En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Le classement des joueurs frisson de la saison
  2. // Épisode 5

Messi, de la parole aux actes

Nouvelle rubrique sur Sofoot.com, un top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, mais aussi en dehors.

Modififié

Les lauréats de la semaine


  • Il gagne 4 points cette semaine


    Lionel Messi (Barcelone) : « Moi, je peux jouer à droite sans problème. » On le présente comme un mec qui empêche ses coéquipiers en feu, Agüero en sélection, Suárez en club, de briller. Messi désamorce les conflits avant le match. Mais ce n'est pas juste pour faire joli. Contre la Croatie, mardi, il s'est donc mis sur un côté et a passé son match à distribuer les caviars. Limite pour montrer qu'il peut être le meilleur là aussi. 3 points + 1 point.

  • Ils gagnent 3 points cette semaine


    Mame Biram Diouf (Stoke City) : Il marque le but de la victoire pour le Sénégal de la tête en sautant comme un basketteur. Mais surtout, quand il est dans un rush, ceux qui tapent tibia contre tibia contre lui se blessent. 3 points.
    Willian (Chelsea) : Un but et une sortie sous les vivats de la foule, alors que le match se déroulait pourtant en Turquie. Surtout grâce à un geste technique brazilou. 3 points.

    Hugo Lloris (Tottenham) : Meilleur bleu contre l'Albanie, il a ressorti ses parades spectaculaires. Bien plus que ses gueulantes sur ses défenseurs derrière, pas trop crédibles. 3 points.
    Ivan Rakitić (Barcelone) : Face à l'Italie de Pirlo, il a pris un malin plaisir à être omniprésent à la distribution du jeu de son équipe. À gauche, à droite, il met le ballon où il veut. 3 points.
    Nicolas Nkoulou (Marseille) : Contre le Congo, il a fait son match de patron, à tout gérer derrière, serein, juste à se presser quand il faut sauver une balle sur sa ligne. Et, quand il fait une boulette, il se rattrape derrière en accrochant l'adversaire dans la surface avec la complicité de l'arbitre. Patron, on a dit. 3 points.
    Isco (Real Madrid) : Paradoxalement, c'était la première titularisation d'Isco avec la Roja. L'élégant milieu de terrain en a profité pour mettre un but en lucarne, régaler de sa conduite de balle buste relevé, et s'imposer comme l'avenir du Pays. 3 points.
    Danny Welbeck (Arsenal) : Il a décidé de bien répartir les choses : les occasions avec Arsenal, les buts avec l'Angleterre. Si ça se trouve, il fait exprès. 3 points.
    Alen Halilović (Barcelone) : La petite pépite est entré en jeu contre l'Argentine. Et en deux accélérations, il a prouvé qu'il ne devrait pas aller dans la catégorie de Freddy Adu. Vitesse et maîtrise. 3 points.

  • Il gagne 1 point cette semaine


    Thiago Silva (Paris Saint-Germain) : Il n'est plus capitaine du Brésil et il ne sert pas la soupe pour dire que ça ne lui fait rien, que l'important c'est le groupe. Il charge son sélectionneur et Neymar au passage, qui n'est même pas venu le voir. 1 point.

    Le classement frisson, 5e journée


    1. Ntep (Rennes) : 9 points
    2. Agüero (Manchester City) : 6 points
    3. Hernanes (Inter Milan), Valencia (West Ham), De Bruyne (Wolfsburg), Fellaini (Man U), Reus (Dortmund) : 5 points
    8. Lucas (Paris), Balotelli (Liverpool), Ahamada (Toulouse), Messi (Barcelone) : 4 points
    12. Vargas (QPR), Diamé (Hull), Sterling (Liverpool), Beauvue (Guingamp), Neymar, Halilović, Rakitić (Barcelone), Taïder (Sassuolo), Gourcuff (Lyon), Ben-Atira (Hertha Berlin), Carlos Eduardo (Nice), Ferreira Carrasco (Monaco), Ivanović, Willian (Chelsea), Torres (Milan AC), Abeid, Ayoze Pérez (Newcastle), Brahimi (Porto), Cristiano Ronaldo, Kroos, Isco (Real Madrid), Marchese (Genoa), Neuer (Bayern), Tévez (Juventus), Godín (Atlético), Welbeck (Arsenal), Nkoulou (Marseille), Lloris (Tottenham), Diouf (Stoke) : 3 points

    41. Palmieri (Bastia), Yanga-Mbiwa (Roma) : 2 points
    43. Gignac (Marseille), Digard (Nice), Thiago Silva (Paris) : 1 point
    46. Cavani (Paris), Griezmann (Atlético) : -1 point

    Comment sont attribués les points ?


    Une action dans le jeu : 3 points
    Une action hors match : 2 points
    Une déclaration : 1 point
    Pénalité : selon appréciation du jury

    Voir le classement de la journée précédente

    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
    Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40