En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Mercato d'été 2013
  2. // Bilan de la semaine

Mercato : le chéquier commence (enfin) à chauffer

Le mercato commence à prendre forme. Alors que la folie autour du prochain entraîneur du PSG a selon toute vraisemblance cessé, l'Europe ne s'est pas arrêtée et les euros sont de sortie. Ça devrait s'accélérer dans les semaines qui viennent. Comme sur Football Manager.

Modififié
PSG, le meilleur bordel de Paname

Lundi, c'était Villas-Boas en tête, mardi Fabio Capello pour finalement terminer la semaine avec Laurent Blanc comme successeur de Carlo Ancelotti. L'officialisation devrait arriver entre demain et mercredi pour un contrat d'une durée de deux ans (dont une année en option). Tout ça pour ça, a-t-on envie de dire... Quoi qu'il en soit, l'ancien coach des Girondins de Bordeaux et de l'équipe de France débarque avec un CV honnête (champion de France et un quart de finale de C1... soit le même que Carlo au PSG finalement) et l'envie de se relancer. Le coach trouvé, les Parisiens vont pouvoir enfin se mettre à table avec leur pognon. On parle de Lucas Digne (15 millions), mais aussi de David Luiz et d'un attaquant uruguayen (Cavani ou Suárez). A priori, les dirigeants franciliens ont laissé tomber la piste Wayne Rooney, mais rêvent toujours secrètement de Cristiano Ronaldo. Histoire de ne pas brasser de l'air constamment, Zoumana Camara a été prolongé jusqu'en 2014 et Jean-Christophe Bahebeck file en prêt à Valenciennes. Réponds à ça le fair-play financier.

Aulas veut se débarrasser de Gomis

« Le Chakhtar Donetsk nous a fait une très belle proposition, nous pourrions tomber d'accord avec ce club. Soit j'arrive à lui trouver un club qui lui convient et tout le monde y trouve son compte à une année de la Coupe du monde, soit il reste et on perdra sa valeur d'achat. » Le président lyonnais Jean-Michel Aulas a plutôt le verbe dur envers Bafétimbi Gomis dans les colonnes de L'Équipe. On l'a bien compris, JMA veut se débarrasser de son attaquant international. Et vite. Seule ombre au tableau, Gomis ne veut pas partir. Et surtout pas n'importe où. Dans cette chasse aux gros salaires, Aulas a déjà scoré une fois puisqu'il a réussi à refourguer (avec plus-value) Dejan Lovren à Southamtpon contre 10 millions d'euros. C'est fort. Comme la signature de Gaël Danic pour 800 000 euros. Un mec qui facturait 5 buts et 11 passes l'an dernier en championnat. Toujours ancré dans cette logique de rationalisation budgétaire, l'OL tente de vendre tout en attirant des bons coups. Les prochains dossiers chauds sont déjà connus : finaliser Sébastien Corchia (latéral droit de Sochaux) et prolonger Clément Grenier. Pendant ce temps-là, Lisandro López est toujours dans le 69.

L'OM montre les crocs

Ça s'agite fort dans les coulisses marseillaises. Pendant que le PSG et l'AS Monaco se démènent pour choper du gros nom européen, les Olympiens s'arrachent les meilleurs Français du championnat. Ainsi, l'OM a envoyé une première offre de 12,5 millions d'euros à Lille pour la doublette Payet-Thauvin. Dans le même temps, José Anigo a faxé des chiffres bien ronds au Stade rennais pour Romain Alessandrini. Pour le moment, rien n'est encore fait, mais il se dit que Payet et Alessandrini seraient bouillants pour rejoindre le vice-champion de France. Dans le même temps, le Toulousain Serge Aurier a également été sondé. Bref, l'OM compte boucler son mercato rapidement, tout en espérant ne pas se faire braquer ses joyaux (N'Koulou et Mandanda notamment). Pour l'instant, le plan tient la route.

Montpellier parie sur les revanchards

Jean Fernandez a une revanche à prendre, lui qui a été sacrément souillé par la direction de l'AS Nancy suite à son échec lorrain. Fraîchement intronisé à Montpellier, le coach aimerait valider ses premières recrues. Siaka Tiéné, tricard et en fin de contrat au PSG, devrait être de l'aventure pour, idéalement, remplacer un Henri Bedimo qui n'est toujours pas parti. Normal, le latéral gauche n'a reçu aucune offre. Comme Younès Belhanda, au passage. Rayon revanche sur la vie, Djibril Cissé serait tout proche de rejoindre la Mosson. Un retour en Ligue 1 qui ferait un bien fou à l'homme et au championnat. Enfin, Rémy Cabella a clarifié sa situation personnelle en affirmant sur son compte twitter qu'il serait bien au club la saison prochaine.

Les Reds en avance

À la rue cette saison en championnat malgré un Luis Suárez énorme, Liverpool entend bien ne plus revivre une telle saison. Pour ce faire, les Reds avancent intelligemment sur leur mercato d'été. Après la signature de Kolo Touré début juin, deux lascars sont venus garnir les rangs liverpuldiens cette semaine : Luis Alberto, jeune joueur offensif de Sevilla et grand fouteur de bordel dans les défenses adverses avec le Barça B l'an dernier (un Barça B qui évolue quand même en D2 espagnole) et, surtout, la signature du gardien belge de Sunderland Simon Mignolet, auteur d'une énorme saison en Premier League. Pour le moment, Pepe Reina est encore dans le coin, mais la signature du Belge annonce sans doute la fin de l'aventure anglaise pour le divin chauve. Reste maintenant à gérer le cas Luis Suárez...

Isco, ce cœur si convoité

Impérial à l'Euro U21 avec l'Espagne, le milieu de terrain de Málaga Isco est sur toutes les tablettes d'Europe. En milieu de semaine, son cœur balançait entre Manchester City où son ancien coach Pellegrini vient d'arriver et le Real Madrid. Selon certains médias espagnols, Marca notamment, le numéro 10 serait à une signature de se caler au Real. Très à son avantage en Ligue des champions (quart-de-finaliste), le joueur de 21 ans, formé à Valence, pourrait être la première recrue estivale des Merengues. Avec Özil, Isco et Modrić, le niveau de créativité des Madrilènes est paré pour dix piges. Facile.

Thiago, la clause qui fait mal

Triple buteur en finale de l'Euro 21 et meilleur joueur du tournoi, le milieu de terrain espagnol Thiago est très demandé. Pas certain de pouvoir jouir d'un temps de jeu conséquent au FC Barcelone cette saison, le fils de Mazinho va devoir exporter son talent. On parle du Bayern Munich, mais surtout de Manchester United. D'autant que sa clause libératoire est ridicule : 18 millions d'euros. Un cadeau pour David Moyes qui aurait fait de l'international espagnol sa priorité au milieu de terrain. Ryan Giggs en personne s'est paluché sur le joueur dans la presse, c'est dire.

Paulinho, un avenir à vite écrire


« Il y a une offre officielle de Tottenham à Corinthians mais, comme je l'ai fait lorsqu'il y a eu une proposition de l'Inter Milan, je vais m'asseoir et en discuter en famille avant de prendre toute décision. Et je le ferai seulement après la Coupe des confédérations parce qu'il est difficile de gérer toutes ces choses en même temps. » Paulinho a été franc avec la presse après le Brésil-Italie de samedi soir. Le milieu de terrain de 24 ans, un temps sur les tablettes du PSG, devrait s'envoler pour l'Europe. Alors que les Spurs semblaient proches d'un accord définitif, l'Inter est venu s'incruster dans la danse. L'affaire tournera autour d'une vingtaine de millions. Trois fois rien.

Mertens se met à l'italien

C'est l'un des énormes coups du mercato. En secret, et pour moins de dix millions d'euros (9,5), le Belge Dries Mertens quitte son aile gauche au PSV Eindhoven pour venir garnir le nouveau schéma offensif de Rafael Benítez. Dribbleur, buteur et passeur, l'ailier est fabriqué avec de la dynamite. Si le club napolitain arrive à garder tous ses sujets, on peut s'attendre à un quatuor Mertens-Hamšík-Insigne-Cavani dans la botte. C'est sexy et violent.

Et aussi...

- Thibaut Courtois, qui appartient en réalité à Chelsea, a encore été prêté à l'Atlético Madrid. Pour la troisième année de suite.
- Miralem Pjanić est annoncé à Dortmund pour remplacer Mario Götze. Le Bosnien bénéficie du retard pris par le Borussia dans le recrutement du Danois de l'Ajax Christian Eriksen. En effet, les Ajacides souhaitaient d'abord boucler la venue de Maher (AZ, et remplaçant d'Eriksen) avant de laisser partir leur meneur de jeu. Mais comme Maher est hors de prix, tout est tombé à l'eau. Putain de dominos.
- L'international russe du Zénith Denisov et Mikhail Kerzhakov (FC Volga Nizhny Novgorod), gardien remplaçant et frangin de l'attaquant Kerzhakov, ont décidé d'aller gagner plus de pognon à l'Anzhi.
- Liverpool a réussi l'exploit de vendre Andy Carroll à West Ham. Contre de l'argent, si, si.
- Genarro Gattuso a été intronisé coach de Palerme. On en salive d'avance.
- L'ailier du PSV Jermaine Lens débarque à Kiev contre 8 millions d'euros. Un joli coup.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié