1. //
  2. // 1/4 de finale retour
  3. // FC Barcelone/Levante

Messi, le début de la mue

Sans en avoir l'air, Tata Martino impose son empreinte sur ce Barça. Et son plus gros chantier ne fait que commencer : repositionner Lionel Messi en numéro dix ? Les essais n'en sont qu'à leurs balbutiements, mais s'avèrent déjà une réussite.

Modififié
70 51
Tata Martino ne dit pas toujours ce qu'il pense. Mais pense toujours ce qu'il dit. En homme avisé, il déclarait dimanche soir : « Messi fait exactement ce qu'il veut sur le terrain. S'il veut faire une passe, il la fait bien. S'il met la pression, il récupère le ballon. S'il frappe, il cadre » . En prenant le temps de la réflexion, cette sortie en dit long sur l'adaptation du coach argentin au Barça. Et sur les ajustements tactiques qu'il amène dans ses valises. D'une part, il brosse dans le sens du poil la fierté des socios barcelonais, qui disposent du "meilleur" joueur du monde. Un petit lutin capable de tout faire, et bien. Surtout, cette déclaration relève d'une certaine expérience du poker-menteur. Car Messi, aussi bon soit-il, respecte ses consignes. Depuis maintenant deux sorties, il est positionné un cran en dessous. En 10. À la mène, son jeu prend plus d'importance dans le toque catalan. Ainsi, face à Málaga, il a aiguillé et distribué. Bilan, deux passes décisives et un plaisir pour les 57 000 paires d'yeux présentes au Camp Nou. D'où cette question : le jeu du quadruple Ballon d'Or connaît-il sa plus profonde mue depuis ses débuts professionnels, il y a de ça dix ans ?

La fin du plus bel héritage de Guardiola ?

Pep Guardiola est, après les hormones, l'architecte de la première transformation de Lionel Messi, ailier de formation faut-il rappeler. À l'intersaison 2009, après un triplé Liga-Copa-Champions, Zlatan Ibrahimović débarque en Catalogne. A contrario d'Eto'o, parti, lui, en direction de l'Inter, le grand Suédois ne peut évoluer qu'en pointe. Sauf qu'après des essais à ce poste, dont la finale de Ligue des champions face à Manchester United, Lionel Messi s'y plaît. Zlatan ou pas, Guardiola laisse l'axe offensif à son petit lutin. Villa, autre 9 de renom, arrivera bien au Barça mais sera exilé sur un côté. Dans le système de Guardiola, Messi est un électron libre qui se promène où bon l'arrange. Son talent et son flair font la différence. Alors il joue où bon lui semble. Pour autant, Lionel Messi n'est pas qu'un simple adepte du but. Une offrande bien distillée fait également son bonheur. Pour rappel, lors de l'historique manita passée à la bande du Mou, la Pulga n'avait pas marqué – la faute à un poteau -, ce qui ne l'avait pas empêché de se muer en quarterback, comme sur cette splendide ouverture à destination du Guaje. Messi sait tout faire.

Youtube

La parenthèse Vilanova refermée, c'est un entraîneur inconnu du Barça qui débarque. Bien sûr, la "philosophie" de jeu de Tata Martino n'est pas étrangère aux préceptes enseignés à la Masia. Mais le bonhomme ne connaît pas la maison et toutes ses complexités. Éduqué, intelligent, Tata aime se faire pédagogue face à la presse. Dans le vestiaire, il fait l'unanimité. Son caractère explique beaucoup, ses choix également. Conscient des faiblesses barcelonaises perçues en avril-mai dernier, il met l'accent sur la récupération haute. Depuis sa prise de pouvoir, le travail paie. Le Barça est 1er de Liga, qualifié, ou presque (réponse ce soir), en demi-finale de la Copa del Rey, et attend de pied ferme ces nouveaux adeptes du beau jeu de Manchester. Avec les voyants au vert, il peut désormais se permettre de nouvelles approches tactiques. Le positionnement de Cesc Fábregas en faux 9 a été une réussite durant l'absence de Lionel Messi. L'Argentin de retour, pourquoi changer ? Pourquoi ne pas faire reculer d'un cran Messi ? Pourquoi ne pas le positionner en dix ?

La fin du « qui a la plus grande ? »

Revenu face à Getafe début janvier, Messi a montré en quelques accélérations, et deux buts, que ses pépins musculaires étaient derrière lui. À 100% physiquement, ne lui manque plus que le rythme à retrouver. Avec les deux mobylettes Alexis et Pedro en réussite face aux cages, Messi n'a pas le monopole du but. Tant mieux, il se met à la passe. Tata Martino tente progressivement de le faire reculer d'un cran. Lors des deux sorties de la semaine passée, face à Levante et Málaga, Messi n'a pas marqué. Pas grave, il a compensé avec quatre passes décisives. Avec ce nouveau costume, la Pulga doit participer au repli défensif. Un travail que Fábregas exécute sans même un ordre. De fait, Barcelone se retrouve avec un défenseur de plus, Messi n'effectuant quasiment aucun pressing lorsqu'il est en pointe. Comme face aux Andalous, il finit sur les rotules mais ses prestations sur un plan collectif sont abouties. Ce nouveau rôle de meneur, il l'accepte sans broncher. D'une, car dans son concours de « qui a la plus grande » avec Ronaldo, le Portugais est trop loin au classement de Pichichi, avec déjà 22 buts. Surtout, le Mondial brésilien est proche. Avec l'Argentine, brassard au bras, Messi est aligné avec de vrais buteurs (Agüero, Higuaín). Son sens de la passe, déjà bien aiguisé, ne pourrait être que bonifié avec six mois dans les jambes en 10. De toute façon, « s'il veut faire une passe, il la fait bien » . C'est Tata qui le dit.

Par Robin Delorme, en Espagne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La Grenouille Niveau : District
La plus jolie mobilette du Monde. Ya pas à dire.
Estebanana Niveau : CFA
Je joue avec Messi en 10 à Fifa depuis des années. Où est mon article?
Le nouveau positionnement de Messi n'aura effectivement pas échappé à ceux et celles qui ont suivi les dernières sorties du Barça.
Pour moi, la question est de savoir ce qu'en pense l'intéressé.
S'agit-il d'une acceptation conjoncturelle (à cause de son manque de rythme + le fait qu'il soit distancé au classement des buteurs + il se projette sur la Coupe du Monde ... comme l'explique RD) ; ou Messi converge-t-il avec la pensée de Martino (et la course au chiffres ne l'intéresse pas plus que ça) et donc ce replacement serait appelé à durer ?
"il la fait bien", Robin Delorme. Tssssssssssss.
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 1
Bon article d'une part parcequ'il confirme ce que je pressentait et voyait déjà avec l'arrivée de...Sabella à la tête de l'Albiceleste. Ce qui me fait plutôt dire que cette mue commence avec lui même si en 2011 ne nous trompons pas Messi outre le fait de joueur en faux 9 était aussi beaucoup à la distribution du jeu avec Iniesta, un Villa et un Pedro qui retrouve petit à petit son éfficacité létale se chargeaient souvent de plonger dans l'axe et de garnir la table de marque...

Enfin bref, je trouve intéressant cette "mue" (qui n'en est donc pas une véritable) mais surtout le respect strct de Leo aux consignes parceque ça permet de destabiliser l'approche tactique de l'équipe adverse, j'ai encore en tête le dernier clasico et l'amateurisme de Carleto avec Ramos en 4...^^

Il ne faut pas occulter au sujet de l'Argentine pour son Mondial que le principal facteur X sera l'état de forme de Kun Aguero au Brésil il en est déjà à 2 blessures si je me trompe pas
C'est pas que je veuille chipoter, mais quand même... Dire que Messi est replacé en 10 c'est pas tout à fait juste. Pour le moment, il a commencé les deux derniers matchs en faux 9, comme d'hab. Mais surtout, il a passé pas mal de temps à camper devant la défense, collé aux deux stoppeurs. De temps en temps, surtout à partir de la seconde mi-temps en fait, il redescend davantage chercher les ballons et initie plus d'actions.

Ce type est quand même à part tout de même. Par exemple il y a quelque chose de gênant à le voir défendre. Sa force a toujours été de se préserver durant de longues minutes pour jaillir balle aux pieds et dézinguer les défenses. S'il devait jouer 10, un rôle assumé dès le début du match, avec un vrai 9 devant lui (ce n'est vraiment que dans ce cas là qu'on peut dire qu'un joueur joue 10) le gars collerait parfaitement au style des années 70-80 où les créateurs étaient déchargés de tâche défensives.

Vraiment hâte de voir évoluer l'Argentine.
vata-fenculo Niveau : CFA2
J'ai pas vu bcp de match de l'Argentine depuis 2010 mais il avait déjà ce rôle lors de la CDM en Afrique du Sud.
De toute façon à un moment donné, il ne pourra plus faire ses chevauchées et laisser tout le monde sur place.
Soit il devient un renard des surfaces campant dans les 6 mètres soit il devient 10.
La seconde semble être la meilleur.
Ce type a encore 10 ans de carrière au haut niveau devant lui.

haters gonna hate!!!
Le fait est que la qualité de passe de Leo Messi est juste la meilleure qu'il m'ai été donné de voir. Pour moi, il a une vista supérieure à Xavi, il voit tous les angles de passe que même moi avec ma caméra au dessus du jeu je ne vois pas, c'est un truc de dingue. Il est incroyable de régularité, de précision, de timing. Messi tu peux le mettre où tu veux il sera le meilleur ou presque. Sans parler de sa frappe, sa capacité à accélérer et éliminer, la qualité de ces CF..
MindTheGap Niveau : CFA
Joli clin d'?il "Robin, en Espagne" ;-)
RomsteakGary Niveau : DHR
j'ai jamais été fan de ce joueur du fait qu'on le présente toujours et seulement avec des stats effarantes. Mais le voir en créateur, ça envoi gravement du rêve et ses passes sont ahurissantes, dans le genre d'un Laudrup. Mais surtout, si il devait définitivement moins marquer, il deviendrait l'ambassadeur mondial du mouvement "vous voyez, jpeux être le meilleur sans marquer 90 buts par an" et ainsi faire stopper lui même la course au chiffre.

On peut rêver
LaGrenouille Niveau : DHR
Message posté par Script
Le fait est que la qualité de passe de Leo Messi est juste la meilleure qu'il m'ai été donné de voir. Pour moi, il a une vista supérieure à Xavi, il voit tous les angles de passe que même moi avec ma caméra au dessus du jeu je ne vois pas, c'est un truc de dingue. Il est incroyable de régularité, de précision, de timing. Messi tu peux le mettre où tu veux il sera le meilleur ou presque. Sans parler de sa frappe, sa capacité à accélérer et éliminer, la qualité de ces CF..


C'est bien, essuie-toi maintenant parce que t'en as encore mis partout..
CharlesEchalotte Niveau : CFA
très bon article
Il joue en 10 depuis deux ans avec l'Argentine et ça marche très bien.

Avec le Barça, c'est différent. Moi aussi, j'ai remarqué qu'il favorisait la passe au tir dans le dernier match notamment (ce qui ne lui arrivait jamais dans un match où le Barça mène déjà 3-0) Le vrai soucis, c'est qu'on ne peut pas comper sur Pedro ou Alexis pour marquer : ils le font ponctuellement. Se passer d'un Messi capable de marquer 70 buts facile par an, c'est dur (+30 assists en moyenne)...

Seule possibilité où le Barça marche (en C1) avec Messi en 10, c'est si Neymar joue 9 ou qu'ils recrutent un profil Eto'o 2008-9 cet été (Aguero, Suarez : ça n'arrivera pas mais ce serait l'idée).
KillerCroc Niveau : CFA
De toute manière il faut aussi que Martino respecte l'équilibre de son équipe. Messi en dix ça veut dire Neymar en pointe (ou Cesc ) et Pedro et Alexis en ailiers. C'est coherent, equilibré, rapide, ça finit les actions, et Messi a la baguette c'est la certitude d'avoir des occasions de buts, et des changements de rythmes soudains. Bref, ça a de la gueule.
Castelejo24 Niveau : CFA2
@El peruano loco

"Bon article d'une part parcequ'il confirme ce que je pressentait et voyait déjà avec l'arrivée de...Sabella à la tête de l'Albiceleste. "

Sérieusement, l'article est bon parce qu'il confirme ce que tu pensais ? Dis que tu l'as apprécié au lieu de te prendre pour l'oeil omniscient du foot.

Messi devait peut être aussi reculer sur le terrain en raison de sa tendance à aller s'empaler seul sur les défenses et, comme ça a été dit, parce que dans quelques années il ne pourra plus aller défier tout seul toute une équipe.
Et Messi en 10 ça permet d'avoir de vrais attaquants devant comme en Argentine, d'amener de la variété aux jeux notamment en permettant des centres, et sa qualité de créateur aère (selon moi) beaucoup plus le jeu que quand il joue devant où tous les ballons lui sont destinés.

Quant au "pissing contest" évoqué avec Ronaldo, bien qu'une rivalité certaine existe entre les 2, je crois et j'espère qu'ils n'en sont pas réduits à ça dans leur rôle sur le terrain, les deux semblent d'ailleurs plus altruistes que par le passé.

Je ne prétends pas avoir la vérité, je donne mon avis avec toutes les limites qu'il peut avoir, c'est fatigant les gars ici qui croient toujours avoir raison sur tout
Sachant qu'on dit Tata sur le départ l'été prochain , et que je pense que Léo s'est fait une raison de mettre de cote tout les records de buts etc vu le retard que ses blessures lui ont donné et bien sur la coupe du monde en approche , on pourrait penser qu'il va se mettre entièrement au service du collectif pour cette saison, vu que ca fait du bien pour tout le monde au vu des résultats .

Me vient toujours a l'esprit cette phrase prononcée par Cantona lors de sa première itw en PL : " Ca joue Bien(g) , Ca joue vite . "
Guardinho Niveau : CFA2
Message posté par Faïçal
Le nouveau positionnement de Messi n'aura effectivement pas échappé à ceux et celles qui ont suivi les dernières sorties du Barça.
Pour moi, la question est de savoir ce qu'en pense l'intéressé.
S'agit-il d'une acceptation conjoncturelle (à cause de son manque de rythme + le fait qu'il soit distancé au classement des buteurs + il se projette sur la Coupe du Monde ... comme l'explique RD) ; ou Messi converge-t-il avec la pensée de Martino (et la course au chiffres ne l'intéresse pas plus que ça) et donc ce replacement serait appelé à durer ?


Justement j'ai pas vu les dernières sorties du Barca, et du coup en lisant ça je me demande comment l'équipe est organisée autour de lui :
- Cesc en faux 9, ok, mais y a-t-il toujours 2 ailiers ?
- Qui se retrouve au milieu ? Ca implique pas de sacrifier un des 3 postes habituellement occupé par Iniesta, Xavi, Busquets, Song ou Fabregas ?
- Et puis Neymar est blessé donc pour le moment la question se pose plus trop, mais comment les 2 vont être associés à terme ? Neymar n'est pas vraiment un "9" non plus, en tous cas il est au moins autant un 10 que Messi, donc ça voudrait dire que les 2 joueurs stars du Barca vivraient le même genre de mutation la même année ?
Scholes453 Niveau : CFA
Messi en 10 ( sur le terrain, pas que sur le maillot ), j'adhère. En argentine depuis 3 ans, c'est son principal role, meme si ca lui est arrivé de jouer en pointe a certains matchs, et ca marche très bien avec aguero et higuain en pointe. Il distille des caviars et s'avere etre encore un excellent buteur ( phases de qualif, 10 buts a egalité avec higuain ). Apres, j'pense pas que ce soit un choix 100% voulu avant les matchs, mais plus une position adoptée par défaut. Mais si ca marche, tant mieux. Avec un tueur devant ou un Pedro retrouvé vu que pour un ailier il a vrai sens de buteur, ca peut grave le faire. Qu'il nous plante que 20 buts par an, si ca suffit a créer un vrai 10 tueur, maitre du milieu et apporte un gros plus au collectif, alors je dis oui.
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 2
Message posté par Guardinho


Justement j'ai pas vu les dernières sorties du Barca, et du coup en lisant ça je me demande comment l'équipe est organisée autour de lui :
- Cesc en faux 9, ok, mais y a-t-il toujours 2 ailiers ?
- Qui se retrouve au milieu ? Ca implique pas de sacrifier un des 3 postes habituellement occupé par Iniesta, Xavi, Busquets, Song ou Fabregas ?
- Et puis Neymar est blessé donc pour le moment la question se pose plus trop, mais comment les 2 vont être associés à terme ? Neymar n'est pas vraiment un "9" non plus, en tous cas il est au moins autant un 10 que Messi, donc ça voudrait dire que les 2 joueurs stars du Barca vivraient le même genre de mutation la même année ?


On se retrouve avec un espace de 4-4-2 avec un milieu en losange. Les deux ailiers ( pedro et alexis ) continuent leur pressing et font parler leur vitesse, en attendant messi se place a son poste habituel, et quand ceux ci sont plus dans la surface, en mode buteurs, il redescend d'un cran, avec un fabregas ( il a joué au dernier match ) a la place d'iniesta en mode electron libre lui aussi, qui est pres a prendre la place de faux 9 quand messi est trop redescendu.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
70 51