Messi prêt pour le grand saut ?

Lionel Messi n’en finit plus de battre des records. Avec ses quatorze buts en Ligue des champions cette saison, il rejoint le Brésilien José Altafini au sommet des buteurs historiques de l’épreuve. Au point de remplacer Maradona dans le cœur de ses compatriotes ?

Modififié
323 47
«  Messi réécrit l’Histoire » , titre aujourd’hui La Nacion, premier quotidien d’Argentine. Deux semaines après être devenu le meilleur buteur du FC Barcelone en compétitions officielles, Lionel Messi vient de s’adjuger le record de buts marqués sur une saison de Ligue des Champions. Outre cette marque personnelle, qui lui permet de rejoindre le Brésilien José Altafini, auteur lui aussi de quatorze buts sur une saison (1962-63) de Coupe d’Europe (des Clubs Champions à l’époque), Léo offre à ses coéquipiers leur cinquième qualification consécutive pour les demi-finales de la Ligue des Champions (quatre pour Guardiola et une pour Rijkaard), égalant ainsi le record détenu par…le Real Madrid de Di Stefano, vainqueur des cinq premières Coupe d’Europe entre 1956 et 1960.

Des records qui tombent « comme des dominos  »

Si La Nacion souligne dans son édition du jour que «  peu d’équipes résistent à Lionel Messi » , le quotidien argentin ne manque pas de rappeler qu’ «  avant le match d’hier, Messi n’avait converti qu’un but en sept matches face à des équipes italiennes (Milan AC, Inter et Udinese). Un but inscrit sur pénalty, justement à Milan, le 23 novembre 2011, lors de la phase de groupe de la Ligue des Champions  » . La presse s’incline une fois encore devant la dernière prouesse de l’enfant prodige, sans toutefois s’attarder sur le fait que son doublé fut le fruit de deux pénaltys et non d’exploits individuels dont il a le secret. « Quand Messi part solder ses comptes, les statistiques tremblent. Et elles commencent à tomber les unes après les autres, comme des dominos  » , poursuit Claudio Mauri, l’auteur de l’article, qui estime que « Messi s’est enlevé (du pied) l’épine italienne  » et qu’ « il s’améliore de semaine en semaine (…), tout cela à 24 ans, un âge durant lequel le reste des footballeurs essaient de donner un sens à une carrière qui, dans le cas du Rosarino, est déjà assurée d’un destin de grandeur  » .

L’Argentine attend encore sa coupe

Ce nouveau doublé (le quarante-sixième de sa carrière) lui permet de grimper à la troisième place des buteurs historiques de la Champions League, avec 51 réalisations en 66 rencontres. Au passage, il laisse derrière lui Henry (50) et Di Stefano (49). Seul Van Nistelrooy (56) et Raúl (71) le devancent. Mais pour combien de temps encore ? Cette saison, il en est à 58 buts en 49 matches (!), soit cinq de plus que la saison dernière, alors qu’il reste encore un mois et demi de compétition… Mais rien n’y fait «  l’Argentine reste encore le seul pays où son talent est remis en cause » , de l’aveu même des Argentins, un brin masochistes sur ce coup-là. La Pulga réalisera-t-elle un jour le grand saut, à savoir dépasser Maradona dans le cœur des Argentins? Rien n’est moins sûr, car Diego reste à jamais comme le maître d’œuvre de la conquête du Mundial 86 et que ses frasques, tout autant que sa capacité à porter à bout de bras vers le Calcio et la Coupe de l’UEFA une équipe comme Naples, l’ont élevé au rang d’icône nationale. Rendez-vous en 2014, donc.

Par Florent Torchut, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

A part s'il lui donne 3 coupe du monde 5 libertadores, sa va etre dur de remplacer Maradona dans le coeur des argentins, ou plutot impossible.

On va pas refaire le débat mais le mec il est plus espagnol qu'argentin, il connait pas les problemes quotidien des argentins, il les a jamais vécus, il a jamais gouté a la ferveur d'une bombonera, il connait peut etre meme pas le nom de la présidente...

Ce qui ne l'empechera pas de devenir peut etre le meilleur joueur de l'histoire
Le nain ne marque plus que sur péno... contre l'Athletic Bilbao (apres un plongeon de Tello...), et maintenant contre le Milanulo grace au meilleur joueur du FC Villar: l'arbitre!
@forza-OM : Ça va être dur de remporter ne serait-ce qu'une Copa Libertadores en jouant au Barça... Une Copa américa c'est déjà plus envisageable
Et Sheva ? C'est lui le 3e meilleur buteur de la champion's !
@Lol oui en effet lo siento ! putin c'est le spot de pub pour la copa libertadores santander que j'ai vu avant de commenter qui m'a induit en erreur, Oui Copa America!!
T'es lourd toi avec tes "Milanulo" et "FC Villar", change de disque...
nononoway Niveau : CFA
gnégnégné-ito gnégnégné-villar gnégnégné-ão
La coupe du monde à ne pas louper pour messi est la prochaine car en 2018 à 30 piges pas sûr qu'il soit encore au top...
nononoway Niveau : CFA
@garbit

On a du dire pareil des Totti, Del Piero, etc. Dur à déterminer
Ce n'est que mon humble avis mais je pense qu'il ne dépassera jamais maradona, ni n'égalera son influence sur l'équipe. Messi n'est pas un patron naturel sur le terrain comme peut l'être des gars comme Gerrard. Ce dernier je l'ai vu consoler des joueurs adverses, séparer des bastons, régler des differents divers et variés. Messi joue pour sa pomme et ses stats, point à la ligne. Même avec le brassard de capitaine je reste très septique..
nononoway Niveau : CFA
@garbit

C'est vrai, mais personne ne semble imaginer que l'Argentine gagne un mondial prochainement avec Messi dans ses rangs, sans pour autant qu'il soit leader et/ou meilleur joueur. Moi je pense que c'est faisable, c'est pas un pays de branques donc pourquoi pas ... ça reste 1 chance sur 8 on va dire.
Xeneize31 Niveau : DHR
Pepe est drôle de connerie...Messi marque que sur penalty maintenant? Combien de péno a marqué ton cricri cette année??? Sérieux, t'es lourd, mais surtout très con. Pour Messi, c'est clair qu'il n'a pas le même charisme que Maradona, ceux-ci dit son charisme il est avant tout technique, comme pouvait l'avoir Zidane avec l'équipe de France par exemple. Apèrs les comparer reste très difficile, certe Maradona a donné la Coupe du Monde à son pays, et rien que pour cela, c'est un demi dieu en Argentine, mais les stats de Messi sont largement plus impressionnantes que celles de Diego, et on aura beau dire, mais Diego n'a gagné qu'une Coupe de l'UEFA en Europe, il n'a jamais gagné une Ligue des Champions...Après dire que Messi se sent plus Espagnol qu'Argentin, c'est n'importe quoi, il a toujours revendiqué son amour pour son pays d'origine et sa ville d'origine, Rosario, il veut d'ailleur y retourner y vivre après sa carrière, et quoi qu'on en dise, il a tjrs fait honneur au maillot Albicéleste, et n'oublions pas qu'il n'a que 24 ans...lui qui chaques saisons marquent plus de but que les précédentes....
Même la coupe du monde c'est pas assez. Sauf s'il en gagne plusieurs. Diego a marqué l'histoire par son jeu, des actions, un rôle. Pas seulement des faits. Ce qui fait la différence entre le foot et les sports US. Très souvent les performances de la Pulga sont froides. Parce qu'il a marqué 3 buts, parce qu'il a dribblé 3 joueurs. Mais Diego te fait rêver. Il allie l'esthétisme et la perf. Il envoie de la passion. Ça peut venir de n'importe ou, un contrôle, un petit pont, une passe, un lob. Léo a sa zone. Les 30 derniers mètres, sinon tu sais qu'il va remiser ou tenter le une deux. C'est ce qui fait la différence entre Léo et Ronaldo ou Diego
MC NightO Niveau : DHR
@Pepe, le nain à la main mise sur les couilles de ton Réal, enfin sauf quand ton homonyme lui écrase en toute impunité. Encore un coup de M.Villar pour que ses magouilles paraissent moins visibles.
Xeneize31 Niveau : DHR
Superboy, Messi ne te fait pas rêver? T'es difficile non, je sais pas ce qu'il te faut, le mec il marque des buts de dingues, il est capable de dribbler la moitié de l'équipe adverse, de passer en revue toute une défense, techniquement c'est impressionnant...enfin bref j'ai du mal à comprendre là...ah c'est sur c'est pas un révolutionnaire, il est beaucoup plus discret et introvertie que ne l'était Diego, mais on ne parle pas de l'homme, juste du joueur me semble t'il...
@nononoway

c'est sûr il y du level dans cette team, mais je crois que les équipes qui ont de vraies chances pour le titre suprême sont bâties dans la durée et n'explosent qu'après une lente maturation (Espagne, Allemagne...) l'argentine se cherche encore je trouve..
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
C'est essentiel de se rendre compte que la cote d'amour de Messi en Argentine est très inférieure à celle dont il jouit ailleurs.

Il n'en est pas à devenir plus grand/populaire que Diego Maradona là-bas. De nombreux joueurs comme Riquelme, Palermo ou Tevez sont bien plus populaires et appréciés que Messi.

Messi, c'est le joueur apogée du football de clubs mondialisé mis en place en Europe. C'est un talent qui quitte son pays à 12 ans recruté par un club qui privilégie la formation mais à la différence de Nantes ou Sochaux peut attirer les jeunes et les garder une fois devenus pro parce qu'il offre un projet sportif et financier correspondant au nec plus ultra du football de clubs mondialisé.

Le football de clubs mondialisé est devenu tellement différent du football de sélection que tout casser en club ne garantie presque rien en sélection. Messi est aujourd'hui le meilleur du football de clubs mondialisé mais pour le football de sélections, il faut qu'il montre autre chose surtout que l'Argentine est une équipe hors du top 4 actuel de sélections, n'a pas une grande génération et que la Coupe du Monde 2014 n'est que dans deux ans.
Xeneize Je rejoins superboy,
si tu aimes la boxe, je te pose une question qui t'a fait le plus révé Mac Tyson ou Mohamed Ali ? Me concernant c'est Ali Pourtant Tyson etait meilleur mais Mohamed Ali c'est le style, le charisme, la classe, un mec qui déchaine les foules...

Voila c'est sa la différence entre Maradona et Messi, ce qui donne la passion aux gens c'est pas que des crochets froids et mecaniques, et des buts de folie c'est aussi le reste, c'est assez dur a expliquer mais je pense qu'on est pas mal a penser ca quand on compare Maradona et Messi.
Et tout comme superboy, personnellement je ne reve pas, je suis peut etre difficile mais je ne reve pas.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
De même que forza-OM, je suis loin mais vraiment de très loin de rêver quand je vois Messi jouer. Aucun geste de folie, aucune classe ballon au pied.

Quand à côté, Ronaldinho avait remis au goût du jour l'elastico, avait popularisé la passe du dos, faisait des sombreros consécutifs sur plusieurs joueurs, elastico sur Nesta qui fait un 180° degré dans le mauvais sens, pointu légendaire à Stamford Bridge.

Ronaldinho tout comme Maradona fait rêver et ce beaucoup plus que Lionel.
Il n'y a donc plus un seul joueur qui vous fasse rêver si je comprends bien ?

Enfin chaque joueur est différent, mais c'est vrai que R10, c'était quelque chose quand même.. Cette période au barça, raaaah.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
323 47