1. //
  2. // 8es
  3. // Arsenal-Barcelone (0-2)

Messi double les Gunners

Arsenal a tenté, mais Arsenal a échoué. Menaçants par intermittence, les Gunners ont fini par céder face à l'infernal trio catalan, qui, sans être brillant, permet au Barça de ne pas s'angoisser pour le retour.

Modififié
4k 152

Arsenal FC 0-2 FC Barcelone

Buts : Messi (71e, 83e) pour le Barça

La MSN est forte. Mais elle est aussi parfois agaçante. Doté d’une puissance de feu hors norme, le trio du Barça affiche, semaine après semaine, match après match, sa supériorité et son statut de triplette inarrêtable. Sauf qu’à force d’être trop facile, elle en oublie parfois son efficacité. Face à Arsenal, Messi, Neymar et Suárez étaient évidemment au-dessus. Mais à force de se faire des courbettes, de s’échanger des ballons à deux mètres de la ligne quand ceux-ci ne demandaient qu’à aller au fond, les trois larrons ont longtemps retardé la victoire des leurs. Et laisser espérer des Gunners qui se seront procuré de belles occasions sans avoir l’efficacité pour les transformer. Alors, ce qui devait arriver arriva. Un contre mené à 100 à l’heure, un penalty pour conclure les débats, et le Barça a déjà un pied et demi en quarts de finale. Le tout, sans avoir exploité à 100% ses possibilités.

Le plan d'Arsène


Arsène Wenger l’a préservée. Soigneusement, quitte à se taper un replay de FA Cup face à Hull City. Mais il faut que l’enjeu en vaille la chandelle. Car pour rencontrer ce Barça-là, invaincu depuis des lustres et toujours plus impressionnant, il faut une équipe type prête à combattre durant 90 minutes. Dès lors, exit les coiffeurs du week-end, les vrais Gunners sont de retour. Giroud à la pointe de l’attaque, Coquelin et Ramsey à la récupération, Montreal et Bellerín sur les ailes, rien ne doit être laissé au hasard face aux Catalans. D’ailleurs, Tonton Arsène est venu avec son plan. Un plan simple, qui consiste à abandonner le ballon, à harceler le porteur, et surtout, compter sur ses flèches pour contre-attaquer la machine à gagner. Et d’entrée de jeu, le risque semble mesuré. Arsenal plante quelques banderilles lors des premières minutes pour marquer le coup, avant de tranquillement s’installer derrière le rond central.

Comme on dit, la peur n’évite pas le danger. Sauf que le Barça n’a pas encore les cannes pour transpercer la muraille rouge et blanc qui s’érige en face de lui. Suárez est invisible, Neymar tâtonne encore, tandis que Messi est sans cesse rattrapé (parfois illégalement) par la patrouille qui officie au milieu de terrain. Et face à ce Barça moins précis qu’à l’accoutumée, Arsenal obtient l’espace qu’il espérait. Özil à la baguette, Sánchez en détonateur, les Gunners se procurent les premières opportunités. En point d’orgue de cette domination, si elle n’est pas territoriale, au moins statistique, Chamberlain rate l’immanquable en tirant droit sur un Ter Stegen à terre et posté à moins de 5 mètres. Une occasion folle, tandis que Barcelone tourne autour de la surface sans décocher le moindre tir cadré. Avant, évidemment, de passer la seconde.

Le talent brut


Car à force de courir comme des morts de faim derrière les Catalans, les joueurs d'Arsenal fatigue. Et plutôt rapidement. Moins de 30 minutes de jeu, et c’est déjà à un véritable toro que se livrent les petits potes d’Iniesta. La MSN en marche, les alertes commencent à se faire nombreuses. Quelques dribbles pour déstabiliser le bloc, une passe laser pour le craqueler, et voilà que Luis Suárez s’offre deux occasions énormes juste avant la mi-temps. Sur la première, c’est un trop-plein de courtoisie envers Messi qui l’empêche de tirer et de placer la balle sous le corps de Čech. Ensuite, c’est une tête pas assez croisée qui laisse aux Gunners une chance de se refaire la cerise. Mais le couperet s’est rapproché et au retour des vestiaires, Arsenal souffre davantage. Chamberlain se fait la malle sur blessure, Neymar bute sur Čech, tandis que Giroud galère de plus en plus à conserver le ballon une fois qu’il lui arrive : le ballet barcelonais est en place. Et si Sánchez se fait l’égal de Jordi Alba dans l’exercice de la roulade suivi de pleurs, les Espagnols sont clairement passés devant. Problème, au moment de conclure, les échanges d’amabilité entre les trois de devant se font superflus et ne permettent pas à leur équipe d’inscrire un but à l’extérieur qui ferait terriblement mal à Arsenal. Et si, pour une fois, la machine s’enrayait ?

Et si, en restant dans la partie malgré les coups de boutoir, les Gunners pouvaient se faire la malle avec la victoire en accélérant une dizaine de minutes ? Wenger et les siens y croient encore. Et à une demi-heure de la fin, se décident à pousser pour faire tenter de faire craquer l’arrière-garde bleue. Dans l’un de ses rares bons gestes, Giroud croit même y arriver de la tête, mais trouve une nouvelle fois la main ferme d’un Ter Stegen impérial. La chance est passée. Car c’est à son propre jeu, c’est-à-dire en contre, qu’Arsenal va se faire prendre. Une relance rapide, une accélération de Neymar, une conclusion parfaite de Messi, et le Barça remplit sa mission avec brio. Cruel diront certains, mais finalement logique tant cette équipe, même à 70% de ses capacités, respire la puissance et la sérénité. Pour enfoncer le clou, et s’assurer un retour encore plus tranquille, Lionel Messi s’en va même se faire titiller le mollet par Flamini pour obtenir le penalty d’une qualification certaine. À la transformation, la Pulga prend son doublé, fait oublier les courbettes, et le poteau d’un Suárez peu en veine. Mais au fond, la veine n’a rien à voir avec ce résultat. L’élimination des Gunners non plus.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Raphael Gaftarnik
  • Modifié

    Dans cet article

    Robben's sexy left foot Niveau : Loisir
    Note : -1
    "Personnellement, je pense qu’on va passer, mais je sais que cela va à l’encontre de tous les pronostics. »
    Arsène Wenger
    steven.mugiwara Niveau : DHR
    Note : 1
    Pique les yeux : 0-0 pour le score ...
    ''Mais il faut que l’enjeu en vaut la chandelle''.
    Je quitte ce monde de fous !

    Ps: la différence entre Arsenal et un Barça au ralenti est juste ahurissante. Peut-être que tous les détracteurs de City les années précédentes relativiseront ...
    Anfield_Road Niveau : Ligue 1
    Quelle entrée de Flamini, tout en efficacité, MVP.
    Note : 1
    Giroud quel régal ce joueur, une vista hors du commun, toujours le geste juste. Homme du match.
    La série continue!

    Pas un gros match, mais le résultat est excellent.
    Note : 1
    Super match d'Arsenal, notamment la 1ère période, qui aurait pu ouvrir le score sans un super Ter Stegen, qui j'espère aura droit à une part des louanges.

    Ca a pas mal croqué des 2 côtés, surtout côté Barça, rarement vu Suarez en rater autant. Puis cette manie de toujours vouloir faire marquer l'autre, faudrait voir à pas trop en faire quand la partie est pas déjà gagnée.

    Par contre Enrique qui fait même pas rentrer Turan ou Roberto, pas compris.
    Ronald Ignoble Niveau : CFA2
    Note : 1
    Je cite : "Mais il faut que l’enjeu en vaut la chandelle".
    J'ai saigné à la lecture... Je vais panser mes blessures et je reviens dans 20 minutes lire la suite de l'article.
    Moins de maîtrise au milieu, mais une capacité à tempérer les offensives adverses le temps que les mecs viennent prêter main-forte, une aisance technique mais plus celle des jongleurs yeux bandés, trois grosses individualités devant clairement détachées du bloc.

    Qui aurait cru que le Barça d'Enrique jouerait comme le premier Chelsea de Mourinho ? Fucking Disgrace. Barçajax, c'est fini.

    Courageux de la part d'Arsenal, mais le manque de talent (Ox-Giroud-Ramsey dans le dernier tiers adverse surtout) se paie à ce niveau, auquel ils n'ont visiblement plus leur place.
    Robben's sexy left foot Niveau : Loisir
    Note : 1
    Message posté par brendao
    Giroud quel régal ce joueur, une vista hors du commun, toujours le geste juste. Homme du match.


    En même temps, ils seraient pas là sans lui, c'est un fait!
    C'est pas un crack mondial mais c'est du niveau de Arsenal, Ozil et Sachez exceptés.
    DocteurTherHappy Niveau : District
    Note : 2
    Dixit le mec qui compare Benzema à la terre entière sacré Ruud !
    Vous m'aviez manqué, les anti-Giroud. Ce mélange de démagogie et de mauvaise foi, ça n'a pas de prix.
    Gunner's Dude Niveau : DHR
    Note : 1
    Hum, dire que c'est la frime des barcelonais qui a retardé l'écheance est une présentation un peu tendancieuse. Les 30 premières minutes d'Arsenal sont clairement excellentes. Les Gunners étaient constamment entre les lignes, les relances étaient de toute beauté, oui monsieur.
    Et sans cette buse d'Oxlade, il y avait moyen de rentrer avec un petit avantage. La seule consolation du match, c'est que, manifestement, Welbeck, depuis son retour de blessure, a décidé de redevenir un bon joueur. La mauvaise, c'est qu'on se fait encore une fois bouffer sur un match qu'on pouvait gagner.
    Et que dire du public de l'Emirates qui charrie ses propres joueurs? On se moque beaucoup de l'ambiance du Parc mais c'est comme les Faf, c'est un phénomène européen: à force d'augmenter le prix des places, les supporters, les vrais, mettent l'ambiance dans les bars. Ou chez eux. En tout cas, moi, tout seul, devant un stream inregardable, j'ai mis l'ambiance. Mon chat peut en témoigner.
    J'ai trouvé Rothen assez correct aux commentaires. Avec un côté "a la Gravelaine" mais en... plus loquace
    Note : 1
    Bonsoir Raphaël, n'ayant jamais vu ton nom j'imagine que t'es un nouveau rédacteur. J'aime bien ton article, t'avais pas grand chose à te mettre sur la dent mais tu l'as plutôt bien retranscrit, bon article.

    Cepandant pense à relire tes textes, parce que des choses telles que " il faut que le jeu en vaut la chandelle " et " pour faire tenter de faire craquer ", ça passe pas au bac.

    Bon courage !
    Robben's sexy left foot Niveau : Loisir
    Message posté par jikze
    Que c est faible Arsenal ,2 eme de Bpl , haha .


    Mais c'est faible même en PL.
    Sans les hold-ups arbitrales, ils seraient dans le ventre mou du classement.
    Note : 2
    Arsenal, spécialiste du Crtl+C/Ctrl+V chaque année en LDC.
    Message posté par maxmed15
    C'est décidé, malgré mon amour pour les gunners je ne regarderai plus jamais un match ou Mertesacker est aligné. Sérieux le mec est un boulet, il nous coute une dizaine de points par saison, sur le premier but il se lance comme un bleu, sur le 2eme il nous montre toute sa classe balle au pied.
    C'est bien beau de recruter un gardien qui te récupère des points si c'est pour les perdre à cause de ton capitaine.

    Sinon, bonne première période, mais on dirait un PSG-reste de la Ligue 1. Tu sais que le pressing va mourir en 2e mi-temps et que le match sera plié a la 50e.


    Je regarderai un match des gunners quand on se sera délesté de Flamini, Mertesacker, et les quelques joueurs qui ne progressent plus (AOC et Walcott en tête de liste)

    Soit disant, c'est une équipe qui joue ensemble depuis longtemps...

    Flamini qui rentre en 1/8 de LDC put...
    Note : 1
    Cool de te voir répondre comme ça.

    Moi, je pense comme toi que le site a effectivement vocation a intégrer tout le monde, des analystes, des vanneurs, des footix, des provocateurs, tout le monde. Et chaque fois que quelqu'un cesse de participer, quelque part, c'est un échec qui est imputable à tout le monde.
    J'aime vraiment pas les logiques de boucs émissaires, et c'est ce qui m'a conduit, par le passé, à défendre Radamel, Ruud, Russell ou Lana, qui ont tenu le haut du pavé en terme d'impopularité. Je le fais moins maintenant, parce qu'avec l'évolution du système de notation, ils ne risquent plus l'éviction, mais c'est une question de principe, pour moi (tant qu'ils ne tiennent pas de propos tombant sous le coup de la loi, bien sûr).

    Et c'est valable aussi pour toi. Abstraction faite du fait qu'on s'aime pas, ce serait dommage que tu partes (c'est ce qui m'a fait rire dans tes adieux, c'est que j'y croyais pas une seconde et que je me doutais que tu resterais), ce serait un échec pour tout le monde.

    Quand je te reproche de ne pas argumenter tes points de vues, il faut y voir avant tout l'expression d'un regret : tu as l'air de suivre le foot depuis un certain nombre d'années, et à voir comme tu es souvent présent sur les live, tu as l'air d'en regarder beaucoup encore maintenant.
    Tu as donc sûrement un avis sur pas mal de choses, et un avis qui ne se résume vraisemblablement pas à seulement "lui il est bon" ou "lui il est nul".
    Mon regret, c'est que tes posts ne rendent pas du tout justice à ça et qu'on dirait, parfois, que tu as juste besoin d'un défouloir.

    Et j'ai rien contre le fait que tu vannes souvent (ça m'arrive aussi, avec plus ou moins de succès), non, au contraire, c'est aussi l'humour qui fait qu'on aime bien les commentaires et t'as raison de le souligner. Mais j'ai parfois l'impression que y mets trop de coeur (ou bien que tu es un peu maladroit), et de là découle l'agressivité que je t'ai reprochée plus haut (et dont d'autres ton déjà parlé par le passé, de ce que j'ai pu lire).

    Bref, je pense que tu vaux mieux que beaucoup de tes posts (en l'écrivant, je m'aperçois que je ne sais pas trop si c'est un compliment ou une vacherie, excuse-moi...) mais que tu ne sais jamais trop sur quel pied danser.
    suaudeau fcn Niveau : DHR
    Note : 1
    Message posté par read my mind
    Ce que je veux dire c'est que le principe de sofoot tel que moi je l'appréhende c'est le fameux coté décalé.

    Que les passionnés de foot qui ne veulent parler que de foot le peuvent tout en cotoyant des trublions qui aiment aussi le foot mais de façon molins viscérale.

    Le souci c'est quand les premiers dans cet espace de liberté veulent que les seconds(trublions,électrons libres) aient la meme perception qu'eux du foot et réagissent comme eux.

    Une forme de confomisme si tu préféres.

    Quand je dis que le site en meurt c'est que ce fameux coté décalé vient rarement des passionnés viscéraux mais bien plutot des trublions.

    J'ail lu sur le forum à la disparition des notes la plupart (pas toi je te rassure) se réjouir de ne plus voir les mecs qui ne venaient que pour faire des vannes et ramasser des +1 .

    Sauf que dans ces mecs qui ramassaient des +1 beaucoup étaient plutot fins et marrants.

    Récemmment sur un article lambda le trés sympathique "danse biatch" s'est fait basher juste pour avoir sorti une vanne.

    Donc pour moi sofoot il y a de la place pour tout le monde mais si ça devient comme c'est le cas aujourd’hui normé parque déserté par des mecs qui veulent juste se détendre effectivement je n'ai plus trop ma place ici.


    trublion et troll c'est pareil pour toi? t'es le mec qui encense le real et benzema pour tout bon match et qui disparais lors des mauvaises passes et à l'inverse es là à pour souligner chaque contrôle raté de giroud tu passe régulièrement poster une très simple phrase du genre "la ligue 1 c'est de la merde" tu n'aimes pas le méchant fcb mais tu vas poster dès que tu peux sur leurs articles et tu chouines s'ils viennent sur ceux du real
    read my mind Niveau : National
    Message posté par .Pelusa.
    Cool de te voir répondre comme ça.

    Moi, je pense comme toi que le site a effectivement vocation a intégrer tout le monde, des analystes, des vanneurs, des footix, des provocateurs, tout le monde. Et chaque fois que quelqu'un cesse de participer, quelque part, c'est un échec qui est imputable à tout le monde.
    J'aime vraiment pas les logiques de boucs émissaires, et c'est ce qui m'a conduit, par le passé, à défendre Radamel, Ruud, Russell ou Lana, qui ont tenu le haut du pavé en terme d'impopularité. Je le fais moins maintenant, parce qu'avec l'évolution du système de notation, ils ne risquent plus l'éviction, mais c'est une question de principe, pour moi (tant qu'ils ne tiennent pas de propos tombant sous le coup de la loi, bien sûr).

    Et c'est valable aussi pour toi. Abstraction faite du fait qu'on s'aime pas, ce serait dommage que tu partes (c'est ce qui m'a fait rire dans tes adieux, c'est que j'y croyais pas une seconde et que je me doutais que tu resterais), ce serait un échec pour tout le monde.

    Quand je te reproche de ne pas argumenter tes points de vues, il faut y voir avant tout l'expression d'un regret : tu as l'air de suivre le foot depuis un certain nombre d'années, et à voir comme tu es souvent présent sur les live, tu as l'air d'en regarder beaucoup encore maintenant.
    Tu as donc sûrement un avis sur pas mal de choses, et un avis qui ne se résume vraisemblablement pas à seulement "lui il est bon" ou "lui il est nul".
    Mon regret, c'est que tes posts ne rendent pas du tout justice à ça et qu'on dirait, parfois, que tu as juste besoin d'un défouloir.

    Et j'ai rien contre le fait que tu vannes souvent (ça m'arrive aussi, avec plus ou moins de succès), non, au contraire, c'est aussi l'humour qui fait qu'on aime bien les commentaires et t'as raison de le souligner. Mais j'ai parfois l'impression que y mets trop de coeur (ou bien que tu es un peu maladroit), et de là découle l'agressivité que je t'ai reprochée plus haut (et dont d'autres ton déjà parlé par le passé, de ce que j'ai pu lire).

    Bref, je pense que tu vaux mieux que beaucoup de tes posts (en l'écrivant, je m'aperçois que je ne sais pas trop si c'est un compliment ou une vacherie, excuse-moi...) mais que tu ne sais jamais trop sur quel pied danser.


    Dans mon cas c'est juste que le fait d'étre entier.

    Ce qui est vrai que c'est que c'est extremement compliqué à l'écrit de rendre un contenu émotionnel et que ça peut vite déborder vers quelque chose d'un peu trop trivial.

    Pour mes posts je préfére l'humour parcequ'il y a suffisamment de mecs ici pour parler fonds de jeu et compagnie et pour etre franc les positions sont souvents antinomiques et quand tu vois un mec ou une équipe au mieux banales là où beaucoup voit de l'excellence sincérement je trouve ça vain de développer.

    Pour l'humour et là est la différence entre sofoot et les autre sites généralistes c'est qu'il y quand meme pas mal de mecs cultivés et ouverts donc c'est bien de sentir un feeling similaire.

    Pour conclure tu dois avoir raison c'est un espace virtuel et plutot fun et je m'enflamme souvent pour pas grand-chose:)

    Sans rancunes l'ami.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    4k 152