1. // Supercoupe
  2. // Barça/Porto (2-0)

Messi tout-puissant

Moins dominateurs, toujours aussi efficaces, les Barcelonais ont profité d'une erreur incroyable de Freddy Guarin pour s'adjuger leur deuxième titre de la saison. Et dire que les Catalans sont encore en rodage.

Modififié
0 28
Barcelone - Porto : 2-0


Buts : Messi et Fabregas pour le Barça



Fin de vacances à Monaco. Ca se déhanche façon night-club en tribunes d'un Stade Louis II qui n'a jamais été aussi comble. Xavi, aussi grand que la Ligue des Champions, affiche la tronche du type qui n'a pas envie de la rendre à la fin de la saison et les joueurs de Porto, à tort ou à raison, font moins peur depuis que Kleber a remplacé Falcao à la pointe de l'attaque des Dragons. L'arbitre siffle le coup d'envoi dans le flou des fumigènes, et pendant que les habitants de la Principauté s'interrogent sur la nature de cette drôle de fumée, les joueurs constatent qu'ils devront faire avec une vraie pelouse de Ligue 2 ce soir. Visiblement aiguillé par José Mourinho, l'entraîneur du FC Porto décide d'imposer un énorme pressing aux Catalans. Bingo. L'abattage de Guarin au milieu du terrain fait mouche et le duo Kleber-Hulk pèse d'entrée de jeu sur la défense barcelonaise. Le Barça subit, et quand ce n'est pas un déboulé de Hulk qui met à mal l'arrière-garde blaugrana, c'est une frappe magistrale de Moutinho qui oblige Victor Valdes à une improbable parade dès la 7ème minute. Contrairement aux pressings de 99% des équipes, celui des Portugais ne faiblit pas après le quart d'heure de jeu. Et si Iniesta régale dans les petits périmètres, c'est ce diable de Hulk qui enflamme le match. 16ème minute, le Brésilien mystifie Abidal d'un passement de jambes d'école et tente une frappe enroulée du gauche. Il y avait mieux à faire, en retrait notamment, mais l'envie est là, la domination également.

Privés de Pique et Puyol, les Catalans sont en difficulté derrière. Vexé par son mauvais début de match, Javier Mascherano se rappelle aux bons souvenirs de la Premier League et dégaine un tacle d'affreux jojo sur Hulk, le tout, bien sûr, en touchant le ballon. Les minutes passent, et le pressing héroïque des Portugais s'essouffle. Le Barca remet immédiatement le pied sur la balle, mais la précision des passes n'est pas aussi chirurgicale qu'à l'accoutumée. Et quand la qualité de relance de Piqué se fait désirer, c'est une nouvelle fois Hulk qui, suite à un crochet magique sur Villa, offre un magnifique centre à Rodriguez, qui ne peut convertir l'offrande. Bousculé par Otamendi depuis le début du match, Messi en a ras le bol. Après avoir changé de pompes, l'Argentin s'offre un petit festival au milieu du terrain pour se mettre en jambes.

Messi intouchable


Les Portugais subissent de plus en plus, mais les approximations barcelonaises sont nombreuses. Sauf Xavi, qui règne dans l'entrejeu. Le rythme de la partie baisse et alors qu'on se dirige vers un score nul et vierge à la pause, Freddy Guarin se déchire totalement. Le Colombien envoie Messi seul face au but. Vu que l'Argentin ne sait jamais faire les choses comme les autres, il claque un improbable enchainement feinte de corps-crochet qui laisse Helton sans voix et propulse le ballon dans les filets. 1-0, le Barca, en manque d'efficacité, n'en demandait pas tant. Juste avant la pause, bon pressing de Hulk qui envoie Abidal au tapis, mais Kleber balbutie sa conduite de balle et manque l'offrande. Les joueurs rentent aux vestiaires sous les fumigènes. Monaco est en fête, c'est pour le Barça que son cœur s'emballe. N'en déplaise à Charlène Wittstock.
Triste mais vrai, malgré les quinze minutes passées aux vestiaires, les joueurs de Porto semblent toujours sonnés. Pourtant, ce sont eux qui, après dix minutes jouées en seconde période, se créent les occasions les plus franches. Dans une tentative étonnamment similaire à celle de la première période, Moutinho profite du laxisme de Dani Alves pour décocher une frappe qui frôle le poteau gauche de Victor Valdes. Dans la foulée, vexé par son erreur de la première période, Guarin envoie un missile dont il a le secret, mais Valdes, impérial ce soir, boxe en corner. A l'orgueil, les Barcelonais sortent de leur léthargie apparente et David Villa, magnifiquement trouvé en profondeur par Iniesta, s'essaye à la frappe enroulée. En vain.

C'est un drôle de match qui se joue à Monaco. Le Barça n'est pas le Barça de la saison passée. Porto semble pouvoir faire quelque chose, mais n'y arrive pas. Alors est ce que la présence de Falcao aurait changé la donne ? Peut-être. En attendant, pendant que Sanchez et Fabregas profitent de la fin de match pour fouler la sale pelouse de Louis II, le drôle de match part en sucette. Messi, signalé en position de hors-jeu, va marquer son but bien après le coup de sifflet de l'arbitre, bénéficie de son éternelle immunité diplomatique. Robin Van Persie appréciera. A la 78e, Porto aurait dû/pu bénéficier d'un penalty pour une faute grossière d'Abidal. Mais non. Les Portugais n'y arriveront pas, et perdent leurs nerfs. Rolando, pour un deuxième carton jaune et Guarin, pour un pétage de plomb sur Mascherano, sont logiquement exclus. Pour la belle histoire, car il en faut bien une, Cesc Fabregas, magnifiquement trouvé par Messi - décisif les 7 buts du Barça en compétition officielle cet été -, s'offre un but sur un enchaînement amorti de la poitrine/reprise de volée. Un motif de satisfaction suffisant pour un Barça en rodage, mais d'un Barça diaboliquement efficace, qui ramasse son deuxième titre de l'année. Déjà.

Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Grosse défense de Porto qui la majeure partie du temps s'alignait parfaitement pour créer le hors-jeu. Un Barca intelligent en défense comme d'habitude qui a peu à peu essoufflé Hulk & co à coup d'échange Valdès-Mascherano-Abidal, et d'ailleurs je me demande si Porto aurait pu emballer la fin de match s'ils avaient égalisé.
En tout cas, bien véner contre les arbitres qui savent pas arbitrer le Barca, je sais pas s'ils ont peur ou quoi, mais je sais en tout cas que les médias vont pas se gêner pour alimenter les conneries de Mourinho.
"Le Barça subit, et quand ce n'est pas un déboulé de Hulk qui met à mal l'arrière-garde Blaugrana, c'est une frappe magistrale de Coutinho qui oblige Victor Valdes à une improbable parade dès la 7ème minute."

Eh bien, en lisant que Coutinho a signé à Porto, j'en conclue que que j'ai eu trop de vacances...
En fait vous reprochez quoi à l'arbitrage? Faut pas déconner, Abidal fait pas du tout faute c'est le gars qui vient s'empaler dessus, et si vous parlez des 2 cartons rouges, ils sont pas justifiés c'est ça? vous commencez à faire rire avec vos excuses, les gars font des fautes parce que le barça a tout le temps le ballon, c'est tout. Bon et puis l'article reflète vraiment pas le match, Porto était totalement stérile, le barça était comme d'hab à 300 passes réussies de plus, bref j'ai pas assisté à la confrontation que j'espérais.
Hennessey:
Quand je parle de l'arbitrage, je parle pas des cartons rouges, ils sont justifiés je le sais très bien. Je parle plutôt, comme tu l'as dis, du pénalty qui je pense est justifié puisque même si Abidal n'y va pas de manière agressive, il fait faute puisqu'il ne touche pas le ballon et empêche Kleber (il me semble que c'est lui) de reprendre le ballon, enfin après ca reste mon avis. La seconde chose, c'est lorsque Messi tire délibérément dans les cages vides après qu'il ai été signalé en position de hors-jeu. Alors oui, c'est assez insignifiant (d'ailleurs cette règle est aussi utile que celle du carton jaune quand un joueur enlève son maillot pendant une célébration de but -__-"), mais comme l'a dit SoFoot c'est pas un joueur lambda, c'est Messi, et le fait qu'il ne reçoive pas de carton permet aux médias d'insister sur le fait que Messi est protégé blablabla et on retombe dans la polémique totalement débile de Mourinho, voilà pourquoi je trouve que l'arbitre a mal fait son boulot.
ok c'est bien expliqué donc je conçois ton point de vue. Moi je trouve pas qu'il faille siffler pénalty pour ça mais chacun son avis. Et oui, Messi pourrait prendre un jaune, mais à sa place j'aurais fait la même chose: le gardien et le dernier défenseur jouent l'action à fond donc en cas de doutes je jouerais aussi. Mais oui pour ne pas alimenter de polémiques stupides il aurait dû siffler.
C'est quand même pas une énorme faute, un truc totalement impossible à ne pas siffler comme le commentateur de SoFoot l'a décris. Ils arrivent en même temps sur le ballon, c'est une décision compliquée, surtout qu'ils sont dos au but et que y'a pas de vrai danger. Si y'avait pas de replay, personne aurait râlé.

Ensuite, c'était franchement un match moyen du Barça et à part Xavi/Messi, c'était pas brillant. Manquait quand même Piqué/Puyol et Busquets, hein. C'est de là que ça part, alors si Abidal et Alves sont mauvais et que Keita est moyen, bah y'a un soucis de relance qui nuit à leur qualité de jeu (sans parler de la pelouse). 11 ou 12 hors jeux, un Iniesta moins inspiré...

Et surtout, Porto a été bon défensivement. Jamais trop d'espace, jamais trop de situation de contre pour eux non plus et peu d'occaz au final mais au moins ils ont été solides. Ils ont pas voulu faire une Naples, c'est tout.
«c'est une frappe magistrale de Coutinho qui oblige Victor Valdes à une improbable parade dès la 7ème minute.»
Moutinho, nan?
@Hennessey : C'est pas le genre d'action qui a valu le rouge à Van Persie tandis que Arsenal était encore qualifié face au Barça ?

En tout cas le titre se branle pas mal sur Messi qui -dans les faits- a juste marqué un but de crevard sur un cafouillage dégueulasse et completement con de Porto.
Luuuc, Van Persie c'était un 2ème jaune précise quand même, et sur le coup c'était vraiment con. Bref comme je l'ai dit il aurait du mettre un jaune à Messi pour ne pas alimenter les polémiques amenées par des vieux gars comme toi qui n'ont aucune objectivité.
"en tout cas le titre se branle pas mal sur Messi qui -dans les faits- a juste marqué un but de crevard sur un cafouillage dégueulasse et completement --- de Porto" Juste marqué un but en mystifiant le gardien sur son dribble, et fait une passe décisive magistrale. "cafouiilage dégueulasse" on parle d'une passe en retrait dégueulasse, t'as vraiment pas l'air d'avoir vu le match toi.
En mm tps les arbitres protègent Messi mais ptèt que les instances se rendent compte du nombre de téléspectateur qui éteindraient la télé si il sortait avant la fin du match. C'est le business.

Cela dit, il risquait pas le rouge non plus. Il aurait pu lui mettre son carton.

En tout cas, c'est hallucinant la régularité de Messi. Une vrai machine. Encore plus régulier que le barça lui mm. Et en mm tps, le barça c'est lui.

Ce qui me frappe depuis le début de cette saison quand on regarde le barça, c'est leur réalisme. Une occaz' un but. Si ils commencent, en +, à cultiver cela pour les matchs où ils se font bouger, ils va encore + être ingérable.

Et que dire de l'adaptation de Fabregas. Déjà en équipe d'espagne, très souvent quand il rentre y'a but, mais là, au barça, c'est systématique.

Bref, le barça va encore nous éblouir cette saison et Messi regagnera le ballon d'or, et ce sera logique et mérité.
C'est quand même pas très objectif de comparer l'action de Messi sur laquelle il prend pas de jaune et celle de Van Persie. Sur l'action de Messi, tout le monde continue de jouer donc ça serait assez litigieux de siffler, et puis surtout il envoie pas la balle à perpète, et dans ces cas là c'est assez rare que les arbitres sifflent. Van Persie à l'époque, il s'arrêt quasiment au coup de sifflet puis réaccélère et envoie désinvoltement une frappe dans les tribunes... la polémique a eu lieu uniquement parce que c'était le barça en face.
D'ailleurs, Iniesta prend un jaune pour un dégagement après le coup de sifflet hier.

Pareil pour le penalty, franchement c'est vraiment pas évident. Déjà y a pas de contact mais en plus l'attaquant est à peu près aussi en retard que le défenseur, et c'est pas évident que ça soit abidal qui réduise la distance. Si y a la même action de l'autre côté et que le penalty est sifflé, on en avait pour un mois de scandale.

L'abitre a été bon, j'ai surtout l'impression qu'il y a une obsession par rapport à Barcelone, de scruter chaque décision litigieuse et de retenir que celles qui sont en faveur du Barça. D'autant qu'hier, l'arbitre a souvent été assez indulgent avec Porto sur les contacts... probablement parce qu'ils y allaient pas dans l'idée de casser, contrairement au clasico
A propos du match, ce qui est plus intéressant, j'ai pas trouvé que le Barça était en dessous dans son jeu. Le fond de jeu est le même que l'en passé, si ce n'est dans les 30 derniers mètres où ils avaient du mal à placer l'action qui tue. Mais c'est aussi que Porto a très bien joué le coup et a magnifiquement joué le hors jeu. Et puis c'est probablement la seule équipe capable de presser comme ça le Barça pendant tout le match... Ca aurait pu passer, c'est pas passé... Mais a mon avis il faudra bien compter sur Porto cette année. Faut pas trop mystifier Falcao, il était très fort mais profitait aussi beaucoup du travail de l'équipe. Kleber s'adaptera même s'il a pas été au top hier. Pour moi les vraies stars de l'équipe sont Hulk et Moutinho de toutes façons... D'ailleurs, peut-être que le départ de Falcao est le bon moment pour replacer Hulk dans l'axe aussi...
@ hennessey: on voit parfaitement sur le ralenti que c'est pas guarin qui s'empalle mais bien abidal qui fait faute, d'ailleurs à aucun moment il ne touche le ballon!

c'est dommage parce qu'ils sont supérieurs (même si ce n'était pas flagrant sur ce match, ils ont surtout fait preuve de réalisme) et n'ont pas besoin des erreurs arbitrales pour s'imposer. Malgré ce, on dirait qu'elles sont inévitables. Sinon un bon porto, pas une surprise, Hulk très bon mais gagnerait à lâcher sa balle plus vite parfois...
"on voit parfaitement sur le ralenti que c'est pas guarin qui s'empalle mais bien abidal qui fait faute"... quand on veut le voir, peut-être...

La caméra sur la ligne de fond montre Guarin qui dépasse le ballon pour aller s'empaller sur Abidal qui est déjà arrêté. Même si Abidal touche pas le ballon, c'est pas lui qui crée le contact donc je voit pas comment il peut y avoir penalty
Hulk ne peut pas jouer dans l'axe, il y est inefficace.
haa je ne suis pas d'accord avec toi mec, tu m'as fait aller revoir le journal sur l'équipe tv et infosport !! abidal pousse sa balle un peu loin sur le crochet , guarin fait passer le ballon derrière et abidal vient lui faucher le pied d'appui...je vois pas comment tu peux dire qu'il ne crée pas le contact!
Vous avez qu'à zoomer sur le ralenti et le regarder encore 20 fois pour être sûr, comme l'arbitre a d'ailleurs pu le faire au moment de prendre sa décision.

Et Hulk, faut profiter de sa vitesse, de sa qualité de centre, de sa faculté à éliminer en un contre un, faut le laisser ailier. Et il est très bon comme ça.
Cette polémique de pénalty non sifflé, c'est uniquement parce que c'est le barça, pareil pour le jaune de Messi, on aurait même pas relevé pour une autre équipe.
nan mais je suis d'accord avec vous les gars, c'est juste un erreur d'arbitrage, une de plus comme il en arrive chaque w.e. Le truc c'est qu'elle profite à CHAQUE fois au barça et qu'ils n'ont pas besoin de ça pour gagner.

Les supporters de barcelone doivent quand même reconnaître qu'outre leur domination incontestable dans le jeu, les erreurs d'arbitrage vont systématiquement dans leur sens (et je ne suis pas supporter du real, je tiens à le préciser pour que le débat ne sombre pas dans une énième confrontation real barça).
Sans parler de Platini qui avoue que Messi est très protégé par rapport à la plupart des joueurs de sa trempe, et que c'est mieux comme ça. Moi je suis pas d'accord : pourquoi y'a que lui, et à travers lui le Barça qu'est protégé et systématiquement gagnant sur des erreurs?

Pour ma part, j'en viens à regarder le Barça uniquement pour assister à leur chute : j'en ai plus que marre.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 28