Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Mertesacker rend hommage à Robert Enke dans une lettre

Modififié
Huit ans plus tard, Robert Enke n'a pas été oublié.

L'ancien gardien allemand s'était donné la mort le 10 novembre 2009. Un suicide qui avait ému toute l'Allemagne, dont son coéquipier Per Mertesacker. Les deux hommes s'étaient côtoyés à Hanovre au début des années 2000.

Le défenseur d'Arsenal a ainsi rendu hommage à son ami disparu, en signant une émouvante lettre sur le site de sa fondation, ce vendredi. « Robert est entré dans le vestiaire de Hanovre 96 pendant l’été 2004 et m’a salué : "Ah, bonjour, tu es Per." Il venait d’Espagne, de Barcelone, et dès le début j’ai eu l’impression qu’il m’appréciait. Il m’a encouragé, m’a permis de croire en mes qualités. Parfois, un jeune de 19 ans ne les voit pas. Et lui m’a transmis sa confiance » , écrit Mertesacker.

Le joueur de 33 ans se remémore les réunions avec la Mannschaft : « Quand j’arrivais à l’hôtel pour un match international, je faisais deux choses : m’enregistrer et appeler Robert. "T’es déjà là ? Je viens d’arriver. Tu viens dans ma chambre ?" Et quelques minutes plus tard, on s’asseyait et on parlait de tout et de rien. »



« L’annonce de sa mort a été un choc très fort pour moi » , confie-t-il. Robert souffrait de dépression depuis 2004, une maladie qu'il n'a jamais révélée à son ami. « Comment il a pu être suffisamment malade pour s’enlever la vie ? Comment je ne me suis pas rendu compte de ce qui se passait ? Et la question qui faisait le plus mal : pourquoi il ne m’avait jamais parlé de sa dépression ? Nous étions amis, et comme on dit, entre amis on se dit tout. Mais j’ai appris que ce silence fait partie des signes de la dépression. » AG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5