En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 24e journée
  3. // Grenade/FC Barcelone (1-2)

Messi n'aime pas casser la routine

Surpris en première période par une équipe de Grenade efficace en contre, les Blaugrana s'imposent finalement 2-1. Lionel Messi, encore et toujours décisif, a inscrit ses 300e et 301e pour le Barça.

Modififié
Granada FC – FC Barcelone : 1-2
Buts : Ighalo (26e) pour Grenade. Messi (50e et 73e) pour le Barça.

Une action : un contre bien mené, un centre enroulé, une remise astucieuse, un but inattendu et une petite sensation maintenue intacte à la mi-temps. Puis, tranquillement, les 80% de possession de balle des Barcelonais ont porté leurs fruits et ont usé de valeureux Grenadins. Lionel Messi est alors entré dans la danse. Sans se forcer, il a inscrit son 300e but pour Barcelone, puis offert la victoire aux siens d'un joli coup franc. Un doublé qui a transformé une soirée mal commencée en belle opération. Sans Xavi et Iniesta, préservés en vue de la folle série qui attend le Barça dans les deux prochaines semaines — dans l'ordre, déplacement à Milan en Ligue des Champions, réception de Séville en championnat puis double Clásico —, le Barça reprend 15 points sur l'Atlético Madrid qui joue demain soir.

Le Barça dans le dur

Cette histoire débute par un joli raid solitaire d'Ighalo sur le côté droit. Sur le corner suivant, Nolito est tout à fait seul au deuxième poteau, sa reprise du plat du pied est un peu écrasée et repoussée par Víctor Valdés. De leur côté, les Barcelonais la jouent pépère en faisant tourner au milieu et en tentant, de temps à autre, des accélérations par dessus la défense ou sur les côtés. Messi, en particulier, prend un malin plaisir à fixer dans l'axe avant de décaler judicieusement Adriano ou Alexis Sánchez dans le boulevard ouvert sur le couloir gauche. Alors que les hommes de Jordi Roura lancent leur corrida habituelle, Grenade plante une banderille. En contre, forcément : Torje se fend d'un splendide centre enroulé. Nolito, encore seul au second poteau, remet en retrait pour Odion Jude Ighalo.

Le Nigérian — à la limite du hors-jeu ou légèrement hors-jeu, c'est selon — n'a plus qu'à pousser le ballon au fond. À ce moment, le malade qui a misé sa paye du mois sur la victoire des Filipinos se frotte les mains. La joie du garçon aurait pu être de courte durée si la splendide frappe d'Adriano à l'angle gauche de la surface n'avait pas frôlé la lucarne opposée. Quelques minutes plus tard, c'est Messi, joliment servi par Thiago, qui bute sur un excellent Toño. Juste avant la mi-temps, Thiago est même à deux doigts d'offrir le 2 à 0 pour Grenade en foirant sa remise en retrait. Finalement, Carlos del Cerro Grande siffle la mi-temps. Les hommes de Lucas Alcaraz parviendront-ils à conserver leur avantage ?

300 et 301 pour Messi

Il n'aura fallu attendre qu'une poignée de minutes pour que l'Argentin remette les deux équipes à égalité. Bien placé, la Pulga n'a pas à forcer son talent pour reprendre une frappe de Fàbregas mal repoussée par Toño et inscrire au passage son 36e but de la saison en championnat et son 300e sous la liquette du Barça. Et oui, Messieurs, dames… Pour faire le change, Lucas Alcaraz fait entrer une vieille connaissance, Youssef El-Arabi, à la place de Carlos Aranda. Doucement mais sûrement, les potes de Lionel Messi, avec leur maillot Salamèche, se remettent à l'assaut du but du Toño. Le petit Pedrito est même tout proche de donner l'avantage aux siens, mais sa frappe en dehors de la surface heurte le poteau. Le match nul devenant de plus en plus difficile à tenir pour les locaux, Messi, encore lui, se charge d'abréger leurs souffrances. Sur coup franc, l'Argentin enroule une belle frappe que Toño ne peut qu'effleurer. Face à l'apathie et à la fatigue de leurs adversaires, les Catalans ne forcent pas pour creuser l'écart et s'autorisent même quelques petites frayeurs en toute fin de rencontre. L'essentiel est fait, la série de l'invincible armada se poursuit.

Par Pablo Garcia-Fons
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 25 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17 mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
À lire ensuite
Totti fait tomber la Juve