1. //
  2. // Al Nasr
  3. // Interview Jirès Kembo-Ekoko

« Mes parents m'ont envoyé en France pour que j'aie une meilleure vie »

Passé par l'INF Clairefontaine et formé au Stade rennais, Jirès Kembo n'a jamais vraiment réussi à s'imposer chez les Rouge et Noir malgré un talent évident. Aux Émirats depuis quatre ans, l'ex-international Espoirs a accepté de décrocher le téléphone pour nous parler de ses choix de carrière. Et aussi un peu de son petit frère.

Modififié
566 5
Tes parents t'ont appelé Jirès en hommage à Alain Giresse. C'est exact ?
Oui. Mon père est un ancien footballeur professionnel qui a eu une grande carrière en Afrique, c'était donc un fanatique de foot et notamment d'Alain Giresse. D'où ce prénom. J'ai eu la chance, quand j'étais en France, de pouvoir lire des phrases du grand Alain Giresse me concernant, je crois qu'il avait même dit que j'étais son fils spirituel en quelque sorte. C'est plaisant de lire ça, surtout venant d'un tel monsieur !

Tu arrives en France vers l'âge de six ans (Jirès est né à Kinshasa, en RDC, ex-Zaïre). Ce sont tes parents qui ont voulu que tu viennes vivre en France ?
Oui. À cette époque, c'était assez compliqué dans mon pays, donc ils ont décidé de m'envoyer en France pour m'offrir la chance d'avoir une meilleure vie, faire des études et m'en sortir.


Tu te souviens de ce que tu as ressenti en quittant ton pays ?
« Avec le recul, je ne peux que saluer l'acte de mes parents. Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir cette force de laisser partir son enfant très jeune. » Jirès Kembo-Ekoko
Non, pas vraiment. Mais aujourd'hui, avec le recul, je ne peux que saluer l'acte de mes parents. Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir cette force de laisser partir son enfant très jeune pour lui donner l'opportunité de vivre une vie meilleure. Et aujourd'hui je suis loin d'être le plus malheureux, bien au contraire.

Quelle image tu te faisais de la France avant d'arriver ?
Dans ma tête c'était un pays où il y avait beaucoup d'opportunités pour les jeunes Africains afin qu'ils puissent exploiter leurs talents, faire des études, percer dans le sport, etc.

Et tu n'as pas été déçu ?
Non, pas du tout.

Tu as vite réussi à te faire à cette nouvelle vie ?
Oui, car je suis quelqu'un qui s'adapte assez facilement. Après, on a aussi eu notre lot de difficultés et ce n'était pas évident tous les jours, mais j'allais à l'école comme un gamin normal et ça s'est bien passé.

C'est ton oncle qui s'occupait de toi ?
Au début, oui, mais après j'ai pas mal bougé, jusqu'à finalement me retrouver à Paris dans ma nouvelle famille, chez mes parents actuels. Ils ne m'ont pas adopté, mais je les appelle mon père et ma mère, car ce sont des gens avec qui j'ai vécu depuis tout petit en France.
Quand t'étais gamin, tu voulais faire quoi dans la vie ?
Je n'avais qu'une idée en tête, c'était le football. Mon père était footballeur, donc j'ai eu ça dans le sang dès la naissance. Ça a d'abord commencé dans la cour de récré.

À l'école justement, tu mettais la misère aux autres ?
« Dans la cour de récrée, j'étais souvent le premier à être choisi dans les équipes. » Jirès Kembo-Ekoko
Sans prétention aucune, un petit peu quand même (rires) ! Après, à l'époque, on ne se rendait pas forcément compte de ça, mais c'est vrai que j'étais souvent le premier à être choisi dans les équipes. C'était bon signe !

Et c'est à Bondy, en signant ta première licence, que tu rencontres Wilfried Mbappe. C'est lui qui va devenir ton tuteur légal ?
Oui, il devient à la fois mon tuteur et mon père.

Pourquoi lui ?
Ça s'est fait de manière naturelle. Ça a été mon premier coach quand je suis allé m'inscrire au foot, et le reste s'est fait à l'instinct. C'est difficile à expliquer en fait, c'est comme si cette personne m'avait toujours été destinée. Il a représenté l'image paternelle que je n'avais pas eue.

C'est avec lui qui tu as préparé le concours de l'INF ?
Oui, c'est lui qui m'entraînait à l'époque. On avait pas mal de jeunes de Bondy qui participaient au concours de l'INF et j'ai eu l'opportunité de passer les tests, d'aller jusqu'au bout et d'être pris là-bas.

Comment tes parents, restés au Congo, ont pris cette nouvelle ?
De là-bas, ils ne se rendaient pas forcément compte de ce que représentait l'INF. Tout ce qui leur importait, c'était de savoir que j'allais bien, que j'étais en bonne santé et que j'étais épanoui.


Qu'est-ce qu'il te reste aujourd'hui de l'INF ?
Que des bons souvenirs. J'ai eu la chance de rencontrer des gens qui sont aujourd'hui mes amis. Ça fait partie des plus belles années de ma vie. Quand on est à l'INF Clairefontaine, on ne se rend pas bien compte de la chance qu'on a. Pour un jeune comme moi qui arrivais d'Afrique dans l'idée de jouer au foot, j'avais une chance incroyable de pouvoir le faire tous les jours et en plus d'aller à l'école. J'étais nourri, logé et je faisais ce que j'aimais. C'était l'endroit idéal.

Comment tu as vécu la concurrence avec les autres jeunes ?
« Quand on sort de Clairefontaine et qu'on passe tout de suite en centre de formation, on se rend compte qu'il y a vraiment un monde entre les deux. » Jirès Kembo-Ekoko
Ce n'est pas à l'INF que j'ai commencé à la sentir puisqu'il n'y en avait pas vraiment en fait. On était juste une bande de potes, on s'amusait entre nous. C'est pour ça justement que quand on sort de Clairefontaine et qu'on passe tout de suite en centre de formation, on se rend compte qu'il y a vraiment un monde entre les deux.

Tu as reçu beaucoup de propositions à la sortie de l'INF ?
Oui, j'ai eu la chance de pouvoir choisir où j'allais aller parce que j'avais pas mal d'opportunités qui s'offraient à moi. J'ai choisi Rennes, car j'estimais à cette époque que c'était ce qui me correspondait le mieux et je ne me suis pas trompé. C'est vrai que j'aurais pu signer dans un club étranger, mais mon père, Wilfried, a toujours fait en sorte que je reste concentré sur la seule chose importante, le terrain.
C'est primordial d'être bien entouré quand on débute ?
De par mon expérience, je peux dire que l'élément le plus important dans la réussite ou non d'un joueur, c'est son entourage. Moi, j'ai eu la chance d'être entouré par les bonnes personnes, par des gens qui me donnaient beaucoup d'amour et qui se préoccupaient avant tout de ma personne et non de ce que je pouvais leur rapporter.

Les agents qui rôdent autour des terrains à l'INF, tu en as vu beaucoup ?
Ah oui, complètement. Il y a beaucoup de gens qui nous tournent autour et qui ne nous veulent pas forcément que du bien...

À Rennes, tu vas très vite signer ton premier contrat pro (à 18 ans, ndlr). On se dit quoi à ce moment-là ?
Dans un premier temps, on se dit que c'est un rêve qui se réalise, même si ce n'est pas grand-chose finalement, car un contrat pro, ça ne veut pas dire grand-chose. Beaucoup de monde en signe, et pourtant, tout peut très vite s'arrêter.

Tu enchaînes rapidement par ton premier match en L1. Tu ne t'es pas senti un peu dépassé par tout ça ?
Non, puisque comme je l'ai dit, j'ai eu la chance d'être bien entouré. Je n'ai pas eu le temps de penser à tout ça. Ma famille était là pour m'accompagner et me faire garder les pieds sur terre.

Finalement, malgré des débuts précoces, tu ne joues pas beaucoup avec Rennes. Tu as même demandé à te faire prêter ?
Oui, à plusieurs reprises. J'étais jeune et impatient de jouer, surtout que j'avais déjà un peu goûté à la L1.


Et le club n'a jamais accepté ?
Non, ça a toujours été un refus catégorique. On me disait : « Sois patient, ta chance va arriver, tu vas jouer. »

Comment tu vis ce rôle de joker au fil des saisons ?
« Le coach de Rennes me disait : "On ne te prêtera jamais puisque tu vas jouer." Et au final, je ne jouais pas. » Jirès Kembo-Ekoko
Ce n'est pas facile. J'avais du feu dans les jambes et je travaillais dur tous les jours pour avoir ma chance. Le coach me disait souvent : « On ne te prêtera jamais, puisque tu vas jouer. » Et au final, je ne jouais pas... Ce n'est pas une situation facile à vivre.

En 2009, juste avant la finale de Coupe de France contre Guingamp, Jimmy Briand se blesse. T'as espéré avoir ta chance ce soir-là ?
C'est vrai que c'était une époque où j'étais l'un des premiers à entrer en jeu et je faisais régulièrement des bouts de matchs. Sur le coup, j'ai espéré avoir un peu plus de temps de jeu. Quand vous êtes jeune, qu'à l'entraînement vous explosez tout, qu'on ne cesse de vous dire que vous ne serez pas prêté car votre chance arrive, forcément on se dit : « Là, c'est bon, le moment est venu. » Et au final, ce n'est toujours pas le cas...

Tu as joué combien de temps ?
Cinq minutes.
La saison suivante, l'arrivée d'Antonetti à la place de Lacombe n'y change rien...
(Il coupe) Non, ma situation n'évolue pas, et j'entends encore et toujours les mêmes discours. Là, la frustration grandit et on cherche des réponses, on se dit qu'on a peut-être une part de responsabilité là-dedans. Cette période-là ne m'a pas rendu service.

C’est-à-dire ?
J'avais signé pro très jeune, mais ce long moment sans jouer m'a ralenti dans ma progression. Mais bon, je ne suis pas quelqu'un qui reste sur des regrets. Ça m'a permis de forger mon caractère et j'ai essayé d'en tirer du positif pour la suite.

Tu décides pourtant de prolonger ton contrat de trois ans. Pourquoi ?
Je commençais à avoir un peu plus de temps de jeu et j'arrivais aussi un peu plus à maturité. Et puis partir à ce moment-là, ça aurait été comme un échec. Je me sentais bien à Rennes, c'est une ville sympa, c'est mon club formateur. Je ne voulais pas partir sans y avoir vraiment joué.


Mais alors que tu finis par t'imposer et qu'une nouvelle prolongation semble actée, tu annonces à la toute fin du mercato que tu quittes le club...
Oui, j'étais censé rempiler, j'étais en discussion très avancée avec le Stade rennais, mais j'ai finalement eu l'opportunité de signer à Al Ain et j'ai décidé d'accepter.

C'est un choix qui en a surpris plus d'un. Tu en étais conscient ?
Oui. Et même encore aujourd'hui, alors que ça fait quatre ans que je suis ici, il y a encore des gens qui ne comprennent pas. De mon côté, ça a été un choix mûrement réfléchi et je ne regrette rien.

Quand on voit ta trajectoire, tu ne rêvais pas mieux qu'une carrière aux Émirats ?
C'est sûr que si on m'avait demandé des années avant si je voulais signer aux Émirats, j'aurais répondu non. J'ai été formé dans un bon club français, j'ai joué en Espoirs, et c'est vrai que, comme suite logique, j'espérais autre chose.
« Signer aux Émirats, c'est un choix de vie que j'ai fait. » Jirès Kembo-Ekoko
Mais bon... J'ai eu cette proposition sous les yeux et c'est un choix de vie que j'ai fait. C'était une opportunité qui ne se représenterait peut-être plus, et vu que dans le football, on ne sait jamais de quoi demain est fait... J'ai fini par accepter et c'est un choix qui s'est avéré positif.

Le côté financier a aussi forcément joué, n'est-ce pas ?
Bien sûr, je ne vais pas mentir à ce sujet. Quand je parle de choix de vie, j'inclus aussi l'aspect financier. Ça a joué, c'est clair.

C'est comment le foot là-bas ?
Honnêtement, ça va faire quatre ans que je suis ici, et je peux dire que le championnat est vraiment différent de ce que l'on peut imaginer depuis la France. Moi-même, en venant ici, j'avais quelques appréhensions, mais en vivant la chose en vrai, on voit que ce n'est pas le cliché qu'on peut se faire depuis chez nous. Avant, c'étaient surtout les joueurs en fin de carrière qui signaient ici, mais ça a complètement changé. Ils sont très tournés vers le recrutement des jeunes, et, en quatre ans, le niveau a beaucoup évolué.

T'es encore jeune (28 ans, ndlr). Tu songes à revenir jouer en Europe un jour ?
Bien sûr. Si je disais que je n'y pense pas, je mentirais. Je suis encore jeune et, chaque année, j'ai l'opportunité de voir qu'il y a toujours des clubs qui s'intéressent à moi. Donc pourquoi pas ? Mais pour le moment, je suis concentré à fond sur ma saison avec Al Nasr.


Tu étais présent à Monaco l'autre jour pour la signature du premier contrat pro de ton frangin (Kyllian Mbappe, ndlr) ?
Oui. C'était un moment important pour mon petit frère, pour notre famille. Je me devais d'être présent pour lui.

Tu peux nous dire un mot sur lui ?
« Je retrouve chez Kyllian la même envie et la même passion que lorsqu'il avait 14 ou 15 ans. » Jirès Kembo-Ekoko
Kyllian est un amoureux du football, c'est vraiment quelqu'un qui respire, qui mange et qui dort football. Et ce qui me fait plaisir, c'est que je retrouve chez lui aujourd'hui la même envie et la même passion que lorsqu'il avait 14 ou 15 ans.

T'étais stressé quand tu l'as vu faire ses débuts en pro ?
Je n'avais plus d'ongles (rires) ! Mais j'étais quand même confiant pour lui, car je sais que, malgré son énorme potentiel, c'est un gros travailleur.

En plus de Monaco, il y avait beaucoup de propositions extérieures ?
Oh ça oui ! Mais maintenant, il va enfin pouvoir se concentrer pleinement sur le jeu. De toute manière, avec lui, il n'y a pas de danger qu'il se disperse tellement il est passionné. Il a encore des posters de football dans sa chambre en étant professionnel, ce qui n'est pas courant !

Propos recueillis par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Cool d'avoir des nouvelles de Kembo! Il a laissé un très bon souvenir de lui à Rennes, et pas que de par son nom de famille que respire la frappe surpuissante des 30 mètres, il tirait des sacrés coups francs (cf vs Evian) et a cassé quelques coccyx.
En lisant l'interview on a l'impression qu'il n'a pas joué beaucoup et c'est moyennement vrai.
Ce que je trouve dommage, c'est que Rennes aurait du lui donner plus d'importance, mais j'imagine qu'ils ont pensé que Brahimi le remplacerait très bien, lui qui au même poste, était encore plus jeune. Alors Rennes a pris son chèque. Mais je suis convaincu qu'il aurait été meilleur que Brahimi ou Pitroipa.
Cette faute dans le titre fait mal : pour que j'aie une meilleure vie !
Quel gachis... j'adorais ce joueur a rennes. A la fin, il avait pris une sacrée importance, un joueur capable de faire la différence, qui mettait de jolis buts et une mentalité sympa pour faire vivre un groupe.
les clubs francais devraient s'intéresser a lui!!
Fabrizio Salina Niveau : CFA2
Sujet de disserte du concours de haut-fonctionnaire européen.

"L'Europe peut-elle offrir une meilleure vie à tous les migrants qui arrivent?"

Vous avez 20 ans.
Un des plus gros gâchis de ces dernières années ! Je me souviens que même Eden Hazard, quand il jouait encore au LOSC, disait être impressionné par Kembo.

Avec un peu de patience, il aurait certainement tapé dans l'oeil d'un club de Premiere League où il aurait touché autant que dans le Golfe, tout en continuant à progresser.
Dommage...
Hier à 12:23 Les idées farfelues de la LFP 42
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:54 Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 24 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 4 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée
lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 30 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 11 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 64 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 13 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 13 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 87 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11 vendredi 7 avril Deulofeu va revenir au Barça ? 24 vendredi 7 avril Transplantation rénale pour Andy Cole 10 vendredi 7 avril Le but acrobatique de Sport Recife 2 vendredi 7 avril Aux Pays-Bas, un père donne le biberon en tribunes 12 vendredi 7 avril Un but chanceux en première division hollandaise 3 vendredi 7 avril Le match du Shakhtar annulé à cause de l'état du terrain 7 vendredi 7 avril Au Brésil, des prix à la place des numéros de maillots 7 jeudi 6 avril 327€ à gagner avec Bordeaux & Atalanta 3 jeudi 6 avril L'agent de Griezmann annonce cinq clubs intéressés, le PSG n'en fait pas partie 38 jeudi 6 avril Lingard prend son pactole chez les Red Devils 20 jeudi 6 avril Un supporter de Lens porte plainte contre Joseph-Monrose 39 jeudi 6 avril Virgin va rembourser les supporters visiteurs 6 jeudi 6 avril La petite révolution du congrès d'Helsinki 6 jeudi 6 avril Un club écossais à la rescousse du sport féminin 2 jeudi 6 avril Les Tigres de Gignac en finale de la Ligue des champions 10 mercredi 5 avril Higuaín s'en prend à De Laurentiis 5 mercredi 5 avril Le bonbon de Suárez 4 mercredi 5 avril D1 écossaise : le raté monumental de Miles Storey 10 mercredi 5 avril Charlie Adam glisse en tirant le corner 9 mercredi 5 avril Jermain Defoe dansera-t-il avec les stars ? 3 mercredi 5 avril L'entraîneur d'Avranches ironise sur Twitter 10 mercredi 5 avril Des ultras suédois se pointent au stade en niqab 114 mercredi 5 avril 211€ à gagner avec Real Madrid & Lyon 2 mercredi 5 avril Soumaoro sur la touche jusqu'à la fin de la saison 3 mercredi 5 avril City prépare un grand ménage dès cet été 35 mercredi 5 avril La nouvelle vidéo gênante d'Évra et son panda 9 mardi 4 avril Tromsdalen joue avec un mur de neige autour du terrain 3 mardi 4 avril Giulio Donati s'arrose dans le short 6 mardi 4 avril Le beau tifo de Djurgårdens 6 mardi 4 avril Un match interrompu à cause d'un chien 6 mardi 4 avril D5 belge : il marque du milieu de terrain 3 mardi 4 avril Palace trolle Chelsea avec Peppa Pig 11
566 5