1. //
  2. // Retraite de Messi
  3. // Itw Jorge Burruchaga

« Messi a le droit d’être abattu, mais pas de renoncer »

Buteur en finale du Mondial 1986, et ancien coéquipier de Diego Maradona, Jorge Burruchaga n’envisage pas une Albiceleste sans Lionel Messi.

Modififié
247 14
Après avoir perdu une nouvelle finale avec l’Argentine, Messi à déclaré qu’il prenait sa retraite internationale. Quelle a été votre réaction ?
C’est une folie qu’il renonce, une folie !!

Vous pensez qu’il peut faire marche arrière ?
Ce n’est pas qu’il peut… Il doit absolument faire marche arrière. Il ne peut pas renoncer ! Je pense qu’il a réagi à chaud. Il a raté un penalty, et l’Argentine a perdu sa troisième grande finale en trois ans. Il a accusé le coup sur le moment. Et puis, ce qu’on peut dire après les matchs n’est jamais vraiment réfléchi. Là, il va retourner chez lui auprès de sa famille. Il y sera au calme et je ne doute pas une seule seconde qu’il se rendra compte à ce moment-là qu’il ne peut pas renoncer à la sélection. Il faut qu’il continue à se battre.

Est-ce qu’il sera possible pour lui de revenir en sélection après avoir exprimé un tel ras-le-bol ?
Les gens sont revenus de tellement de choses… Si certains sont revenus de l’enfer, pourquoi Messi ne pourrait pas revenir en sélection ? Au final, ce n’est que du sport, il n’y a rien de grave.

Généralement, Messi parle très peu, mais quand il le fait, ce n’est jamais pour rien…
Justement, il parle peu, mais quand il ouvre la bouche, parfois, il fait peur. Il a ses particularités, sa vie, sa manière de voir les choses, qui peuvent être respectables ou discutables, mais la déclaration qu’il a faite après le Chili ressemble à un coup de chaud. La colère d’avoir perdu lui a fait dire des choses qu’il ne pense pas.

« On sait tous comment ça marche. Le delta est encore plus important avec Messi parce qu’on lui reproche de tout gagner avec le Barça et de ne pas savoir le faire avec l’Argentine. C’est une connerie de la culture argentine de penser comme ça. » Jorge Burruchaga

Pour la première fois de sa carrière, Messi a semblé complètement abattu.
Mais comment voulez-vous qu’il ne le soit pas ? C’est logique qu’il souffre de ne pas avoir pu faire gagner son pays. Avec Barcelone, il a toujours été gâté, mais pour l’instant, avec l’Albiceleste, ça ne passe pas. Messi a le droit d’être abattu, mais il n’a pas le droit de renoncer.

Il est dans l’obligation de continuer pour tout ce qu’il représente pour l’Argentine ?
C’est le capitaine, le porte-drapeau et la référence ultime de cette équipe. Pour son bien à lui, et pour celui du football de son pays, il doit continuer à porter la tunique albiceleste.

S’il ne revient pas sur sa décision, il risque de donner du grain à moudre à ses détracteurs…
Le football est injuste. Il n’y a pas de juste milieu : quand tu gagnes, t'es le plus beau et quand tu perds, t’es le plus moche. On sait tous comment ça marche. Ce delta-là est encore plus important avec Messi parce qu’on lui reproche de tout gagner avec le Barça et de ne pas savoir le faire avec l’Argentine. C’est une connerie de la culture argentine de penser comme ça.

Le fait qu’il soit constamment comparé à Maradona, c’en est une autre ?
Totalement. Ceux qui s’amusent à faire ce genre de comparaisons n’ont rien d’autre à faire, sérieux ? Il y a des millions de journalistes et des milliers de pages de journaux à remplir, mais il faut arrêter de comparer Diego avec Leo, pour la simple et bonne raison que c’est impossible de le faire.


Selon vous, Messi souffre qu’on le compare constamment à Maradona ?
Je ne suis pas à sa place, mais je suis sûr qu’il y pense. Quand tu perds trois finales consécutives, c’est très dur psychologiquement. Le mental finit logiquement par flancher. On l’a vu en finale avec ce duel raté par Higuaín. C’est à partir de cette action-là que le match est devenu un boomerang et qu’on a commencé à s’écrouler.

Cette génération albiceleste a encore de l’avenir selon vous ?
Je pense, oui. Elle a la qualité suffisante pour se relever de cette situation. Avant de repartir au combat, les joueurs et le coach vont néanmoins devoir se poser pour réfléchir.

Avec Messi ?
Évidemment. Il est impensable qu’il ne rejoue plus pour l’Argentine.

Propos recueillis par Aquiles Furlone
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ah il leve pas le pied sur ce coup la ce bon Jorge...
Messi, faut qu'il freine un peu sur les critiques envers la fédération. Ça fait vraiment genre le mec qui se dédouane au maximum. Bientôt, il va nous expliquer que c'est à cause de la fédération qu'Higuain a raté son face-à-face et lui son tir au but. Le coup du retard des avions, c'est pas loin d'être le sommet du foutage de gueule.
Il va revenir en sélection, c'est une certitude. Et tant mieux. Mais là on sent qu'il l'ouvre pour avoir les pleins pouvoirs, le total contrôle... comme si ce n'était déjà pas un peu le cas (voir les sélections, choix, etc).
Ça a l'air de bien marcher auprès du public. Sauf que derrière s'il se rate une nouvelle fois...
Earvin Johnson Niveau : DHR
Message posté par Franz
Messi, faut qu'il freine un peu sur les critiques envers la fédération. Ça fait vraiment genre le mec qui se dédouane au maximum. Bientôt, il va nous expliquer que c'est à cause de la fédération qu'Higuain a raté son face-à-face et lui son tir au but. Le coup du retard des avions, c'est pas loin d'être le sommet du foutage de gueule.
Il va revenir en sélection, c'est une certitude. Et tant mieux. Mais là on sent qu'il l'ouvre pour avoir les pleins pouvoirs, le total contrôle... comme si ce n'était déjà pas un peu le cas (voir les sélections, choix, etc).
Ça a l'air de bien marcher auprès du public. Sauf que derrière s'il se rate une nouvelle fois...


Le lien avec l'article ?

Il me semble que l'AFA est corrompu jusqu’à la moelle donc je pense que les argentins étaient plus soulagés qu'autre chose quand ils ont vus, leur capitaine critiquer la fédération.
Bitedamarage Niveau : National
Ce qui me gène c'est que la défaite est "normale" en foot, plusieurs équipes sont en engagées sur une compétition, et il n'y aura qu'un vainqueur. Donc gagner déjà 1 fois sur une carrière c'est une performance pour la plupart des joueurs. Messi a la chance d'avoir été couronné de succès avec son club, mais ce n'est pas la norme, et chaque défaite avec son pays devrait lui donner de revenir plus fort (désolé de la comparaison, mais c'est le sentiment que donnaient pas mal de joueur du Real dans la période d'ultra domination Barcelonaise, ils étaient en dessous mais ne semblaient jamais renoncer malgré les humiliations, l'Atleti ne semble pas s'apitoyer sur son sort malgré deux défaites en finale de C1 face au rival).

Après c'est vrai qu'il n'a "pas de chance" dans le sens où les copas se sont enchaînées comme jamais, ce qui est à double tranchant pour une nation comme L'Argentine, surtout avec un Brésil mauvais comme jamais : Soit tu gagnes et c'est "normal", soit tu perds et c'est honteux. Mais c'est le jeu, il faut l'accepter, l'assumer et être animé d'un sentiment revanche face à la défaite. J'ai jamais vu Ballack, le top du loser en finale, lâcher l'affaire.

La citation de l'itw résume parfaitement ma pensée "Messi a le droit d’être abattu mais il n’a pas le droit de renoncer". L'itw est très bienveillante et si elle résume l'opinion majoritaire en Argentine alors il reviendra dans de bonnes conditions. La seule grosse connerie de l'article pour moi c'est de dire que la gagne à tout prix "C’est une connerie de la culture argentine de penser comme ça." C'est partout comme ça, et si on France on avait le meilleur joueur du monde, avec une adversité moindre, les gars se feraient aussi massacrer dans de telles circonstances.
L'annonce de la retraite internationale de Messi n'est que le reflet de la prépondérence désormais criante du football de clubs au détriment du football de sélection. Aujourd'hui, les clubs forment des Dream Teams que peu de sélections seraient à même de défier, ce qui était moins le cas par le passé. Le fait que les deux meilleurs joueurs du monde n'y arrivent pas en sélection est révélateur de cette inversion. Finalement, l'explication de Messi est particulièrement éclairante, car il déclare tout simplement qu'il panse ne pas y arriver en sélection.
Message posté par Earvin Johnson
Le lien avec l'article ?

Il me semble que l'AFA est corrompu jusqu’à la moelle donc je pense que les argentins étaient plus soulagés qu'autre chose quand ils ont vus, leur capitaine critiquer la fédération.


Le lien avec l'article? J'sais pas, là tout de suite, je dirai Messi et l'annonce de sa retraite internationale.
burruchaga Niveau : CFA2
Je dirais même plus : c'est une folie !
Je pense que Messi a fait son annonce plus par tristesse qu'à cause des critiques. Les critiques, il y en a de moins en moins et je pense qu'il en a tout simplement l'habitude, même si ça doit le toucher comme n'importe quel être humain.

Par contre après la finale, il a du atteindre un niveau de déception extrême étant donné que tout était au vert pour l'Argentine suite aux prestations précédentes. Il doit ressentir un sentiment d'impuissance, car ceux qui ont vu la finale savent qu'il a été très bon et qu'il vraiment tout tenté pour donner la victoire au sien. Il doit avoir la sensation de ne rien pouvoir faire de plus, et sur le coup de la déception il annonce sa retraite.

Mais je suis persuadé qu'il regrette déjà son annonce et qu'il pense au futur. Je suis le joueur depuis ses débuts au Barça, et je sais à quel point la défaite lui fait mal et qu'il souhaite gagner plus que tout au monde.

Maintenant il est important pour l'AFA de prendre les bonnes décisions de mettre la sélection dans les meilleurs conditions. Il est temps d'en finir avec les coachs en bois alors que l'Argentine dispose d’entraîneurs de génies qui font le bonheur d'autres nations/clubs.
Message posté par Franz
Messi, faut qu'il freine un peu sur les critiques envers la fédération. Ça fait vraiment genre le mec qui se dédouane au maximum. Bientôt, il va nous expliquer que c'est à cause de la fédération qu'Higuain a raté son face-à-face et lui son tir au but. Le coup du retard des avions, c'est pas loin d'être le sommet du foutage de gueule.
Il va revenir en sélection, c'est une certitude. Et tant mieux. Mais là on sent qu'il l'ouvre pour avoir les pleins pouvoirs, le total contrôle... comme si ce n'était déjà pas un peu le cas (voir les sélections, choix, etc).
Ça a l'air de bien marcher auprès du public. Sauf que derrière s'il se rate une nouvelle fois...


Pour le coup, il a critiqué sa federation avant la finale de la COPA donc il se dedouanne de rien du tout...
kim jung kill Niveau : CFA
 //  21:00  //  Supporter du Chili
et bin encore un article sur Messi, finalement il vaut mieux perdre que gagner pour que les médias s'intéressent a un joueur ou une équipe ???
Au début ça me vexais, je sentais ça comme du mépris envers le Chili, mais finalement je trouve que ça rend la victoire encore plus savoureuse
rinus-michels Niveau : DHR
Avec Simeone, l'Argentine gagne la coupe du monde. Je ne sais pas pourquoi il n'a jamais été appelé, mais si il peut faire gagner son pays, c'est son devoir de tout plaquer pour s'y consacrer, si bien sûr l'AFA accepte de lui donner les clés de la sélection...
Tout sportif qui fait de la compétition et qui s'investit, amateur ou professionnel, on a tous connu çà.

Quand tu perds et que c'est particulièrement important, les jours qui suivent il y a une sorte de dégoût et trauma.

A son niveau, le sommet, on imagine comme c'est amplifié et presque pas humain.

Platini l'avait bien expliqué, du style à arrêter sa carrière pendant la semaine qui suit tellement t'en veux plus de ces conneries.

Je peux comprendre. Savoir s'en relever construit aussi.
Message posté par rinus-michels
Avec Simeone, l'Argentine gagne la coupe du monde. Je ne sais pas pourquoi il n'a jamais été appelé, mais si il peut faire gagner son pays, c'est son devoir de tout plaquer pour s'y consacrer, si bien sûr l'AFA accepte de lui donner les clés de la sélection...


Son devoir de tout plaquer?

Sélectionneur et coach ce n'est pas le même métier. Le même rythme. La même intensité.

Il a tellement à donner que le rythme de semi retraité en sélection, ce n'est peut-être pas encore pour lui.

Faut le vouloir le poste de sélectionneur argentin.

Simeone, Pochettino, Gallardo, effectivement il y a du monde de qualité seulement ils ont une carrière à côté.

Je suis un peu triste mais Tata à ce poste, c'est pas étonnant. C'est le plus heureux lui.
Quand on voit toutes les critiques reçues tout le long de sa carrière internationale, que ce soit par les journalistes ou les supporters, et le retournement de veste général depuis dimanche, j'en viens presque à souhaiter que sa décision soit définitive.

Même si aujourd'hui il renonce (peut-être) plus par manque de résultats qu'à cause des critiques, le mec doit être fatigué de devoir porter une sélection sur ses épaules, l'emmener à faire de bons résultats pas seul mais presque, pour ensuite être critiqué.

Ca serait terrible, pour lui d'abord et pour le football mondial ensuite, qu'il ne joue pas en 2018, mais il s'arrêtera sur une nouvelle déconvenue et ça ne sera peut-être pas en finale cette fois-ci.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
247 14