En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e
  3. // FC Barcelone/Leverkusen (7-1)

Messi divertit Barcelone

Messi a encore une fois torpillé l’adversaire, le pauvre Bayer Leverkusen, inscrivant 5 des 7 buts catalans. Le Barca se qualifie pour les quarts de finale de la ligue des champions sans forcer. La bande à Guardiola reste favorite à sa propre succession.

Modififié
FC Barcelone 7-1 Bayer Leverkusen
Buts : Messi (25è, 42è, 49è, 58è, 84è) et Tello (54è, 61è) pour le Barca ; Belarrabi (90è) pour Leverkusen

Pour la première fois depuis plusieurs années, le Barça abordait son huitième retour avec l’esprit tranquille. Ces trois dernières saisons, Lyon, Stuttgart et Arsenal avaient emmerdé les Catalans à l’aller avant d’exploser au Camp Nou. Cette fois-ci, après la victoire 3-1 sur Leverkusen dans la Ruhr, la qualif était déjà dans la poche au coup d’envoi. L’enjeu collectif était donc de monter en puissance et de se faire plaisir face à une équipe ragaillardie par trois victoires en trois matchs de Bundesliga, dont la dernière le week-end dernier face au Bayern Munich. Au final, le résultat est le même que d’habitude, une bonne branlée (7-1), et place aux quarts. Une gifle donnée par Messi, sur une autre planète, avec cinq nouveaux buts ce soir.

Pedro se crame, Messi se chauffe

Pour se mettre dans l’ambiance, Leverkusen entre sur la pelouse vêtu tout de blanc. Bien tenté, mais il en faut plus pour impressionner des Catalans qui d’entrée confisquent le ballon. Privé de Puyol, d’Abidal et d’Alexis Sanchez, Guardiola offre l’opportunité à Pedro de montrer qu’il ne veut pas finir à la Roma comme un vulgaire Bojan. Pendant un quart d’heure, l’ailier espagnol galope d’un front à l’autre de l’attaque barcelonaise. Le temps de se cramer. Côté gauche, Iniesta, en pleine forme lui, enchaine les contrôles caviars et les double-contacts. Le Barça branche le mode passes courtes interminables mais n’est pas encore dangereux. Jusqu'à cette ouverture de Xavi pour Messi, par-dessus la défense allemande, que l’Argentin conclut tranquillement d’une balle piquée. Classique. On ne dirait pas, mais c’est la première fois que le Camp Nou voit un but de son triple Ballon d’Or en LDC depuis un an. Les relances du Bayer sont catastrophiques, les Allemands semblent se méfier du ballon. Juste avant la mi-temps, l’Argentin reçoit le ballon côté droit de la surface, rentre sur son pied gauche, fait mine de frapper, puis trouve le trou. 2-0, un autre classique.

Messi, c’est possible

Rebelote au retour des vestiaires, Fabregas en profondeur pour Messi, qui pique cette fois son ballon du droit. Oui, Leno mesure 1m90, mais ce n’est pas un problème apparemment. Ça y est, Messito a grillé Inzaghi, il est le 5ème meilleur buteur de l’histoire de la C1 avec 47 buts en 64 matchs. Le Barça est lancé, Fabregas distribue et Tello remplace Iniesta. Premier ballon, et premier but sur la scène européenne pour le gamin de 20 ans. Pedro tire la tronche. Leno y met du sien et offre un nouveau but aux deux buteurs de la soirée. Ça fait 48 pour Messi, dont 11 cette saison. Et ça fait beaucoup pour Leverkusen, qui n’a pas inquiété une seule fois Valdés de la partie. Difficile de juger la défense dans ces conditions, et notamment Piqué, lui aussi surveillé de près. Après un 5ème, un 12ème, un 49ème but de Messi, Bellarabi sauve quand même l’honneur pour Leverkusen dans les arrêts de jeu. 7-1. Le Camp Nou applaudit, Dutt vient serrer la main de Guardiola en riant. C’est la plus large victoire du Barça en Ligue des champions. Et un petit signe envoyé à la concurrence.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 il y a 31 minutes Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24