Mercato morose

Modififié
0 4
La période veut que l’on parle des transferts. Dérogation suprême pour la Ligue 1, le marché sera clos le 4 septembre au soir. Raison de plus pour en rajouter. Et en marge du Bordeaux-Nice de dimanche (1-1), ce sont les entraîneurs qui ont répondu aux questions. Mais chacun à sa manière.

« Il est possible que l’effectif évolue, indiquait Claude Puel. On est à l’affût d’une dernière opportunité, en sachant que je suis prêt à continuer avec ce groupe-là. Donc on ne fera pas pour faire (sic) » , précisait-il.

Dans le camp d’en face, désappointement. « Il faut demander ça au président… Je ne m’occupe pas du recrutement, s’agaçait Francis Gillot. Mais il a déjà dit cinquante fois qu’on ne prendrait personne, alors c’est pas la peine de me poser la question à chaque fois. C’est comme ça… Il n’y a pas d’argent ! On ne va pas payer avec des cacahuètes ! »

Mais qu’ils sont tristes, ces deux-là ! LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La seule différence, c'est que Gillot, la cacahuète, il te la prend et t'en fait un super joueur. Bim !
La seule différence, c'est que Gillot, la cacahuète, il la prend. Point.
Plasil Power Niveau : CFA
Gillot ne doit pas être au courant que les cacahuètes, y a plus de budget pour en acheter au club. On a un déficit à combler et des émissions de M6 à financer donc Mr Gillot, vous n'aurez pas de cacahuètes cette année!
C'est quand même phénoménal avec le nombre de joueurs qu'ils ont vendus, qu'ils n'aient plus d'argent les girondins quand même surtout qu'ils n'ont pas pris grand monde dans le même temps...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le malaise Ronaldo
0 4