1. // Copa América 2015
  2. // Demi-Finale
  3. // Argentine/Paraguay (6-1)

Messi et Pastore envoient l'Argentine en finale

Messi et Pastore à la passe. Et le Parisien, Rojo, Di María, Agüero et Higuaín à la finition. Portée par l'excellente entente entre Messi et Pastore, l'Argentine s'est qualifiée en finale de la Copa América et a enfin retrouvé son efficacité contre le Paraguay (6-1). Si le match s'est complètement ouvert en seconde période, la première partie a été très disputée.

Modififié
25 82

Argentine 6-1 Paraguay

Buts : Rojo (15e), Pastore (27e), Di María (47e et 53e), Agüero (81e) et Higuaín (83e) pour l'Argentine / Barrios (43e) pour le Paraguay

« Ce n'est pas le Messi du Barça » ; « C'est un autre Messi » ; « On ne le reconnaît pas, il touche moins le ballon » ; « Il n'a pas le même collectif autour de lui » ... Depuis le début de la Copa América, tout a été dit sur le rendement de Leo Messi sous le maillot de l'Albiceleste. Ce soir contre le Paraguay, après avoir marqué un seul but sur penalty en quatre matchs de compétition, Messi avait l'occasion de changer le cours des conversations de Buenos Aires à Santiago. Et si le match du 10 a commencé doucement avec un grand pont habile et une diagonale dont son pied gauche a le secret, le reste de la partition du 10 a convaincu les sceptiques. Bien aidé par les finitions de Pastore (1 but, 1 passe décisive) et Di María (2 buts, 1 passe décisive), le joueur du Barça a pu se transformer en milieu constructeur et dessiner les offensives des siens. Décisif sur 5 des 6 buts marqués, il a délivré 3 passes décisives, mais s'est montré hésitant devant les cages.

Le Paraguay pousse, Messi et Pastore contrent


En l'absence de Garay, Martino est contraint de titulariser Demichelis, qui ne devait jouer qu'un match folklorique contre la Jamaïque en ce mois de juin. Le reste de l'équipe est le onze classique de Tata Martino. En face, Ramón Díaz change complètement de stratégie. Il y a deux semaines, l'Argentin avait surpris tout le monde en revenant de 0-2 à 2-2 avec trois changements très offensifs : Benítez, Derlis et Barrios. Cette fois, Diaz choisit de mettre toute sa ligne offensive sur le terrain dès les premières secondes. Et si l'Argentine a le ballon et les jolies ouvertures, le Paraguay a le pressing, les idées claires et même la première occasion. À la 6e minute, une remise parfaite de Nelson Valdez met Santa Cruz en position idéale, mais sa frappe est dévissée. Peu d'occasions en début de match, mais l'accumulation du bon jeu en pivot des attaquants paraguayens et la faiblesse du pressing argentin aboutissent à un constat : le Paraguay joue un meilleur football que son voisin. La première conséquence est arbitrale : un carton jaune pour une violente faute tactique de Rojo, puis un autre pour Biglia pour protestation. La grosse voix de Mascherano ordonne ses coéquipiers, un air de panique argentine flotte à Concepción. Et puis, le savoir-faire de Di María obtient un coup franc intéressant à la 15e minute.

La courbe de Messi est superbe, Santa Cruz n'arrive pas à contrôler le ballon, et Rojo se charge de pousser le ballon au fond à bout portant et contre le cours du jeu. 1-0. Cinq minutes plus tard, l'Argentine ne contrôle toujours pas le match. Mais elle se montre plus dangereuse dans cette configuration. Sur un contre, Messi part seul contre le reste du monde. Une conduite de balle en zigzag, un crochet qui fait tomber tout le monde, et une bonne passe en direction de Pastore, dont la frappe est repoussée par Villar. À la 26e minute, les acteurs restent les mêmes sur l'action du deuxième but argentin. Messi en position de milieu de terrain sert Pastore entre les lignes paraguayennes. Contrôle de l'extérieur du pied, frappe croisée du droit. 2-0. Alors que Derlis Gonzalez sort blessé à la suite d'une séquence de pressing « intense » de Di María et que Barrios entre pour Santa Cruz, l'Argentine s'installe enfin dans le camp de l'Albirroja. C'est à ce moment-là que le pressing paraguayen finit par payer : Pastore perd un duel aérien dont il ne voulait pas, Barrios récupère entre les deux centraux et allume du gauche. 2-1 !

L'Albiceleste fait enfin trembler les filets


Dans la précipitation de la reprise, Pastore prend le temps de caler un petit pont dont il a le secret dans le trafic paraguayen. Une minute plus tard, une belle possession aboutit sur un bon ballon à exploiter par le Flaco. Extérieur du pied dans la profondeur, finition de Di María : 3-1 ! L'Argentine est enfin convaincante dans le jeu. Cinq minutes plus tard, Messi apparaît à nouveau. Sur un contre, El Enano offre un festival avant de servir une nouvelle fois Pastore. Le Parisien refuse de lui donner une passe décisive en ratant son piqué, mais le ballon revient sur Di María, qui finit en force et signe un doublé. À 1-4, Ramón Díaz tente le tout pour le tout en faisant entrer son meneur de jeu Romero pour l'attaquant Valdez, mais les Paraguayens n'ont plus de ressources. Messi, Mascherano et Agüero, sous la menace d'une suspension, sont encore tous sur le terrain et stressent le public argentin, qui aimerait chambrer les nombreux Chiliens présents avec plus de sérénité.

Pastore essayera de se faire pardonner auprès de Messi en lui offrant un caviar, mais le Blaugrana tardera trop à frapper. À la 72e, Martino lance enfin son premier remplacement : Banega pour Pastore. Mascherano sortira finalement quatre minutes plus tard pour laisser sa place à Gago. À la 80e, l'Argentine finit par ouvrir entièrement la défense paraguayenne, en deux temps. Décalage de Messi, centre de Di María et tête d'Agüero : cinquième but et sortie du joueur de Manchester City. Higuaín entre en jeu dans la foulée et marque immédiatement en lançant dans la lucarne une combinaison ratée entre Messi et Banega. Durant quatre rencontres, l'Argentine avait montré qu'elle avait retrouvé sa possession, mais perdu son efficacité. Après avoir marqué six buts en demi-finale, elle a enfin retrouvé la dernière. Et Messi n'a pas eu besoin de marquer pour se montrer influent sur le jeu des siens.

Par Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Voilà, on voit la différence entre un vrai bon match de Messi (ce soir) et un match moyen (contre la Colombie).

Après, comme on se l'est dit sur le live improvisé, la largeur de score ne doit pas occulter les faiblesses de cette équipe. Gare à l'excès de confiance en finale.
Xavlemancunien Niveau : National
Rojo a encore une fois prouvé sa totale nullité, dire que Garay est parti au Zenith pour 5 millions de moins et qu'on se retrouve avec cet handicapé à 20 briques
Pastore Oui! Oui! Oui! Son génie va jusqu'à crée du suspens en refusant de jouer le ballon sur la relance de Otamendi à l'origine de l'égalisation.

Sinon Aguero est la vraie deception côté Albiceleste vu que Di Mari s'est réveillé.
Je serais pas contre un Messi en pointe comme au Barca sous Guardiola et on laisse les clés du jeu à Di Maria, Pastore et Banega . Ca pourrait juste être incroyable
Dieudoquenelle Niveau : CFA
Rojo mis à part son but a été très bon !! L'Argentine alterne entre 3-5-2 (en phase offensive) avec Mescherano qui redescend au entre les deux centraux (qui s'écartent) ce qui fait de Rojo et Zabaleta des milieux excentrés et redeviennent des latéraux en phase défensive !! Pour un gamin formé au poste de défenseur central à la base, je le trouve très bon tactiquement (bien que perfectible), après si tu t'attends à ce que ce soit un Marcelo ou un Jordi Alba c'est clair que tu peux être déçu !!

Sinon concernant le match, Pastore qui sort encore un match de patron et une motivation de toute l'équipe retrouvée après le but paraguayen c'est très rassurant !! Otamendi et Biglia sont assez solides et le premier extrêmement précieux dans le jeu aérien (même s'il ne faut pas le réduire à ça) !! Martino qui fait un très bon coaching, enfin bref un match abouti (malgré la baisse de régime en fin de première mi-temps) !! Hasta la victoria siempre !!
Message posté par aerton
Pastore Oui! Oui! Oui! Son génie va jusqu'à crée du suspens en refusant de jouer le ballon sur la relance de Otamendi à l'origine de l'égalisation.

Sinon Aguero est la vraie deception côté Albiceleste vu que Di Mari s'est réveillé.
Je serais pas contre un Messi en pointe comme au Barca sous Guardiola et on laisse les clés du jeu à Di Maria, Pastore et Banega . Ca pourrait juste être incroyable


créer*
Aguero remplaçant...
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par Dieudoquenelle
Rojo mis à part son but a été très bon !! L'Argentine alterne entre 3-5-2 (en phase offensive) avec Mescherano qui redescend au entre les deux centraux (qui s'écartent) ce qui fait de Rojo et Zabaleta des milieux excentrés et redeviennent des latéraux en phase défensive !! Pour un gamin formé au poste de défenseur central à la base, je le trouve très bon tactiquement (bien que perfectible), après si tu t'attends à ce que ce soit un Marcelo ou un Jordi Alba c'est clair que tu peux être déçu !!

Sinon concernant le match, Pastore qui sort encore un match de patron et une motivation de toute l'équipe retrouvée après le but paraguayen c'est très rassurant !! Otamendi et Biglia sont assez solides et le premier extrêmement précieux dans le jeu aérien (même s'il ne faut pas le réduire à ça) !! Martino qui fait un très bon coaching, enfin bref un match abouti (malgré la baisse de régime en fin de première mi-temps) !! Hasta la victoria siempre !!



Mec, on a pas vu le même match. Comment tu peut faire comme si l'Argentine avait une vrai tactique après un match pareil ?
Franchement j'ai halluciné sur certaines phase de jeu, on aurait une cour de primaire. Toute le monde autour du ballon lors des récupération, des joueurs qui courent à côté dans la même direction... on sent que les combinaisons travaillées à l'entrainement, ben elles le sont pas en fait...
Comme c'est dit, le score est très cher payé ce soir.
United310 Niveau : DHR
Pas su voir le match... Rojo était encore mauvais alors? Ca donné quoi Di Maria à part ses 2 buts? Merci
Je viens de regarder les highlights du match. Je pense qu'il faudrait montrer ce match dans toutes les écoles de foot en expliquant que le Paraguay, défensivement, c'est exactement tout ce qu'il ne faut pas faire.
El-jefecito Niveau : CFA
Messi monte en gamme.J'ai bien peur pour nos amis chiliens qu'ils se fassent démonter par la Pulga
"Rojo mis à part son but a été très bon ? "

Ah ouais quand même ...
Sebco141798 Niveau : Loisir
Javier Pastore (la chanson😂
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par Poupi
Je viens de regarder les highlights du match. Je pense qu'il faudrait montrer ce match dans toutes les écoles de foot en expliquant que le Paraguay, défensivement, c'est exactement tout ce qu'il ne faut pas faire.


ouais ou que offensivement, l'argentine c'est tout ce qu'il faut faire.
pourquoi toujours voir le verre à moitié vide ?

alors ok, un CF qui atterrit dans les pieds d'un joueur plein axe c'est une grooosse faute défensive, mais derrière ils prennent la foudre sans pouvoir rien y faire !

Va dire ça aux brésiliens que le Paraguay c'est une passoire derrière ... ils vont rire jaune (et vert :p) !



Messi, quel p!tin de chef d'orchestre c'est DINGUE
que c'est dommage que Sabella n'avait pas pris Pastore l'été dernier ... que le kun était en manque de rythme également :-(((

la finale va être géniale ... organisateur "chaud patate" contre finaliste de la dernière CDM, j'espère que Messi va pas laisser passer sa chance après n'avoir rien pu faire "tout seul" contre l'Allemagne !

ce nain né pour fermer des bouches,
qui conduit sa sélection en finale deux années de suite ...
Pastore et Messi ont juste vendu du rêve, 3 passes décidés pour la Pulga et quelle influence gigantesque sur le jeu, un régal. Quant à Pastore n'en parlons pas , ce type est un génie
Message posté par Dieudoquenelle
Rojo mis à part son but a été très bon !! L'Argentine alterne entre 3-5-2 (en phase offensive) avec Mescherano qui redescend au entre les deux centraux (qui s'écartent) ce qui fait de Rojo et Zabaleta des milieux excentrés et redeviennent des latéraux en phase défensive !! Pour un gamin formé au poste de défenseur central à la base, je le trouve très bon tactiquement (bien que perfectible), après si tu t'attends à ce que ce soit un Marcelo ou un Jordi Alba c'est clair que tu peux être déçu !!


Il a été un peu moins nul que contre la Colombie (en même temps c'était difficile de faire pire), mais c'est pas fameux. Le mec apporte rien, fait des fautes grossières, a un jaune mais continue à provoquer et faire des fautes stupides, il a la qualité de centre de Sagna. Donc ouai on a pas du voir le même match pcq il m'a toujours pas convaincu!

(Et sinon, le duo Pastore-Messi, c'est juste jouissif, si Tata continue à faire jouer Pastore ca deviendra encore plus beau!)
Message posté par Frenchies


ouais ou que offensivement, l'argentine c'est tout ce qu'il faut faire.
pourquoi toujours voir le verre à moitié vide ?

alors ok, un CF qui atterrit dans les pieds d'un joueur plein axe c'est une grooosse faute défensive, mais derrière ils prennent la foudre sans pouvoir rien y faire !

Va dire ça aux brésiliens que le Paraguay c'est une passoire derrière ... ils vont rire jaune (et vert :p) !



Messi, quel p!tin de chef d'orchestre c'est DINGUE
que c'est dommage que Sabella n'avait pas pris Pastore l'été dernier ... que le kun était en manque de rythme également :-(((

la finale va être géniale ... organisateur "chaud patate" contre finaliste de la dernière CDM, j'espère que Messi va pas laisser passer sa chance après n'avoir rien pu faire "tout seul" contre l'Allemagne !

ce nain né pour fermer des bouches,
qui conduit sa sélection en finale deux années de suite ...


La vérité d'un match n'est pas celle d'un autre. Le Paraguay s'est pris un puis 2 buts tôt dans le match et a "paniqué", laissant des boulevards en défense. T'as vu les buts?! C'est des actions à 4 contres 3.. Alors forcément, oui tu peux rien faire dans ces conditions!
Mais sinon oui, en plus d'être le meilleur attaquant du monde, Messi est aussi le meilleur meneur de jeu. Tranquille.
Mr. Anderson Niveau : DHR
Du coup ça se confirme, on va avoir une Albiceleste qui va jouer en contre face au Chili qui aura la possession, qui essaiera de récupérer haut et qui mettra la pression.
On devrait voir un beau match, avec un joli mano a mano entre Valdivia et Pastore. En espérant que Sanchez se réveille et que les chiliens ne vendange pas trop.
Message posté par .Pelusa.
Voilà, on voit la différence entre un vrai bon match de Messi (ce soir) et un match moyen (contre la Colombie).

Après, comme on se l'est dit sur le live improvisé, la largeur de score ne doit pas occulter les faiblesses de cette équipe. Gare à l'excès de confiance en finale.


Non, tu t'acharnes, j'ai l'impression.

Aujourd'hui son match s'est soldé par son implication sur plusieurs buts parce qu'ils ont eu de la réussite, mais contre la Colombie, il avait initié beaucoup d'actions et passait systématiquement quand il tentait son dribble classique. La différence est là, dans la réussite.
Et je ne l'ai pas trouvé deux fois meilleur que contre la Colombie, d'ailleurs il a perdu quelques ballons dangereux en jouant de façon désinvolte.
Message posté par Dieudoquenelle
Rojo mis à part son but a été très bon !! L'Argentine alterne entre 3-5-2 (en phase offensive) avec Mescherano qui redescend au entre les deux centraux (qui s'écartent) ce qui fait de Rojo et Zabaleta des milieux excentrés et redeviennent des latéraux en phase défensive !! Pour un gamin formé au poste de défenseur central à la base, je le trouve très bon tactiquement (bien que perfectible), après si tu t'attends à ce que ce soit un Marcelo ou un Jordi Alba c'est clair que tu peux être déçu !!

Sinon concernant le match, Pastore qui sort encore un match de patron et une motivation de toute l'équipe retrouvée après le but paraguayen c'est très rassurant !! Otamendi et Biglia sont assez solides et le premier extrêmement précieux dans le jeu aérien (même s'il ne faut pas le réduire à ça) !! Martino qui fait un très bon coaching, enfin bref un match abouti (malgré la baisse de régime en fin de première mi-temps) !! Hasta la victoria siempre !!


Toi en fait tu te laisses griser par le score, très flatteur au demeurant.

Rojo, s'il est défenseur de métier, ce qui serait quand même étonnant, vu comment il panique à chaque incursion adverse et dégage à l'emporte-pièce et surtout vu le manque de tact dans ses interventions, est définitivement perdu pour le foot de très haut niveau. Parce qu'en latéral, c'est plus possible du tout.
Sinon un match où l'équipe de Messi marque 5 buts ou plus, sans qu'il n'en plante, je crois que j'ai la manita contre le Real et ce match, pis c'est tout...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
25 82