luis Figo... Faut que tu te ressaisisse un peu mec
Messi est un bon joueur, mais il n'a pas la même emprise sur le jeu que Maradona. Maradona c'était le joueur autour duquel tournaient toutes ses équipes. Messi est un très bon soldat, mais pas un général. Et tous les grands joueurs étaient des généraux.
Laissons d'abord Messi accomplir ce qu'il peut accomplir. Après, dans 15 ans, les statisticiens-mathématiciens fanas de football nous diront qui des deux étaient le plus grand, qui a marqué le plus, qui a réalisé le plus d'assists, mis de buts de la main en cdm...Sans prendre en compte le petit supplément qui ne se quantifie pas, ce même truc en plus qui vous fait savoir que vous avez devant vous un génie du ballon rond. L'émotion en fait.
Cette manie du classement est harassante, comme les débats qu'elle soulève. Qui était le plus grand ? Ali, Pelé, Senna ou Jordan ? C'est absurde de penser pouvoir répondre...Toute proportion gardée, c'est pour moi la même chose que la vaine comparaison Léo/Diego.
Messi il est bien gentil mais si il veut prouver qu'il est l'égal de Maradona, il se barre de la meilleure équipe du monde, il va jouer dans un club qui n'a jamais gagné un championnat depuis 50 ans et on verra bien ce qu'il se passe.
Tout ça pour dire que Van Basten a eu 3 ballons d'or et pourtant personne n'oublie qu'il jouait dans le Milan révolutionnaire de Sacchi et qu'il en a largement profité. Messi c'est pareil. Maradona, lui, il a gagné la CM avec l'Argentine (WTF ?) et a tout remporté avec le Napoli (Double WTF ?).

Sinon concernant l'article, je crois qu'on peut dire qu'il est légitime que lorsque la Gazzetta avait comparé Ibra à Van Basten...
Il faudrait arrêter une bonne fois pour toutes les comparaisons foireuses entre deux joueurs ayant évolué à deux époques totalement différentes. Tout cela permet surtout aux Argentins de se gargariser du fait d'avoir vu naître deux excellents joueurs de foot.

Mais les comparaisons stop!!! Celle entre Pelé et Maradona a encore des relents nauséabonds aujourd'hui alors que cela fait 30 et 15 ans qu'ils ont respectivement pris leur retraite. On ne va pas recommencer avec Messi (qui apparemment n'est pas un intellectuel selon un mec de France Foot, c'est dire). Et pour les deux vieilles gloires citées plus haut, mon credo est le suivant : Maradona good, Pelé better, George Best. Messi? Good too, at least.
"Messi est un très bon soldat, mais pas un général. Et tous les grands joueurs étaient des généraux." Tout a fait d'accord avec toi maxx1377, tu viens de décrire en une seule formule ce qui manque à Messi pour dépasser el Pibe. Maradona était un vrai 10, tout le jeu tourner autour de lui, alors que Messi et plus un "9 1/2". ce n'est pas lui le créateur de jeu du barça, lui son rôle c'est de sprinter,de scorer, l'électron libre. De plus, même s'il a plus de vitesse, Messi reste inférieur techniquement à Maradona. quand on voit son jeu, Messi mise presque tout sur sa vitesse, alors que el Pibe avait un plus large registre, et dans ce sens c'est pas faux de dire qu'il était plus complet. Même si cela peu paraître absurde, c'est toujours drôle de faire un classement des meilleurs joueur de tout les temps, voici le mien:

1: Pelé. Ici je respecte le dogme qui veut que ce soit lui le meilleur, mais personnellement je l'ai jamais vu jouer à part en vidéo. Par respect des anciens, je le mets en premier.

2: Maradona: le ballon était comme un membre de son corps pour lui, mais détachable, bien sûr, c'est plus simple pour marquer.

3: Zidane: Là c'est peut être plus l'affectif qui joue, étant donner que c'est mon joueur préféré (d'où mon pseudo vous l'aurez compris), mais objectivement, c'est le joueur qui était le plus élégant avec un ballon, celui qui avait le plus la classe. Voila pourquoi les socios madrilènes l'ont baptisé El magnifico, même s'il l'avaient déjà fait avec Ginola.

4: Cruyff: Johan inventait les dribbles, le jeu, le style. Si le football était de la musique, alors Cruyff serait Mozart, le compositeur de la plus belle partition, le football total.

5: Messi! Normalement on peu pas le comparer aux autres puisqu'il n'a pas fini sa carrière, mais voilà où je le situe.

6: Ronaldo, le vrai: Le meilleur 9 de la décennie, voir de tout les temps,dommage qu'il soit gros.

7: Beckenbaueur: Parce que c'est le meilleur défenseur (latéral) de l'histoire. Mais bon, c'est un allemand.

8: Ronaldinho: Il a tout gagné, collectivement et individuellement, et personne n'a des dents aussi belle que lui. Dommage qu'il estime que faire la fête toute la nuit soit plus important que le fooball.

9: Platoche: Parce qu'il est français, et qu'il avait une R12.

10: Alfredo Di Stephano: Lui, c'est vraiment un vieux, mais bon il est quand même argentino-espano-colombien, alors respect.

D'autres joueurs pourraient bien sur figurer dans ce top 10, mais comme il n'a rien d'objectif. Autre remarque, si on classait les joueurs juste pour leur physique, alors cristiano Ronaldo serait premier (outre sa gueule d'arrogant, il a quand même le physique parfait pour un footballeur) et Messi et Maradona seraient avant derniers, juste devant Waddle (à cause de sa coupe).
C'est vrai qu'il est difficile de comparer les deux.
Autre epoque, autre football et pas vraiment le meme poste.

Disons que Messi a ete vraiment precoce a 23 ans avoir deja 2 ballons d ors et tt gagner en Europe ca laisse reveur.

Mais j adhere a ceux qui disent que s'il reussit autant ce qu il entreprend c qu il est entoure des plus grands magiciens du monde au Barca contrairement a Maradonna a tt conquit seul.

Apres on verra il reste bcp d annees a Messi pr ecrire sa legende s il ne baisse pas de niveau il pourrait vraiment exploser tous les compteurs.

Apres le pb c qu il a quitte l Argentine a 12 ans, donc toutes sa jeunesse il l'a vecu en Espagne, c plutot un Espagnol par adoption pour moi. Je ne pense pas qu il ait le patriotisme et l amour de son pays comme Maradona a pu l'avoir.

Neanmoins vivement la prochaine coupe du monde qui sera un tournant pour lui, car tant qu il ne l aura pas gagnee il n aura pas depasse le maitre.

(dsl pr les fautes et les accents manquants mais g un clavier US)
t'as peut-être vu pelé qu'en vidéo, mais pas du tout beckenbauer alors...il a joué milieu puis libéro, à l'allemande quoi...
C'est bien ce que je dis, une bande de crevards immatures et assistes, c'en est pitoyable...

Que le nain hideux aille jouer du cote de la PL ou de la Serie A, on verra alors son vrai rendement... En Liga et ses defenses en carton meme Ronaldo qui joue dans une equipe en rodage ecrase Messi. Le talent de Messi c'est d'en avoir bien evidemment mais surtout de jouer dans une equipe hyper huilee. Joueur surevalue car surmediatise, la preuve avec le dernier BO.

Messi en WC alors que Maradona lui avait confie les clefs de l'equipe? 4-0 sans appel contre les Teutons et un Messi transparent, mediocre et affligeant. Qui pour contester, qui? Ou etait alors le talent du pseudo-meilleur joueur de tous les temps?

Messi en CL contre un Inter jouant a 10 pendant plus d'une heure? Rien, nada, niente. Qui pour contester, qui? Ou etait alors le talent du pseudo-meilleur joueur de tous les temps?

Ah ça pour marquer 4 buts contre les tocards d'un Arsenal bis ou 3 buts contre ceux d'un Betis de 2eme division, y'a du monde au balcon... des crevards immatures et assistes!
Tu dois avoir la coulante souvent Luis, la frustration c'est pas bon pour le bide.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le club des 5
0 59