En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Juan Pabo Meneses

« Messi est le grand coupable de la vente d'enfants footballeurs »

Le journaliste chilien Juan Pabo Meneses a sillonné l'Amérique latine pour acheter un enfant footballeur. Le but ? Dévoiler dans un ouvrage (Niños Futbolistas) les arcanes d'un business où les enfants sont considérés comme des produits jetables et où les clubs européens font figure de grands prédateurs. Barça en tête.

Modififié
Pourquoi avoir enquêté sur le phénomène des enfants footballeurs ?
Acheter des enfants pour une bouchée de pain pour les revendre très cher est le phénomène qui fait saliver le monde du football aujourd'hui, des plus grands aux plus petits clubs, des agents sans grade aux plus renommés … J'avais écrit un livre auparavant pour décortiquer la chaîne de commercialisation de la viande. J'avais acheté une vache pour la vendre, et être ainsi en contact avec tous les acteurs de la filière. J'appelle cela le « journalisme cash » . Le concept est d'acheter l'objet de ton enquête. De la consommation alimentaire je suis passé à l'industrie du divertissement. Pour la comprendre, j'ai parcouru toute l'Amérique latine pour acheter un enfant footballeur et le vendre en Europe.

Avez-vous été surpris par la magnitude du phénomène ?
Avant de débuter mon enquête, je craignais la réaction des parents. Leur demander « combien tu me donnes pour ton fils ? » est une question qui me paraissait agressive. Mais, en règle générale, quand je leur disais « Bonjour, je suis Juan Pablo Meneses, j'écris un livre et je veux acheter ton enfant pour l'amener en Espagne » , les parents étaient enthousiasmés. Aujourd'hui, en Amérique latine, si on envoie un enfant de neuf ans pour qu'il travaille dans les champs en Europe on va parler d'esclavage, de travail infantile. Si on envoie le même enfant, dans un pays dont il ne parle pas la langue, pour jouer au foot, les media sportifs vont titrer sur la naissance d'une star, vont parler de « futur Messi » . On oublie alors que ces enfants sont de véritables travailleurs à qui on charge de faire vivre leurs familles.

Comment avez-vous procédé pour repérer les enfants ?
J'ai tout simplement visité des écoles de football, qu'il s'agisse de structures de quartier ou dépendantes de clubs professionnels. Si tu détectes un prodige, et qu'il n'a signé aucun contrat, tu peux l'acheter pour seulement 200 dollars. Mais à neuf ou dix ans, la grande majorité des enfants a déjà signé un contrat ou quelque chose qui y ressemble, avec l'équipe où ils s'entraînent, mais aussi avec des clubs européens. Quand je suis parti faire mon enquête, j'avais en tête cette vidéo de Maradona enfant où on lui demande quel est son but comme footballeur. Il répond : « Être champion du monde » . J'ai posé la même question aux enfants que je voulais acheter. Leurs réponses : « Acheter un salon de coiffure à ma mère, une maison à mes parents, une voiture à mon grand-père ... » Ils considèrent déjà le football comme une activité économique.

« Renvoyer des enfants de sept ans  »

En quoi ce commerce a-t-il évolué ces dernières années ?
Le phénomène prégnant, c'est la présence des clubs européens en Amérique latine. Des grands clubs, mais aussi des clubs moyens s'implantent pour ne pas rater le nouveau Messi. L'Espanyol Barcelone a ainsi créé une école de football sur la plage de Copacabana. D'une certaine manière, le responsable, le grand coupable de ce phénomène, c'est Lionel Messi. Messi fut une si bonne affaire pour ceux qui ont investi sur cet enfant des quartiers pauvres de Rosario, et qui vaut aujourd'hui 200 millions, que tout le monde a son exemple en tête, et veut faire fortune grâce à un enfant footballeur.

Quel est le rôle des entraîneurs dans ce commerce ?
Aujourd'hui, en Amérique latine, il est difficile de rencontrer un entraîneur qui ne pense pas à la valeur marchande du jeune footballeur qu'il dirige. Ils sont un maillon de la chaîne. Un entraîneur m'a ainsi dit le plus naturellement du monde : « Il y a trois périls qui peuvent compromettre une carrière : la copine, la drogue, et… les études. » Il y a quelques jours, on m'a appelé d'Argentine pour me parler d'un club de quartier de Rosario. Depuis des dizaines d'années, les enfants s'y rendent pour jouer au foot tous les après-midi. Il y a deux semaines, un nouvel entraîneur est arrivé et a renvoyé du club les enfants de sept ans qui n'avaient pas, selon lui, les qualités nécessaires pour aspirer à une carrière pro. Que s'est-il passé ? Le club a en fait été acheté par Villarreal. Aujourd'hui, tout le monde est impliqué dans cette obsession : détecter le nouveau Messi.

J'imagine que vous avez aussi été en contact avec des agents, souvent décrits comme les grands responsables de la commercialisation des joueurs dès leur plus jeune âge…
J'ai évidemment été confronté à eux. Je leur demandais des conseils pour apprendre à faire une bonne affaire, à détecter un surdoué. Un chapitre de mon livre est dédié à Guillermo Coppola, le manager historique de Maradona. Il m'a donné des conseils techniques mais a surtout insisté sur le fait qu'il était capital que l'enfant soit quelqu'un de frontal, d'entreprenant, qu'il fallait notamment l'observer avec les femmes. Il m'a aussi conseillé de faire jouer mes relations pour obtenir un article sur mon joueur, et de faire ensuite un cadeau au journaliste. Avec Coppola, je me suis rendu compte que le football est un conte et que les agents sont simplement ceux qui le racontent le mieux. Dans le livre je n'essaie pas de désigner les bons et les mauvais.

Quelles réactions ont généré votre ouvrage ?
Tout d'abord, j'ai été surpris qu'il y ait tant de gens à ignorer ce phénomène. Par exemple, la Fifpro (Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels) m'a appelé pour faire une vidéo-conférence à propos du livre. Et ils m'ont demandé : comment solutionner ce problème ? Que peut-on faire ? Au final, ils ont rédigé un communiqué officiel adressé à la FIFA. Je crois que le fait que le livre ne soit pas, dans la forme, un livre de dénonciation, a aidé à sensibiliser ces gens. Mais, à l'opposé, beaucoup de lecteurs ont vu ce livre comme un manuel pour acheter des jeunes footballeurs en Amérique latine !

« Le système du Barça est parfait »

Que deviennent les joueurs qui ne parviennent pas à faire carrière ?
Ces enfants sont si bon marché, qu'ils n'ont pas le droit à l'erreur. Ils se manquent une fois et c'est fini. En Argentine, un jeune a gagné un reality show pour intégrer la cantera du Real Madrid. On était alors en pleine crise économique. Il faut s'imaginer : il se retrouve au Real, on lui fait visiter le Bernabéu, rencontrer les galactiques ... Son envie de réussir était telle qu'il s'est blessé lors de son premier entraînement. Ce fut le fin de son rêve. Aujourd'hui, où en est-il ? Il est revenu en Argentine, où il accumulé les échecs dans divers clubs. Finalement, il est revenu vivre dans son village où il vend des sodas. Ces enfants sont des produits jetables.

Que dit ce commerce sur l'état du football latino-américain ?
Que le football tel qu'on le connaissait n'existe plus. On est à l'ère du postfutbol. On a des équipes entières composées de joueurs qui n'espèrent qu'une chose : être vendus en Europe. Aujourd'hui aucun club latino-américain ne peut repartir avec la même équipe après avoir gagné un titre. Pour les besoins de mon livre, je suis venu à Guadalajara. Quand j'interviewais ces jeunes Mexicains, ils ne me disaient pas qu'ils voulaient jouer pour les Chivas ou Atlas, mais pour le Barça ou le Real. Au Chili, idem. On ne me répondait pas Colo-Colo ou la U de Chile, mais Barcelone ou Real Madrid. En Amérique latine, la Liga est devenu le championnat local. Aujourd'hui, on en est réduit à se demander quand vont partir nos bons joueurs. C'est pour cela qu'Independiente ou River Plate, des mythes du football argentin, sont descendus en deuxième division. Leurs centres de formations ne forment plus les grands de demain, à quelques exceptions près. Il est symptomatique, par exemple, que les deux grandes idoles d'Independiente soient Ricardo Bochini, un joueur qui a fait toute sa carrière avec le club et remporté un tas de titres, et Kun Agüero, un joueur qui est parti en Europe dès ses 18 ans.

Peut-on parler de néo-colonialisme ?
Plutôt d'impérialisme, car les clubs espagnols s'installent dans nos pays. Le cas de Barcelone, qui possède le centre de formation de Boca Juniors, est brutal. Personne n'a industrialisé aussi efficacement la détection d'enfants footballeurs que le Barça. Son système est parfait. Pour trois raisons. La première : un prodige de plus ou moins dix ans ne peut pratiquement pas échapper au Barça, où qu'il soit dans le monde. Il y a peu, le Real a signé un Japonais de neuf ans, et dans le communiqué annonçant son arrivée le club merengue insistait sur le fait que le Barça le suivait depuis trois ans. La deuxième raison : le Barça invente de nouvelles méthodes de détection, comme ces camps d'été pour lesquels la sélection se fait par vidéo envoyées par les enfants ou leurs parents, ou The Chance, ce concours organisé par Nike en 2012 avec la participation de Pep Guardiola. Enfin, tout ce business est fait avec le nom de l'Unicef sur le maillot. C'est une stratégie parfaite. La boucle est bouclée.

Votre vision du foot a-t-elle évoluée depuis la réalisation de cette enquête ?
Quand j'ai écrit mon livre sur la chaîne de production de la viande, je ne suis pas devenu végétarien, mais carnivore conscient. Il m'arrive à peu près la même chose avec le football aujourd'hui. Je suis un passionné, mais je le regarde avec une autre perspective. Il faut se rappeler que quand Maradona est parti en Europe, à 21 ans, il était déjà la grande promesse du football argentin et avait déjà été champion avec Boca. Messi, lui, est parti à 13 ans. Le Barça ne l'a pas pris pour lui payer un traitement, mais parce que c'était un enfant qui gagnait tout seul des championnats en Argentine. Aujourd'hui, on commence à vouloir faire signer des contrats à la naissance. Je pense à l'enfant d'Agüero et de la fille de Maradona que plusieurs équipes ont voulu signer. Pour une enquête sur le monde équestre, j'ai assisté à ces rencontres entre propriétaires de purs-sangs. Ils se réunissent pour assister à l'accouplement de leurs purs-sangs avec une jument. Dans un futur proche, peut-être enverra-t-on le fils de Messi avec la fille de Ronaldo copuler un week-end sur une île paradisiaque …

Propos recueillis par Thomas Goubin, à Guadalajara

Lire : Niños Futbolistas, Ed. Blackie Books, 2013.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
Hier à 11:17 Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria Hier à 09:15 Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 128 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13
À lire ensuite
Ajax bat (encore) Milan !