1. //
  2. // 27e journée
  3. // AS Monaco/PSG (0-0)
  4. // Les notes

Mes charnières bien-aimées

Impériales ce dimanche soir, les charnières Toulalan-Wallace et Marquinhos-Thiago Silva ont tenu les attaques adverses en respect. Au final, seul Javier Pastore aura réussi à dynamiter une rencontre finalement décevante.

Modififié
52 25

AS Monaco


Subašić (7) : L'homme au maillot vert est aussi à l'aise face aux émeutes parisiennes que devant un parterre de personnalités européennes. Danijel Cohn-Bendit.

Kurzawa (6) : Depuis le match des Espoirs face à la Suède, on dit de lui qu'il est un gosse arrogant. Son hommage capillaire à Wagneau Eloi prouve qu'il respecte les anciens.

Toulalan (7) : Très bon match de Loïc Perrin.

Wallace (7,5) : La dernière fois qu'un Wallace a fait autant de victimes dans sa surface, c'était à Detroit et avec une énorme touffe de cheveux sur la tête. Une pensée pour toi, Big Ben.

Touré (4,5) : Épatant face à Arsenal, le jeunot n'avait pas la caisse ce soir et a été remplacé par Nabil Dirar. Alpapy Touré.

Kondogbia (6,5) : Ce dimanche, pour Monaco, la seule chance de marquer était la frappe déviée. La seule mission que le Kondog n'a pas réussi ce soir.

Fabinho (4) : Fabio Henrique Tavares. Soit un jumeau-de, un ancien défenseur-caravane de Bordeaux et un rôle de Titoff. Pas étonnant que ce soit compliqué ce dimanche.

Ferreira Carrasco (4,5) : L'allégorie de Montpellier : beaucoup de talent et du déchet à en remplir des bennes par dizaines. Remplacé par Matheus, qui a déjà plus joué que Dória en Ligue 1.

Moutinho (4) : On a retrouvé le Moutinho Ligue 1. Vivement le match retour face à Arsenal.

Bernardo Silva (5,5) : En face, il y avait Bernardo Mendy, aka Gregory van der Wiel. Pas jaloux qu'on lui vole la vedette, Silva a joué son jeu et en a emmerdé plus d'un avec son profil fou de technicien-bagarreur.

Martial (5) : Du talent à revendre, mais aucune occasion à se mettre sous la dent. Remplacé par Berbatov qui a également commencé son échauffement en vue de la Ligue des champions.

Paris Saint-Germain


Sirigu (5) : Occupé à temps partiel. Un chômeur de catégorie B et C.

Maxwell (6) : Impassable, impassible. Lucas Digne a plus de chance de gagner le concours du plus beau nez que de lui piquer sa place.

Marquinhos (7) : Arsenal avait Mertesacker, Paris a Marquinhos. De quoi arrêter la hype autour de Martial.

Thiago Silva (7) : Son association avec le petit marquis a été d'une solidité extrême. Car quand il n'est pas obligé de compenser les accès de folie de son ancien compère David Luiz, Thiago fait le taf. Mieux que personne, mieux que tout le monde.

Van der Wiel (3) : Tout sauf un hasard, les monégasques ont constamment cherché le département droit tenu par Grégory. Et quand il est sorti, ses centres n'ont jamais atteint la région des 16 mètres. Van der Wiel et vilain.

David Luiz (6) : Monstrueux dans l'impact tout au long de la partie, David a péché lorsqu'il a fallu caresser le ballon et délivrer la passe juste. Doué pour le sexe sauvage, moins quand il s'agit de faire l'amour.

Matuidi (5,5) : Moins en vue que ses fantasques acolytes, le Français n'a pas été plus sanglant au moment d'apporter le surnombre et d'opérer un coup d'état devant. Blaise Compas rayés.

Verratti (6,5) : Hormis son tacle de sagouin en début de partie, Marco a une nouvelle fois fait tourner les têtes par sa technique. Y compris la sienne, martyrisée par les 156 tours qu'il a effectués sur lui-même. Un Norufen Flash, et au dodo.

Pastore (6,5) : Des gestes aguicheurs, une posture qui excite et le sentiment que le succès va être au rendez-vous. Britney Spears dans Baby One More Time.

Lavezzi (5) : Je cours, je dribble, je rate : Ezequiel n'est pas décidé à changer de mélodie et nous sert à chaque fois la même soupe. Le Christophe Maé du football. Et ça fait mal.

Cavani (4) : Pour lutter contre son inefficacité, Zlatan aurait décidé de se faire tatouer Edinson sur le torse. Définitivement.

Par Swann Borsellino et Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Assez juste ces notes, j'aurais mis un peu plus a Maxwell qui a une classe folle dans les petits espaces !
Je pense qu'il fait un concours de touche de balle avec la semelle avec Javier et Marco
Pour ce qui est du concours de petit pont Javier salue toute la ligue 1 <3
DocteurHappy Niveau : CFA
Sérieux pourquoi faire des notes pour un match aussi insipide ?

Fallait les faire pour Om Caen ou Ol Montpellier non je déconne pour le dernier !
des commentaires bien soyeux qui remontent l'intérêt d'un match poubelle.

Par contre "le Kondog" c'est non.
C'est vrai que niveau technique, Pastore, Maxwell et Verratti, c'est du caviar.
Puis y a Lavezzi.
6 à Maxwell? Putain c'est son duo avec Pastore qui a été énorme ce soir!En fait 6 c'est la note max pour un latéral?
Je l avais jamais trop vu jouer. Mais en 2 matchs à arsenal et ce soir donc, j'ai trouvé que Kondogbia est un énorme milieu défensif. Vraiment haut niveau
autant le match m'a fait chier, autant les notes m'ont faire rire.
merci
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par perú
Je l avais jamais trop vu jouer. Mais en 2 matchs à arsenal et ce soir donc, j'ai trouvé que Kondogbia est un énorme milieu défensif. Vraiment haut niveau

Il me semble qu'il a été pas mal blessé, ce qui l'a freiné après son titre mondial avec les U20 et l'a un peu empêché de vraiment s'imposer dès son arrivée à l'ASM.
C'est vrai qu'il revient très bien depuis quelques temps.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Je remarque quand même que quand Zlatan n'est pas là, Paris ne sait plus jouer. Et je vais vous faire une confidence: je crois pas que ce soit du au hasard
"Touré (4,5) : Épatant face à Monaco"

lol
par contre pas une ligne sur liverpool qui bat city de belle facon, ca, non, on prefere les matchs de merde maintenant....
Ah le retour du grand Swann ! On retrouve là sa technique légendaire et un matchs dont les notes donnent un peu de saveur
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
@ neverlone

Scroll un peu avant de venir râler ;)
Message posté par PauletaSusicGaucho
@ neverlone

Scroll un peu avant de venir râler ;)


promis
Dite moi si je me trompe mes kondogbia mérite il une place en edf avec les matchs qu il fait ?
FourFourTwo Niveau : Loisir
L'illusion Monégasque n'aura pas durer longtemps, et on a retrouver l'équipe bien dégeu que l'on connaissait...
Mais il faut quand même voir les choses avec un peu de recul, la victoire a arsenal était un GROS trompe l'œil (suffit de voir le but de Kondogbia, plein de réussite, à l'image du match).
On se fout de la gueule de Lavezzi et Cavani mais de l'autre coté c'est le néant en attaque. Pas une seule occasion en 90 minutes à domicile...
hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
oui, le vestiaire de marvin martin ou de m'vila doit être libre.
Comment Lavezzi peut-il avoir la moyenne ? Le mec est encore pire que Cavani...
Will & Jeffrey Niveau : DHR
Message posté par FourFourTwo
L'illusion Monégasque n'aura pas durer longtemps, et on a retrouver l'équipe bien dégeu que l'on connaissait...
Mais il faut quand même voir les choses avec un peu de recul, la victoire a arsenal était un GROS trompe l'œil (suffit de voir le but de Kondogbia, plein de réussite, à l'image du match).
On se fout de la gueule de Lavezzi et Cavani mais de l'autre coté c'est le néant en attaque. Pas une seule occasion en 90 minutes à domicile...


Parce que tu croyais qu'on allait rééditer notre performance de Mercredi soir ?
Attend mettre 3 buts dans un match c'est déjà dingue, contre Arsenal en plus, pfiouu (je viens de salir mon caleçon pour le 34e fois de la semaine).
Là on a mis notre quota de buts pour tout le mois de mars j'en ai bien peur.

Plus sérieusement, ce résultat ne m'étonne pas, c'était couru d'avance. Le match contre arsenal a pompé trop d'énergie, physiquement mais surtout mentalement. Cette équipe n'est pas taillée pour joueur un 1/8 voire un 1/4 de LDC.
Du coup on a fait ce qu'on sait faire, bétonner, et c'est vrai que ça pique les yeux. Mais bon au final, on grappille point par point le retard par rapport au podium, mais j'ai peur qu'il soit un peu tard désormais. Marseille ne va pas perdre tous ses matchs, Paris va être champion et Lyon est beaucoup trop loin.
ça sent l'Europa League tout ça !
Guardinho Niveau : CFA2
C'est vrai le duo Cavani - Lavezzi est énervant, mais je trouve qu'avec Pastore ça a plutôt bien fonctionné, avec 2-3 combinaisons assez limpides et quasiment inédites cette saison.

Déjà sur la grosse frappe captée par Subasic, ensuite on a eu quasiment la même action mais avec Pastore positionné de l'autre côté du terrain qui trouve Lavezzi dos au but, lequel remet assez finement.
Ensuite, Pastore lance en profondeur Lavezzi avant que ce dernier frappe à côté.
Bref, un N°10 à la baguette derrière 2 attaquants, un truc complètement dingue et novateur qui ne s'est jamais pratiqué avant....

Sinon, je comprends pas cette manie des avant-centre à vouloir systématiquement redescendre.
Bon Ibra, on va pas revenir dessus, mais Cavani ça devient insupportable... C'est bien de vouloir participer au pressing et au repli défensif, mais PUTAIN le mec est beaucoup trop bas, tout le temps. Résultat, quand quelqu'un déborde pour centrer, on a jamais personne dans la surface.
Et sinon à part Lavezzi, personne pour faire des appels en profondeur.
La phase où David Luiz et Cavani s'engueulent est assez révélatrice : le premier ajuste (pas très bien) sa passe en pensant que l'autre serait déjà parti vers le but sachant qu'il avait un boulevard, alors que le second s'attendait à un ballon dans les pieds, alors qu'il est à 45m et tourne le dos aux cages. Ya pas comme un soucis là ?

Et puis je serais pas surpris qu'il retrouve un peu de lucidité dans le dernier geste s'il arrêtait de cavaler dans tous les sens.

J'aimerais bien savoir quelle est part d'initiative du joueur vs. consignes du coach ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
52 25