1. //
  2. // 3e journée
  3. // Lens/Le Havre

Mesloub : "Une Ligue 1 bis"

Titulaire indiscutable dans le onze de départ havrais depuis son arrivée en janvier 2010, Walid Mesloub sait que son club est passé tout près de la relégation. Et le début de saison du Havre n'est pas tout à fait en mesure de rassurer les supporters du nouveau stade Océane. Le déplacement à Lens ce soir, pour le compte de troisième journée de Ligue 2, s'annonce déjà décisif pour éviter au HAC une nouvelle saison galère.

Modififié
0 5
Vous sortez d'une saison compliquée avec le Havre (15ème avec 47 points). Comment jugez-vous le début de saison du HAC en championnat ? (défaite à domicile face à Arles-Avignon 2-1, puis match nul arraché in extremis sur la pelouse de Guingamp 3-3)
On connait un début de saison pas terrible au niveau comptable. On n'a pas fait ce qu'il fallait en ne prenant qu'un point sur les deux matchs. Dans le jeu, on se sent bien, je trouve qu'on a progressé à ce niveau-là. On a un bon groupe avec de bons joueurs et de bons jeunes. On doit enchainer maintenant.

Qu'est-ce qu'il a manqué ?
De l'efficacité, on en est conscients. Que ce soit offensivement ou défensivement. Lors de nos premiers matchs, on se créait énormément d'occasions et on n'a pas su enfoncer le clou. On n'était pas à l'abri de prendre un but et derrière on a été fébriles. Lors de notre deuxième match à l'extérieur, on met trois buts et on en prend trois. Ce n'est pas très bon. Il faut retrouver de l'efficacité derrière et progresser.

L'élimination en Coupe de la Ligue (3-3 puis 5-4 t.a.b face à Tours) a-t-elle eu un impact sur le groupe ?
Non pas du tout, on est très déçus d'être éliminés de la Coupe car c'est une compétition qui nous appartient, à nous les joueurs. On voulait vraiment réaliser une belle aventure mais on sort la tête haute, car on a réalisé un bon match en menant longtemps au score. On a ensuite été réduits à 10 et on perd aux tirs au but. La Coupe, c'est comme ça. Il faut maintenant se concentrer sur le championnat car c'est le plus important.

Vous venez d'encaisser 8 buts en trois matchs toutes compétitions confondues, ce qui peut paraître paradoxal pour une équipe qui a terminé meilleure défense du championnat la saison passée (34 buts encaissés). A quoi cela est-il dû ?
On en parle souvent. On a pris beaucoup de buts depuis le début de la saison alors qu'on est sortis du dernier exercice avec la meilleure défense. Je ne sais pas trop. On va vite y remédier. On a montré l'année dernière que l'on était une équipe solide, je ne vois pas pourquoi cela changerait.

Comment allez-vous aborder la prochaine rencontre au stade Félix Bollaert face au RC Lens, qui reste sur 2 matchs nuls en championnat (2-2 face au Mans à domicile puis 0-0 contre Arles) ?
On va prendre ce match très au sérieux. Il va falloir être plus décisifs. Les occasions, je pense qu'on les aura. Il faudra gommer les erreurs défensives et être solide pour ne pas encaisser plusieurs buts.

L'accumulation des matchs à l'extérieur est-elle un handicap (Guingamp, Tours, puis à Lens ce soir) ?
Non car nous sommes des professionnels, on est préparés à cela. Que ce soit deux ou trois fois d'affilée peu importe. Les choses vont tourner et personnellement, cela ne me perturbe pas.

Quels sont les objectifs du club cette saison ?
Sincèrement, le maintien avant tout. On s'est fait très peur l'année dernière. Une fois le maintien acquis, on verra.

Quels sont vos favoris pour la montée en Ligue 1 la saison prochaine ?
Je pense qu'il y a plusieurs prétendants. C'est une belle Ligue 2 voire même une Ligue 1 bis avec la descente d'Auxerre et Monaco qui a de gros moyens. Tout le monde a une carte à jouer et on n'est pas à l'abri d'une surprise. Il faut faire attention à toutes les équipes. Pour moi, il n'y a pas de favoris.

Sur un plan personnel, vous avez joué l'intégralité des rencontres pour le moment, sans sortir une seule minute. Vous apparaissez comme un joueur majeur dans le système de l'entraineur Cédric Daury depuis votre arrivée en janvier 2010 (34 matchs lors de la saison 2011-2012 et 31 matchs en 2010-2011). Quelle relation entretenez-vous avec lui ?
Tout se passe bien, j'ai de bons rapports avec le coach. Il me fait confiance et j'essaye de le lui rendre sur le terrain. Il me connait très bien et il sait comment m'utiliser. C'est à moi d'être performant tous les week-ends pour répondre à ses attentes et renouveler sa confiance.

Vous avez également fini meilleur passeur du club la saison dernière en championnat (4 passes décisives). Vous fixez-vous un objectif sur un plan statistique ?
Oui, comme tout compétiteur. C'est vraiment mon principal objectif. J'espère dépasser la barre des dix passes décisives et mettre quelques buts. Mais je ne me prends pas la tête, je sais que ça va venir.

Quelles sont vos impressions sur le nouveau stade Océane du Havre ?
C'est vraiment plaisant de jouer dans un aussi beau stade. Sincèrement, je pense c'est un stade de Ligue 1, même si je n'ai encore jamais connu cette compétition. On a tout pour réussir. Il va falloir se surpasser pour avoir le mérite de jouer dans ce magnifique stade.

On annonce Ryan Mendes, l'attaquant le plus prolifique du club l'an passé en championnat (13 buts), sur le départ. Qu'en est-il réellement ?
Je ne sais pas du tout. De nombreux clubs de Ligue 1 sont intéressés par lui. C'est amplement mérité car c'est un de nos atouts offensifs majeurs. Je lui souhaite tout le bonheur. S'il reste avec nous tant mieux, j'en serai très content car je pense qu'il peut nous apporter énormément. En revanche, s'il doit partir en Ligue 1, je le suivrai à la télé et le supporterai.


Propos recueillis par Valentin Gibaud
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Note : 2
non non et non, pour avoir suivi les deux premières journées, le niveau reste bien de ligue 2 et pas de ligue 1 bis.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Dramma : peut-être ne voit-il en L1 que les Nancy, Brest, Ajaccio, bastia, Valenciennes, Sochaux, Evian, Reims et Troyes, soit un bon paquet d'équipes qui se fera sans doute taper par des L2 en coupes nationales ?
Bah voila, c'est ça le problème, c'est que la moitié inférieure de la L1 et la moitié supérieure de la L2 ont des niveau très similaires (et en tant que supporter de Sochaux, ça fait mal de dire ça) donc bon, il a pas tout à fait tort non plus.
Childebert1 Niveau : DHR
Il anticipait peut-être les arrivées probables l'an prochain de Marseille et Montpellier.
Huuum, c'est pas plutôt la Ligue 1 qui est la Ligue 2 bis?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
C'est reparti, enfin !
0 5