1. //
  2. //
  3. // 1/2 finale
  4. // Argentine/Paraguay (6-1)

Messi pas contrarié de ne pas marquer

Modififié
7 16
Il y aurait deux Lionel Messi.

Le premier, un monstre stratosphérique en matière de buts et de jeu. Le Messi du FC Barcelone. Le second, un Messi qui préfère se muer en passeur décisif, plutôt au service de ses coéquipiers, et qui ne fera pas trembler les filets adverses à outrance. Celui de l'Albiceleste. Et dans la nuit de mardi à mercredi, c'est le deuxième Messi qui s'est présenté sur le terrain avec l'Argentine pour gifler le Paraguay et aller en finale de la Copa América. Et malgré une large victoire de son équipe (6-1), la Pulga n'a pas scoré une seule fois, préférant délivrer quatre caviars. Un fait inhabituel qui ne semble pas le déranger :

« Cela ne me préoccupe pas de ne pas marquer. Nous avons fait un match plus que complet. J'espère que mon but arrivera pour la finale, mais celui qui marque importe peu. L'important, c'était de mener cette sélection le plus loin possible. Nous venons d'une finale d'un Mondial et nous sommes désormais en finale de la Copa América. Nous voulons la gagner. »

C'est étonnant.
MN
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il est clair que s'il en était obnubilé, hier il l'aurait certainement fait. Je pense notamment à l'action sur le 2e but de Di Maria ou il élimine presque toute la défense et au lieu de se décaler pour chercher un angle de tir, la donne à Pastore (qui sur le coup doit là lui remettre. C'est là ou on voit la différence de complémentarité avec Ney et Luis).


Tant qu'il peut nous régaler avec ses offrandes comme hier, bas les reins qu'il marque ou pas.
Allez gagne celle la et le mondial à Moscow dans 3 ans et le débat sera clos sur ta puissance... et je parle pas de ton duel avec le gay refoulé hein.
Message posté par BATIGOAL98
Je pense notamment à l'action sur le 2e but de Di Maria ou il élimine presque toute la défense et au lieu de se décaler pour chercher un angle de tir, la donne à Pastore (qui sur le coup doit là lui remettre).



Suis d'accord avec tout sauf ça. Pourquoi il "devrait" la lui remettre? Il a le droit de marquer ou pas? Et il me semble qu'il était mieux placé, c'est juste son geste qui n'est pas efficace. Moi je suis contre toute forme de vampirisme des occasions par Messi. Si les autres ne sont pas obnubilés par l'idée de lui donner le ballon et qu'ils prennent confiance en tentant des choses, ça me va.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 16