Mercato morose

Modififié
0 4
La période veut que l’on parle des transferts. Dérogation suprême pour la Ligue 1, le marché sera clos le 4 septembre au soir. Raison de plus pour en rajouter. Et en marge du Bordeaux-Nice de dimanche (1-1), ce sont les entraîneurs qui ont répondu aux questions. Mais chacun à sa manière.

« Il est possible que l’effectif évolue, indiquait Claude Puel. On est à l’affût d’une dernière opportunité, en sachant que je suis prêt à continuer avec ce groupe-là. Donc on ne fera pas pour faire (sic) » , précisait-il.

Dans le camp d’en face, désappointement. « Il faut demander ça au président… Je ne m’occupe pas du recrutement, s’agaçait Francis Gillot. Mais il a déjà dit cinquante fois qu’on ne prendrait personne, alors c’est pas la peine de me poser la question à chaque fois. C’est comme ça… Il n’y a pas d’argent ! On ne va pas payer avec des cacahuètes ! »

Mais qu’ils sont tristes, ces deux-là ! LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La seule différence, c'est que Gillot, la cacahuète, il te la prend et t'en fait un super joueur. Bim !
La seule différence, c'est que Gillot, la cacahuète, il la prend. Point.
Plasil Power Niveau : CFA
Gillot ne doit pas être au courant que les cacahuètes, y a plus de budget pour en acheter au club. On a un déficit à combler et des émissions de M6 à financer donc Mr Gillot, vous n'aurez pas de cacahuètes cette année!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le malaise Ronaldo
0 4