1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-FC Barcelone (2-3)

Messi, le retour du Roi

Depuis sa double confrontation manquée contre la Juventus, Lionel Messi avait relancé un débat autour de sa mainmise sur un terrain de football lors d’un grand match. En marquant à la dernière seconde du Clásico et relançant la Liga dimanche soir, le Barcelonais est redevenu un extraterrestre. Avec des couilles et de la personnalité.

Modififié

Voilà un geste que ce petit homme de 169 centimètres n’avait jamais fait sur un terrain de football. Non, il ne s’agit pas d’un crochet dévastateur, d’une frappe enroulée du gauche ou d’une accélération fulgurante. Ces capacités, Lionel Messi les avait déjà largement exhibées avant ce 23 avril. Tombeur du Real Madrid dans les ultimes secondes de la partie, Messi s’est lâché face au Santiago-Bernabéu. C’était son 500e but pour le Barça en match officiel, et c’était au meilleur des moments possibles pour garder tout l’amour des socios du Barça. Pour prouver sa fidélité à son club chéri, le quintuple Ballon d’or enlève son maillot, s’arrête devant le public madrilène et brandit avec fierté sa tunique blaugrana. Un chambrage en règle dont le meilleur joueur du monde, plutôt timide et renfermé quand il s’agit de célébrer un but, se souviendra longtemps. Cela faisait six matchs que La Pulga n’avait plus marqué lors d’un Clásico. Et même si ses stats d’avant-match en championnat étaient excellentes avec 29 buts et 12 passes décisives, ses deux nouveaux pions pourraient peser très lourd dans cette Liga.

Le facteur X


Zinédine Zidane s’est donc fait prendre à son propre piège. Celui qui avait un don du ciel pour arracher une victoire dans les arrêts de jeu à l'aide de son talisman Sergio Ramos s’est trouvé dans l’impasse, malgré un bon coaching. La raison ? Ce carton rouge légitime récolté par son capitaine, invité à se rendre plus tôt aux vestiaires après avoir failli découper les chevilles d'un génie argentin intenable (77e). Et pourtant, Ramos n’était pas le premier à vouloir s’offrir le scalp du prodige. Plus tôt dans la partie, c’est Casemiro qui se chargeait de faire valser le numéro 10 à la suite d’un tacle par derrière très osé, sanctionné d’un carton jaune orangé. À la suite de cela, le Brésilien ne s’arrêtait pourtant pas dans son entreprise de destruction. Peu avant la mi-temps, le voilà qui venait à nouveau s’essuyer les crampons sur le dessus de la chaussure de Messi. Une faute évidente, non sanctionnée d’un second avertissement par l’arbitre central Alejandro Hernandez. Si le milieu défensif sourit après avoir échappé à la peine maximale, son objectif de défendre sur Messi s’avère être un casse-tête chinois. Une équation à trois inconnues : un pied droit, un pied gauche, et une tête faite pour sentir plus que pour penser. Car la véritable langue parlée de Messi sur un terrain de foot, c’est celle de l’instinct. Un dialecte différent de celui parlé par tous les autres acteurs présents dimanche soir à Madrid.

Du sang et de l’âme


Devant 81 044 spectateurs privilégiés, Messi était attendu en terre ennemie. Et comme un type à qui l’on tend un guet-apens pour l’accueillir avec une batte de baseball et un poing américain, Messi s’est fait prendre à partie. Sur un contact rugueux avec le coude de Marcelo, c’est sa lèvre supérieure qui saute. Sonné et la bouche en sang sur le terrain du Santiago-Bernabéu, Messi opte pour la réponse des grands : celle du terrain. D’abord, une égalisation en slalom, à un moment où son Barça semblait sombrer devant la puissance de frappe démesurée de ce Real. Ensuite, sa frappe enroulée si caractéristique, à la suite d’une action où les hommes souvent critiqués du Barça se retrouvent dans le bon tempo pour ce dernier tango. Une percée de Sergi Roberto, un décalage sur la gauche d’André Gomes, un centre en retrait de Jordi Alba. Et derrière, malgré toute la volonté merengue, Messi. Sa barbe rousse, sa lèvre cicatrisée, son maillot porté en étendard, son âme dévoilée à la face du monde. Enfin. Non, Messi n’est pas un dieu. Messi attise la haine des uns, l’amour des autres. Messi crée de l’émotion, et celle de la provocation fait désormais partie de sa panoplie.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
@Antoine Donnarieix et altri.

"[...] par l’arbitre central Alejandro Hernandez. [...]".

Dans le foot espagnol, on fait référence aux arbitres par le biais de l'utilisation de leurs 2 noms de famille (ex: Hernández Hernández, Mateu Lahoz, Gil Manzano, De Burgos Bengoetxea, Undiano Mallenco, etc.).
mara donna des frissons Niveau : CFA
Donc: CoolraoulPepèrearnaud .
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  08:50  //  Amoureux du Qatar
Note : 1
LesSeinsDeRomaneBohringerBourry
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
:)

Cela est dû à Jesús Franco Martínez (arbitre fin '60-70') et au match Sevilla-Real Gijón (le Sporting de Gijón actuel et 'originaire').
Plus particulièrement, un peno non concédé par l'arbitre en question. Jusqu'à L'événement, ils étaient connus comme ailleurs dans le monde, c'est-à-dire seulement par leur premier nom de famille (avec le Mr. apposé au préalable, :)). Voilà: Franco + insultes = deux noms de famille pour les arbitres.
3 réponses à ce commentaire.
Des rires et Deschamps Niveau : CFA2
Une célébration qui restera dans les annales... Messi, qui d'habitude est sobre dans ses célébrations...
Le 500éme but contre le Real ça marque les esprits
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
LE meilleur joueur du monde, je me doutais qu'après ses performances mitigées en huitièmes de C1 il se reveillerait et j'espérais perso que ca serait contre la Juve mais finalement ca a été contre le Real, et ce fut avec perte et fracas, comme souvent avec lui...et cette célébration!
C'est vrai que maintenant, on est malheureusement habitué à des DAB, des salt bae et autres coeurs avec les doigts si originaux
1 réponse à ce commentaire.
Je suis tellement content qu'il marque son 500eme pion contre Madrid et qu'il s'essuie le derche sur le public de Bernabeu. Jouissif.
Mes que un jugador !
@ Antoine Donnarieix et un bon paquet de participants aux commentaires SF: vous rendez-vous compte du ridicule absolu de votre soif insatiable de couilles, de cojones qu'il faudrait poser là, sur la table, sur le front de l'adversaire, un peu partout à vrai dire? C'est vraiment comme ça que vous interprétez la célébration de Messi hier? Qu'il a enfin eu les couilles de provoquer le public adverse? Vous avez vraiment envie d'un foot encore plus testostéroneux que celui que nous avons?
Y'a une couille dans ton com : testostéronneux n'existe pas, j'ai regardé dans le dico.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  10:51  //  Amoureux du Qatar
Note : 4
Il a moins les burnes d'exprimer son point de vue et d'aller à contre-courant.
Ce com est imbitable
Chatperché Niveau : CFA2
Une histoire de bourses
Keyboard Warrior Niveau : DHR
Vraiment les boules...
Note : 4
@anatole france: Le fait de jouer chez soi, devant son public, décuple l’énergie, l’agressivité et la confiance en soi, qui sont des facteurs décisifs dans la qualité de la prestation.

Et nous pour simplifier, on dit couille.

Les études biologiques attribuent ce comportement dominant à un afflux de testostérone dans les organismes des joueurs évoluant à domicile. Dès 2002, une analyse britannique avait établi le lien entre la présence de cette hormone mâle, facteur d’agressivité, et les performances des joueurs de football anglais devant leur public.
6 réponses à ce commentaire.
Orso94210 Niveau : CFA
C'est moi ou il était devant les supps' Barcelonais au moment ou il montre son maillot en fait ?
 //  10:32  //  Aficionado del Costa Rica
Note : 2
ils devaient y en avoir qques uns en bas mais la majorité étaient tout là-haut paumés sur le toit du bernabeu et ils les à salués à la fin, au moment du carton.
d'ailleurs il a bien du se dire "que carajo quiere ese boludo" avec son carton
blue_army Niveau : CFA
C'est ça que j'aime pas dans les staddes espagnols , les supporters sont presque invisible sur les ecrans et ne se deplacent pas en masses par rapport en angleterre ou en allemagne.je ne comprend pas pourquoi ils sont obligés de masquer comme ça les supporters adverses du decor
2 réponses à ce commentaire.
mara donna des frissons Niveau : CFA
" Messi attise la haine des uns..."

Non. Ok, pour certains ultras du Real peut être.
Mais sérieux vous pouvez pas dire ça, ce n'est pas un joueur qui donne envie de haine, c'est trop fort.
De la jalousie, du dègout quand il score contre ton équipe etc... mais quand on aime le foot on peut qu'aimer un tel joueur.
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
Merci
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Ce que j'ai aimé,
c'est les 2 styles de finitions différentes hier

son contrôle crochet frappe sèche sur le premier
son plat du pied placé première intention sur le second

du Messi inside
du génie, du talent
efficace dans tous les styles différents.

un joueur monstrueux,
qu'on n'a jamais vu de notre vivant je pense
et qu'on ne reverra pas.

iniesta + un sens de la finition digne des plus grands "que buteur" du football.
tout simplement chanceux de l'avoir vu joué cette décennie
Le major galopant Niveau : District
Tu dois être assez jeune alors ...
en effet je ne suis même pas père encore !

Maradona est parti d'europe j'avais 9 ans ...
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
En terme de stats il a raison, c'est du quasi jamais vu un mec qui met autant de buts et fait autant de passes D. Encore cette saison il est à 47 buts et 14 passes en 50 matchs. Il a presque trente ans on sait toujours pas si c'est plus un neuf ou plus un dix. Et je pense, on verra si l'avenir me donne raison, que les stars qui viendront après lui et Ronaldo auront des stats moins stratosphériques. D'ailleurs les meilleurs joueurs du monde derrière eux sont à des années lumières sur absolument toutes les statistiques. Et que les stats ne fassent pas tout soit, mais bon quand un type en est à une moyenne sur sa carrière qui doit avoisiner les 40 buts et 30 passes D par saison, tu remarqueras que dans l'histoire du foot c'est plus que rare, et si ça a été c'était y'a longtemps. Dans les années 80, 90 j'suis certain que les stars de l'époque avec les meilleures stats étaient loin de la moyenne de Messi et CR7 depuis 8 ou 10 ans.
Et sur un point de vue technico tactique, dans son domaine, j'suis pas persuadé qu'il y'ai eu plus de un ou deux joueurs aussi complet que Lionel Messi. Et pourtant, je suis loin d'être fan de lui, mais c'est le joueur le plus complet que j'ai vu de mon vivant, à titre personnel.
Et toi tu dois être assez aigri alors...
TheNiangasse Niveau : CFA2
En talent pur / instinctif mêlant l'efficacité au beau jeu, qui peux-tu décemment mettre devant Messi ?
Maradona ? Pelé ? Platini ?
Soyons sérieux
7 réponses à ce commentaire.
Note : 1
2 choses:

1/ Merci à Jordi Alba d'avoir perdu la tête au moment de célébrer le dernier but. Messi se dirigeait vers lui. Sans ça, on n'aurait peut être pas eu droit à cette célébration.

2/ Merci à Zidane de ne pas avoir fait jouer Isco.
Déjà, pas titulaire alors qu'il est en forme et que Bale est plutôt juste physiquement, c'est dur à avaler. Mais en plus, c'est Asensio qui entre et pas lui (même si le gus a fait son match, ce remplacement était bon), ça doit faire encore plus mal.
J'espère que ça l'incitera à ne pas prolonger et se barrer cet été, ou attendre l'été prochain pour rejoindre le Barça. C'est le seul joueur du Real que j'aimerai voir au Barça (Modric en forme excepté).
Le "gus" Asensio comme tu dis, est à un niveau énorme depuis plusieurs matchs
1 réponse à ce commentaire.
Jeu est un autre Niveau : DHR
Si messi c'est Aragorn , CR7 c'est qui? Boromir? Guardiola c'est Gandalf? Tant de questions sans réponses...
Ce commentaire a été modifié.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
Il s'agit peut être d'un autre roi... :

Es-tu mon cousin?
Mon double schizophrène?
Un homme du futur?
Mon alter-ego d'un réalité parallèle?

Ou vice-versa?

Tant de questions sans réponses...
Jeu est un autre Niveau : DHR
Moi jeu suis ton père. Evidemment
Bien rebondi l'ami ;)

Mais comme j'ai déjà "tuer le père", cela soulève encore d'autres interrogations bien plus angoissantes ^^
Rado & milinko Niveau : District
Le comparer à Boromir c'est insultant.
Jeu est un autre Niveau : DHR
certes, mais il me fallait un équivalent en terme de capacité de combat mais avec l'aspect envieux et "moins noble" de sentiments qu'on impute souvent à CR.
T'as une autre option?

Ou alors il faut procéder à une redistribution totale des rôles.

A quand "si les joueurs de foot étaient des habitants de la terre du milieu" SoFoot?
Messi c'est Sangoku et CR7 Végéta ;)
Jeu est un autre Niveau : DHR
" - Combien tu mesures?
- 75 kilos ! " x)
Rado & milinko Niveau : District
C'est compliqué à trouver effectivement.

Iniesta ce serait Legolas, la classe, la finesse...
Ce commentaire a été modifié.
@wlad Du coup ca veut dire que leurs fils vont etre meilleurs potes?
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Aulas l'araignée géante dans sa caverne là
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
Et Mesut Ozil c'est Gollum
12 réponses à ce commentaire.
On devrait prendre si vous le voulez bien un instant pour se rendre compte du girouettisme affligeant dont peuvent faire preuve les médias sportifs.


Je parle en des pages et sites sportifs en général mais Sofoot n'êtes pas vraiment en reste les gars, preuve en est les deux premiers titres qu'on trouve en ouvrant le site: " Messi le retour du roi " et " Ibra, la fin ? "

Je sais bien qu'à l'instant t de la publication desdits articles vous ne faites que refléter la réalité du moment, oui Messi était en dedans ( pose ton gun Frenchies ) et les ligaments d'ibra a 36 ans c'est grave; mais sachez que vous avez l'air de sacrés baltringues à " faire et défaire " comme ça.
C'est dingue mais le dernier but de Messi , j'ai l'impression de l'avoir vu 100 fois depuis qu'il joue au Barca. Petite passe en profondeur pour le latéral qui remise en retrait pour Messi qui frappe instantanément et but ... Tu sais qu'au moment même où il arme, la balle va aller au fond. Et cela marche tout le temps ... Au début , je pointais du doigt la défense adverse et son laxisme face à ce genre de situation mais c'est tout le contraire. C'est bien l'action qui est parfaite de A à Z , de la remontée de balle de Sergi Roberto jusqu'à la frappe chirurgicale de Messi en passant par la temporisation d'Andre Gomes (décisif pour une fois) et le décalage parfait d'Alba , tout était parfait. C'est peut-être ça le génie de cette équipe (et de la Masia au passage) qui arrive à reproduire sans cesse des actions de ce type depuis des années (pourtant connus de tous) sans que l'adversaire ne puisse s'y adapter et contrer ces offensives. On dirait que c'est imparable et cela devient frustrant pour les supporters des équipes qui jouent le Barca.
Complètement d'accord sur le but. Même si souvent, le départ de l'action c'est Messi qui provoque un une-deux.

En gros: il démarre avec son crochet extérieur gauche, passe au joueur décalé sur la gauche qui la remet instantanément puis frappe de l'intérieur au premier poteau
1 réponse à ce commentaire.
Pour en revenir au match , je pense que Le Barca a réussi son match sans être pour autant au dessus du Real dans le jeu qui a eu le mérite de revenir au score alors qu'ils étaient réduis à 10 et qui a fait trembler le Barca jusqu'à l'ultime minute et le but décisif de Messi.
Cependant , je pense que la Liga n'échappera pas au Réal cette année que je vois enchainer les succès lors des 6 derniers matchs. Je suis même certain que c'est bien le Barca qui va lâcher des points en cours de route et offrir sur un plateau la Liga au Real. Faut pas se mentir , le Barca a perdu la Liga depuis longtemps en lâchant des points contre La Corogne et Malaga (pourtant mal classés) et ce n'est pas le classico d'hier soir qui changera la donne. Ils ont toujours énormément de défaillance dans le jeu et une saison blanche se profile ce qui marquera la fin d'un cycle au Barca avec le départ de certains cadres et la restructuration en profondeur du club. Tout le contraire du Real qui devrait être selon toute vraisemblance être sacré champion d'Espagne et D'Europe (deuxième C1 de suite) en fin de saison ce qui confirmerait son nouveau statut de meilleur club du monde et qui s'inscrirait dans la lignée de la saison précédente. Quant au Barca , j'espère que ses supporters sauront restés lucides devant cette victoire , qui agit plus en trompe-l’œil qu'autre chose (comme lors du 6-1 face au PSG) au vu de la saison catastrophique de leur club.
Même si le trophée peut être vu comme moins important, le Barca est en finale de coupe du roi. Donc la saison blanche n'est pas forcement actée.
Pearson Specter Niveau : Loisir
La Juventus c'est du caca ? Non parce que se voir directement champion d europe c'est fort
"Le Réal selon toute vraisemblance champion d'Espagne et d'Europe"
"Saison catastrophique du Barça"
...

Faut se calmer sur les termes employés. T'as encore 3 gros matchs en Europe donc c'est loin d'être fait.
Pareil en Espagne..

Le Barça est encore en course pour 2 titres :
- un plus facile que l'autre vu la finale mais ça reste la Coupe du roi).
- si le Réal gagne, à 3 points alors qu'il reste 5 matchs.
Donc parler de saison catastrophique, c'est fort.

Claquer un triplé chaque année, c'est pas possible.

Après sur le niveau de jeu, oui, il y a quelque chose qui a cloché, mais pas à un point qu'il faille parler parler de saison catastrophique.
3 réponses à ce commentaire.
Je cherche un fan du barça qui regarde presque tous les matchs du barca depuis que messi joue.

Lui arrive t-il de mettre des frappes écrasées et/ou qui s'envolent ?

Ah, a priori t'as pas vu le match contre la Juve ;)
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
Évidemment que ça lui arrive.

Mais pas souvent quand même.
Ni l'aller contre Paris ;-)
Denistar Bergkampov Niveau : District
Oui ça lui arrive... ...sur Fifa quand c'est un amateur qui tient la manette.

Plus sérieusement, oui il a son lot de frappes non cadrées et/ou molles. Manquerait plus qu'il rentre tous ses tirs...

mais il est quand même d'un efficacité folle devant le but et il serait intéressant de trouver son ration tirs tentés/ buts marqués
4 réponses à ce commentaire.
Sa double confrontations manquées face à la Juve ?
Les mecs, c'était le seul bon joueur du Barça sur le terrain. A coté j'en connais il font des matchs horribles mais avec des buts à la clé, du coup ça fait un bon match.
Il a tout dit sur une action: waw quelle célébration!!!
Je ne suis pas fan du joueur mais je m'incline cette fois.
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
Pas fan du joueur donc.

Quels sont les aspects de son jeu qui te déplaisent ?
1 réponse à ce commentaire.
C'est quoi la célébration de messi dont tous le monde parle?
Messi se rappelle au bon souvenir des fans de foot avec cette prestation XXL lors du clasico.

Mais cela ne suffira pas à rattrapper la saison médiocre du Barça, probable vainqueur de la coupe du Roi, ce qui ne suffira pas.

Une page doit se tourner.

Et malgré certaines de ses prestations, Messi devra laisser la main. Le plus tôt sera le mieux.

Je serais le préz du barça, je vendrais Messi (le nombre de millions qu'il vaut!) et miserais tout sur Neymar et un onze à moitié renouvelé.
Si j'étais socio du Barça, je serais content que tu sois pas président ^^
Ronnie Gerrard Niveau : District
Mais clairement, sans Messi le Barça cette saison serait probablement à la lutte pour une qualification en uefa au mieux... Alors le vendre? Ça fait un bon moment que le type porte l'équipe à lui tout seul, quand Neymar et Suarez sont en dedans (comme assez souvent cette saison) il a toujours été décisif. Dés qu'il est moins lumineux dans certains matchs notamment le plus importants en C1 on lui fait payer à lui les manquements d'un collectif et surtout d'une politique incohérente depuis la fin de l'ère Laporta. Son message lors de la célébration de dimanche était aussi destiné aux tocards qui dirigent ce Barça. C'est le joueur le plus important de l'histoire de ce club, d'ailleurs son influence se ressentira bien longtemps après sa carrière à l'image d'un Cruyff. Le jour où il arrêtera, on aura tous le cœur gros et la petite larme bien que ce ne soit qu'un "simple" sportif.
Denistar Bergkampov Niveau : District
Je pense que si tu étais président du Barça, les socios réclameraient ta tête (et probablement tes couilles...) rien qu'à l'évocation de cette idée.

Rien de personnel, mais je pense que le président qui vendra Messi sera bon pour l'exil hors de Catalogne.
3 réponses à ce commentaire.
Ce qui fait plaisir, c'est surtout la défaite de la tactique des "casseurs". Le foot en sort vainqueur.
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4
mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41