Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Messi rembarre l'Inter

Au collège, on appelait ça un râteau. "Tu veux sortir avec moi ? / Non désolée, mais si tu veux, on peut être amis". C'est à peu près ce qui s'est passé hier entre Lionel Messi et l'Inter Milan.



Courtisé depuis des mois par Massimo Moratti, le Président de l'Inter, le génie du Barça n'avait jamais osé le vexer. Hier soir, il a mis fin aux espoirs du patron nerazzuro, en le rembarrant de façon édulcorée. « Les compliments du Président de l'Inter me font très plaisir. C'est quelqu'un de bien et je l'estime beaucoup. Mais je suis un joueur de Barcelone. Je me sens très bien avec mon équipe et actuellement, l'Inter ne fait pas partie de mes projets » a-t-il déclaré lors de sa visite au Gold, le restaurant-concept ouvert par les stylistes Dolce et Gabbana à Milan.



En même temps, un type qui marque 58 buts dans les 52 derniers matches, ça ferait rêver n'importe quel Président. Et ça ne coûte rien de demander. Quitte à se prendre un bon vieux râteau.




EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Cassano fixé aujourd'hui