1. //
  2. // Groupe G
  3. // Barcelone/Spartak Moscou (3-2)

Messi sauve le Barça

Poussif sans Iniesta, Barcelone est venu à bout du Spartak Moscou (3-2) qui menait encore au score à vingt minutes du coup de sifflet final. Tello et Messi sont les hommes du match.

Modififié
10 19
FC Barcelone - Spartak Moscou : 3-2
Buts : Tello (14e) et Messi (71e et 80e) pour le Barça. Dani Alves (29e csc) et Romulo (58e) pour le Spartak


Messi, Messi. Encore et toujours Lionel Messi. Après le Real Madrid mardi soir, c'est le FC Barcelone qui a bien failli offrir une mauvaise surprise à ses fans pour son premier match dans le groupe G. Face à un vaillant Spartak Moscou qui menait jusqu'à la 70e minute, les Blaugrana, hyper fébriles défensivement, s'en sont remis, comme bien souvent, à celui qui a décidé de ne plus s'arrêter de marquer. Lionel Messi, donc.

Le csc d'Alves

Première surprise, David Villa débute sur le banc. Pas de MVP donc, mais un MTP avec Messi, Tello et Pedro. Deuxième surprise, la bonne entame de match du Spartak Moscou. Pendant cinq minutes, les Russes ont la maîtrise du ballon. Romulo s'essaye même à un retourné acrobatique. Mais la machine barcelonaise prend rapidement le dessus, et ce, malgré la sortie sur blessure de Piqué et l'entrée de Song qui forme une charnière centrale inédite avec Mascherano. Messi crée les premières brèches dans la défense du Spartak. Un 4-5-1 se dessine rapidement côté russe. Le pressing de McGeady et Ari s'avère vain et offre même des espaces sur les côtés. Côté gauche justement, Tello efface Kombarov d'un crochet intérieur avant d'enrouler son ballon du droit, petit filet opposé. Dikan est battu (1-0, 14'). Messi n'est pas loin de plier le match quelques minutes plus tard mais sa frappe frôle le cadre.

Dans la foulée, l'Argentin est signalé à tort en position de hors-jeu alors qu'il se présente seul face à Dikan suite à un service parfait de Xavi. Sur un ballon de récupération, Emenike est lancé côté droit. L'attaquant nigérian prend Mascherano de vitesse et centre fort devant le but. Dani Alves conclut parfaitement l'action d'un beau plat du pied du droit. Oups (1-1, 29'). Le Spartak marque ainsi sans avoir tiré une seule fois au but. Inzaghi approuve. Le Barça remet tout de suite la pression sur la défense de Myaso, qui multiplie les fautes et écope de trois cartons en moins de quinze minutes. Busquets puis Fàbregas, tous deux servis par Xavi, manquent de peu de redonner l'avantage aux leurs. A la mi-temps, Barcelone est tenu en échec. C'est la troisième surprise de la rencontre.

Messi sauve Barcelone

Bougé par Tello en première période, Kombarov cède sa place à Makeev dès le retour des vestiaires. Le jeune latéral russe est tout de suite mis dans le rythme par Adriano qui le provoque et arme une frappe du droit trop molle pour inquiéter Dikan. Sur l'action suivante, Dani Alves se voit refuser un but pour une position de hors-jeu très légère mais bien réelle. Le Barça tourne à 80% de possession dans cette entame de seconde période, mais l'absence d'Iniesta se fait cruellement sentir. L'absence d'un véritable attaquant aussi. Messi décrochant énormément, la présence de Villa pour se positionner dans l'axe aurait par exemple pu être déterminante. Du côté du Spartak, Emenike est le seul réel danger. L'ancien joueur de Fenerbahçe offre un bon ballon à McGeady dont la frappe puissante passe au-dessus du but de Valdés.

Et là, tournant. Dikan repousse une reprise de volée de Messi à bout portant. Ari lance le contre. Servi plein axe, McGeady décale Rômulo qui trompe Valdés d'une frappe croisée du droit (1-2, 58'). Dans un Camp Nou éteint, les hommes de Vilanova ne paniquent pas. La solution vient une nouvelle fois de Tello qui se joue (trop) facilement de McGeady et centre en retrait pour Messi. La Pulga n'a plus qu'à (2-2, 71'). Alors que le MVP est enfin reformé avec l'entrée du Guaje à la place de Tello, la pression sur le but moscovite devient insoutenable. Les hommes d'Unai Emery plient, commettent faute sur faute et craquent sur un centre de Sanchez victorieusement repris de la tête par Messi (2-3, 80'). Pedro manque le break, mais les Moscovites n'en peuvent plus. Sans briller, loin de là, le Barça débute sa campagne européenne par une victoire. Par contre, où est passé Fàbregas sérieux ?

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les 2 buts de Messi sont l'arbre qui cache la forêt. Dans le jeu, il a été mauvais, en manque d'inspiration, il a perdu beaucoup de ballons, s'est entêté à vouloir dribbler tout le monde et a marché pendant les 3/4 du matchs.

Tello et Sanchez sauvent le barça aurait été plus juste.
C'est vrai qu'il a plutôt été discret (sur ce que j'ai vu) et ces des buts c'est deux fois à pousser la balle...Il est bien placé et il tremble pas mais de là à parler de messi qui sauve c'est manquer de respect à tello et sanchez qui ont été très bons...
On va pas non plus se toucher sur Sanchez qui a joué 20 minutes et n'a comme fait d'arme que sa passe justement. Tello par contre excellent ce soir c'est a noté. Derriere par contre c'est le carnarge, le but d'Alves contre son camps est surealiste, comme Mascherano qui est en totale meforme. Et que de blessure. Au mileu Fabregas invisible. Quand a Messi il n'est pas bon depuis le debut de saison dans le jeux comme s'il ne digerait pas sa pret saison. Mais il est bien placé qu'on le veuille ou non il les mets les buts qu'il faut. Quand Van Nistelrooy, Inzaghi ou Trezeguet faisaient la meme personne ne venait les critiquer que je sache. Mais le Barca va devoir elever son niveau rapidement... surtout en defense
J'ai envie de dire encore heureux que le barca s'impose ! Les mecs affichent un budget légèrement supérieur aux russkoffs (+ 330 millions au bas mot).
Ok on est loin du Viktoria Plzen qui défiait jadis le barca du haut de ses 4 millions de budget mais honnêtement il n'y a pas de quoi pavoiser, ce spartak demeure un petit poucet dans cette compét' même si ils ont frôlé l'exploit ce soir..Enfin ce n'est que mon point de vue..
Et même si le Barça avait perdu ce match, je suis pas sûr que ça aurait changé quelque chose à leur chance de qualification...

Ce genre d'équipe peut se rater sur 1 match, mais pas sur 6.
A la 80ème minute les joueurs de Spartak avaient couru 95 km alors que les joueurs du Barça avaient couru seulement 90 km. Pourtant Barcelone avait 67% de possession.

Ca montre à quel point c'est plus simple de presser intensément lorsque tu as le ballon 70% du temps.

C'était la minute obvious de Kurdt.
la barca peine depuis le debut de saison mais c'est normal, regardez un peu parmis les gros dans chaque championnats (real, barca, psg, man u ,city, juve inter,bayern borussia), aucune de ces equipes n'est au top, loin de la, la saison est encore longue pour faire du beau jeu...
@devil007: exact comme CR7 hier, mauvais dans le jeu mais marquant le but de la victoire. Peut-être la marque des très grands joueurs, marquer (être décisif) même dans les mauvais jours'
oui, vraiment pas un grand match du Barça. Je trouve qu'ils ont eu des difficultés à se montrer dangereux, et à 1-0, se faire remonter comme ça... La défense a été aux abois, mais on a quand même un quatuor Alves-Mascherano-Song-Adriano! Je ne connais pas la gravité de la blessure de Piqué, mais s'il est absent longtemps, sachant que Puyol est lui aussi blessé, il sera temps de s'inquiéter, car sans aucun spécialiste du poste de central...
Sinon, j'ai aussi trouvé Messi très peu inspiré... jusqu'à ses deux buts. J'ai beau être supporter barcelonais, il me fait de plus en plus penser à Raúl dans le jeu! Les dribbles en plus quand même.
Sinon, Tello a été très bon, décisif par deux fois, et j'ai beaucoup aimé l'entrée en jeu d'Alexis. Il a apporté sa percussion, et sa présence dans la surface! Busquets a aussi été excellent, mais ça c'est une habitude...
Sinon, j'ai peut-être raté quelque chose, mais j'ai cherché en vain un article sur le match de Málaga d'hier soir. Je me permets un aparté ici, parce que pour un premier match en Champion's League, c'était une perf majuscule! Enorme match, on craignait qu'ils ne soient pas aussi bons que l'an passé, mais leur équipe a encore de la gueule, et elle commence même mieux! Le trident Eliseu- Saviola-Joaquín a fait souffrir la défense. Toulalan absent, Camacho a fait le boulot au milieu, les latéraux Gámez et Monreal sont costauds... Belle équipe! Et que dire d'Isco: il a survolé le match. Un Iniesta en puissance, il sait tout faire, et en plus il marque! L'Espagne peut être tranquille, la fabrique de créateurs continue de tourner à plein régime! C'est Valence qui doit se mordre les doigts d'avoir dû le vendre...
Petit match du Barça qui retombe dans l'incertitude de ces derniers mois (blessures + maladresses), et problème pas piqué des hannetons pour Vilanova qui perd la charnière Piqué-Puyol dès le début de saison. Contre le Spartak ce n'est pas bien grave mais en Liga ça risque de compliquer les choses. Ceci dit la qualité intrinsèque de l'équipe est telle que je me garderais bien de faire un pronostic.
waynerooney Niveau : CFA
le dopage a fait la diff' une fois de plus
"Inzaghi approuve", mais ROFL :)
nadjib fc barcelone Niveau : DHR
hyper fébriles défensivement, ???? le barca c'est la seul equipede de l'histoire qui joue par des milieu en dèfense.
C'est surtout la profondeur de son banc, la richesse de son effectif qui a sauvé le barça... quand on peut se permettre d'avoir des joker comme sanchez et villa... c'est pas bojan, quoi!!
@Nicola MH demande à Maicon Kompany et Zabaleta (et mm Hart) si Cristiano Ronaldo a fait un match moyen jusqu'à son but.
Pas terrible terrible effectivement, très fébrile comme match, mais je constate que le barça gagne ses matches cette année même en jouant mal, mais c'est clair que la blessure de Piqué va poser souci, il est incertain pour le clasico, sachant que Puyol n'y sera pas, et que Mascherano (pas au top), a été à deux doigts de se claquer... Va falloir faire gaffe.

@Kurdt, où as-tu trouvé la stat sur les kms parcourus? Ces infos m'intéressent.
Je sais pas comment un article aussi nullard peut avoir 3 étoiles!
Soit le Moineau n'as pas regardé le match, soit il ne comprend rien au foot!
Tu peux pas regarder le match du Barca hier soir et titrer sur Messi!
Messi n'as eu qu'a pousser deux offrande que même un attaquant de National mettrait au fond, pour le reste il à été très médiocre!
Ceci dit contre une défense regroupée c'est logique il se retrouve toujours enfermé sil ne joue pas derrière une pointe!
Bon Coaching de Tito, à l'heure de jeu l'équipe se faisait un peu bouffer sur l'engagement mais ca à bien réagit!

L'homme du match est assurément
pour compenser les absences de Pique et Puyol, ils feront jouer les jeunes de la Masia.
ou est le problème? c'est en tout cas, ce que le club martèle depuis des années maintenant
N'importe quoi cet article. Tello marque le 1er but, fait une passe décisive (superbe passe en retrait) et Sanchez dépose un caviar sur la tête de Messi que même Gignac n'aurait pas raté.

Même si Tello fait la différence les ailiers barcelonais (oui il y a 3 véritables attaquants de pointes contrairement à ce que raconte bêtement l'article et même si Messi décroche souvent) n'ont pas été très bons hier et sont rarement passé en un contre un.

Le fait marquant du match c'est la superbe défense en ligne des Russes qui a gêné considérablement le Barça. Comme quoi on peut défendre intelligemment. Dommage que les Russes n'utilisent cette tactique de défense en ligne que pour bétonner. Elle aurait pu leur donner les moyens d'embêter offensivement le Barça bien plus qu'ils ne l'ont fait hier soir.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 19