1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe F
  3. // Argentine/Nigeria (3-2)

Messi dompte le Nigeria (qui se qualifie quand même)

Grâce à deux nouvelles pépites de son numéro 10, l'Argentine s'impose 3-2 face au Nigeria et termine en tête de son groupe. Grâce au score de l'autre rencontre (3-1 pour la Bosnie face à l'Iran), les Nigérians se qualifient aussi, et affronteront très probablement la France au prochain tour.

Modififié
2 19

Nigeria - Argentine
(2-3)
A. Musa (4'), A. Musa (46') pour Nigeria , L. Messi (3'), L. Messi (45'), M. Rojo (49') pour Argentine.


Il y a Messi, et puis les autres. Décisif face à la Bosnie et l'Iran, le numéro 10 l'a encore été cet après-midi, face au Nigeria. Un doublé magnifique, toujours du pied gauche (4 sur 4), qui permet à l'Argentine de terminer en tête de son groupe, et de claquer un carton plein, comme les Pays-Bas. Pas franchement impressionnants, surtout sur le plan défensif où les lacunes sont évidentes, les Argentins ont, pour le moment, le mérite de savoir gagner leurs matchs. Ou du moins, Messi a le mérite de savoir comment les faire gagner. Le Barcelonais répond parfaitement à son coéquipier catalan, Neymar, qui porte le Brésil sur ses épaules depuis le début de la compétition. Messi, Neymar, le duel à distance annoncé a bien lieu. L'Albiceleste s'offre donc un troisième huitième de finale consécutif, et aura le plaisir d'affronter le deuxième du groupe de la France. Le Nigeria, pour sa part, remercie la Bosnie, victorieuse de l'Iran (3-1), et se qualifie discrètement pour les huitièmes. Une équipe joueuse, certes, mais qui, soyons clairs, est largement à la portée de l'équipe de France.

Messi comme Neymar

« Nous sommes trop dépendants de Messi » , avait martelé Sabella juste avant la rencontre. Visiblement, le sélectionneur n'a pas été écouté par ses joueurs. Car cette première période est tout sauf un chef-d'œuvre collectif. Non, l'Argentine, c'est Messi. Indéniablement. Une cuillerée de Di María, un zeste de Gago et Mascherano, et rien de plus. Tous les projecteurs sont sur la Pulga, et le quadruple Ballon d'or le leur rend bien. On joue la 3e minute lorsque Di María trouve le poteau (grosse parade d'Enyeama), mais Messi surgit tel le meilleur Inzaghi rôdeur des surfaces et troue les filets d'une « frapasse » du gauche. Un peu plus de quarante minute plus tard, c'est encore Messi qui fait se lever tout le stade avec un coup franc qui file en lucarne, mais qu'Enyeama détourne magistralement en corner. C'est la répétition générale avant le doublé du numéro 10. Dans les arrêts de jeu, le Mess enveloppe pratiquement la copie conforme de son coup franc, cette fois-ci Enyeama n'y va pas (pas envie de plonger, OK), et ça fait quatre buts dans cette Coupe du monde, comme Neymar. Et le Nigeria ? Le potentiel futur adversaire de la France (si tout se passe bien ce soir) a parfaitement réagi au but initial de l'Argentine, en égalisant une minute plus tard par une superbe frappe enveloppée de Musa. Mais derrière, les Nigérians n'ont pratiquement rien construit offensivement, et ont surtout tenté d'être ordonnés tactiquement et de défendre sur Di María et Messi. Ce qui est déjà pas mal.

Enfin un autre Argentin qui marque

La seconde période débute exactement comme la première : en feu d'artifice. Cette fois-ci, c'est le Nigeria qui dégaine le premier, encore par Musa, qui profite de l'incroyable passivité de la défense argentine. Sabella va devoir rapidement revoir ses plans, car on doute qu'il puisse aller au bout avec une arrière-garde si fébrile. Heureusement pour lui, son équipe a de belles facultés de réaction. Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas Messi qui plante, mais bien Rojo, du genou, sur corner (et non pas d'une tête smashée, hein, au temps pour nous). C'est un petit évènement, puisqu'après 230 minutes, Rojo devient le premier joueur argentin autre que Messi à marquer un but dans ce Mondial (un csc bosnien et quatre buts du Barcelonais). Cela donne des idées aux autres, d'autant que Sabella décide de sortir Leo pour le préserver en vue de la suite de la compétition.

Higuaín, Di María, puis Lavezzi se créent chacun une occasion, mais Enyeama répond encore présent. Les nouvelles provenant de Salvador (2-0 pour la Bosnie à une demi-heure du terme) permettent aux Nigérians d'aborder les trente dernières minutes l'esprit tranquille et la qualification en poche. Pas plus mal pour la fin de match, débridée à souhait, avec des occasions de part et d'autre, notamment pour Musa qui passe à deux doigts du triplé, et pour Garay, tout proche de trouver la lucarne de la tête. Les derniers instants offrent encore quelques frissons (cette tentative de lob de 50 mètres de Di María), mais de toute façon, le score satisfait tout le monde. Le Mondial continue pour ces deux nations. Messi n'est pas près de s'arrêter en si bon chemin.

Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon sang quel match encore ! Cette coupe du monde est un putain de Chef d'Oeuvre !
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : -2
Ya quand même pas de quoi pavoiser, on parle d'une équipe qui cravache à chaque rencontre dans un des groupes les plus faibles du tournoi.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 4
Grand match de Musa.En tant que joueur de FM je ne suis pas surpris ^^
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Bon maintenant on peut le dire : c'est pas gagné en 1/8e.
Et dire qu'il y en a qui osent encore critiquer Messi...Je sens qu'il va monter en puissance. J'avais pensé comme certains qu'il se préservait pour ce mondial. Il était normal qu'après avoir tout gagné avec le barça pendant 5 ans et raté ses 2 précédents tournois, le gars garde des forces pour arriver en forme. Beaucoup l'ont critiqué, traité de tous les noms, lui reprochant le fait de marcher sur le terrain. Mais comme je l'ai toujours dit, ce mec n'a pas besoin de courir des km pour etre décisif, il n'a pas besoin de bcp de frappes pour marquer (5 tires cadrés 4 buts depuis le débuts du mondial).

Par ailleurs, la défense me fait peur. Face à une armada offensive comme les PB ou l'Allemagne, ça risque de casser.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Message posté par Croco
https://v.cdn.vine.co/r/videos/0F42E4B31C1093636574551453696_25aeadb4ba7.0.4.16579777945608081687.mp4?versionId=.9lI7efa4UTtstTDmaIic7PtCkN0riPa


T'es un enfoiré, j'en peux plus là
Messi 4 buts en 3 Matchs .

Neymar Idem .

Cristiano une passe décisive...

J'aime Cristiano et je suis vraiment dégouté de le voir largué comme ça , le voir ne rien apporter à cette équipe du Portugal , aucun impact dans le jeu , rien...

Le pire c'est qu'on ne comprend pas la raison de cet échec...
Toujours une équipe très peu convaincante, les 9 points ne reflètent pas le niveau des prestations.
Message posté par Croco
https://v.cdn.vine.co/r/videos/0F42E4B31C1093636574551453696_25aeadb4ba7.0.4.16579777945608081687.mp4?versionId=.9lI7efa4UTtstTDmaIic7PtCkN0riPa


Enorme! Je suis plié en 4! Prends-en de la graine Suarez!
Le pire c'est cet éternel débat qu'on nous impose entre Messi et Ronaldo.

Stop et savourons le spectacle qu'ils donnent, chacun a leur période.
Message posté par Zyzoo100
Messi 4 buts en 3 Matchs .

Neymar Idem .

Cristiano une passe décisive...

J'aime Cristiano et je suis vraiment dégouté de le voir largué comme ça , le voir ne rien apporter à cette équipe du Portugal , aucun impact dans le jeu , rien...

Le pire c'est qu'on ne comprend pas la raison de cet échec...


La raison ? C'est une pipe surcotée qui ne brillent qu'avec des joueurs intelligents à ses côtés (Benzema, Di Maria, Modric,...).

Sérieusement, ce n'est pas un meneur qui transcende son équipe, c'est un impact player (en opposition à ce qu'appellent les anglais un playmaker). Après, sa passe décisive pour Varela est magnifique. Je pense qu'il gagnerait à bouger beaucoup plus sur le terrain. Les adversaires le connaissent très bien. En changeant de position il changerait également de jeu et redeviendrait imprévisible.

Mais c'est sûr qu'il ne tient pas la comparaison avec les deux autres sur ce tournoi.
@zyzoo100 l'équipe du Portugal n'est simplement pas au niveau. Son leader non plus. Parce que si on regarde bien le brésil (hormis le fait qu'ils sont à domicile) n'est pas flamboyant, l'Argentine n'est pas flamboyante un peu à l'image du Portugal. La différence c'est que contrairement à l'Argentine et au Brésil, Ronaldo ne porte pas son équipe. Il fait ce qu'il peut mais pour un rdv de cet envergure ou chaque vedette se doit de tirer son épingle du jeu, il n'est pas à la hauteur.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Lionel Messi avec l'Argentine

Champion du monde junior en 2005 (contre le Nigeria), meilleur buteur, meilleur joueur (j'ai rien vu mais bon...)

Champion olympique en 2008 à Pékin (contre le Nigeria après avoir battu le Brésil de Ronaldinho), j'ai vu, il fait un très bon tournoi

Et Coupe du Monde 2010, il fait marquer tous ses coéquipiers et marche sur les 4 premières rencontres tout en jouant très bas

Donc vous pouvez sourire quand vous entendez que Messi ne fait rien avec l'Albiceleste (surtout s'il joue le Nigeria)
Message posté par Croco
https://v.cdn.vine.co/r/videos/0F42E4B31C1093636574551453696_25aeadb4ba7.0.4.16579777945608081687.mp4?versionId=.9lI7efa4UTtstTDmaIic7PtCkN0riPa


Certains sont à la coupe du monde, d'autres en colo.

J'adore le le mec en face qui ne sait pas si il doit rire ou non.
Je me demande d'ailleurs si c'est pas lui qui s'est pris une tarte dans le bus l'autre jour?
http://instagram.com/p/pSdTz5xqfo/

Enfin bref, sans doute une des gestes les plus osés de ce match !
El Puerro Niveau : CFA2
Message posté par Croco
https://v.cdn.vine.co/r/videos/0F42E4B31C1093636574551453696_25aeadb4ba7.0.4.16579777945608081687.mp4?versionId=.9lI7efa4UTtstTDmaIic7PtCkN0riPa


Parfait héhé. Voilà ce qui manque à l'autre.
Pourvu que ça dure, comme ça Messi récupérera son Ballon d'Or et Cristiano Quatzéro pourra aller chialer chez sa daronne.
Tu ne m'as pas répondu l'autre jour, depuis quand suis tu Messi?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Pourquoi l'Homme mord-il ?
2 19