1. // Sélection
  2. //

Ménez s'excuse mais...

7 48
Jérémy Ménez ne sera pas présent lors de la réunion de la commission de discipline de la Fédération française de football prévue vendredi.

Le milieu de terrain parisien se trouve actuellement dans le New Jersey aux Etats-Unis pour le stage de préparation du PSG. Vendredi, il sera donc représenté par son avocat. « Je me suis excusé pour mon absence et pour les faits qui me sont reprochés, confie l’international français dans L’Equipe. Je suis pressé de tourner cette page. C'est embêtant de passer en commission, ce n'est pas bon pour l'image. Mais je fais, et je ferai des efforts pour m'améliorer au quotidien sur ce plan. »

Malgré les excuses, Ménez a du mal à comprendre la polémique créée autour de ses propos à l’encontre de Hugo Lloris. «  L'histoire avec Hugo, ce n'en était pas vraiment une, assure-t-il. C'est quelque chose qui a explosé alors qu'il n'y avait rien du tout. (...) En aucun cas je ne l'ai insulté. Lui-même a dit dans L'Equipe qu'il n'y avait pas eu le moindre problème entre nous. »

Le joueur de 25 ans ne se trouve en revanche aucune excuse quant à ses insultes envers l'arbitre italien Nicolas Rizzoli. Enfin... « J'étais un peu énervé, avoue-t-il. Je n'avais pas été titulaire, on perdait... En plus, sur l'action en question, je ne commets vraiment aucune faute. C'est vrai que ce n'est pas beau. (...) Je tiens à m'en excuser sincèrement. Mais dans l'ensemble, sur mon cas, on a fait tout un cinéma qui n'avait pas lieu d'être.  »

Bref, Ménez reconnaît être en tort. Mais pas trop quand même.
QM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
OuinOuinOuin Niveau : Ligue 1
"En aucun cas je ne l'ai insulté".

Donc en fait c'est notre intelligence que tu insultes à la place là?
Parce que bon, à moins que les images soient fausses, c'était assez évident.

Dommage que la news ne parle pas de cette
déclaration :

"Si bien dans sa tête et dans son groupe, Jérémy Ménez, qu'il serait «heureux et fier d'être capitaine du PSG.»"

Y'a même pas besoin de vanner.
OuinOuinOuin,

t'as les images ou Menez insulte Lloris ?
et ben alors ouinouinouin t'as craqué ou quoi...Je l'aime pas mais y'a des limites...
Son avocat a du taf, en plus de le représenter devant la commission, il rédige à l'avance ses déclarations.
J'ai pas d'images mais y'a pas la moindre erreur de français.
Plus que les cheveux Jerem', les cheveux
Menez s'excuse, mais c'est pour soigner son image. Parce qu'il sait que ça va être chaud pour lui cette année, donc autant se mettre en mode rédemption dès maintenant.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Emmanuel :

Bien sur que non ! OuinOuinOuin se base sur les dire de l'équipe, une référence journalistique qui ne dit que des vérités !
nononoway Niveau : CFA
"C'est embêtant de passer en commission, ce n'est pas bon pour l'image."

Il a oublié de supprimer toutes les indications de son conseiller-communication dans le texte ?
OuinOuinOuin Niveau : Ligue 1
Attendez, je deviens fou... Y'a pas eu des images pendant l'Euro où on le voit se retourner vers Lloris, tendre le bras et proférer quelque chose???
Si. Il disait : "Gardien que je chéris, je serai le mur qui masquera tes peurs, ton berger dans la vallée de l'ombre et de la mort pour, au coucher, m'endormir à tes côtés, du sommeil du Juste".
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Que celui qui n'a jamais gueulé sur un coéquipier sur un terrain lui jette la première pierre.
C'est "histoire" est une tempête dans un verre d'eau.
Comment peut-on demander des comptes à ce joueur pour ce qu'il a (prétendument) fait à l'Euro?
Si on ne s'occupe que des faits avérés (et non des analyses labiales de l'Equipe) le joueur s'est montré coupable d'avoir insulté l'arbitre de la rencontre face à l'Espagne. Fait pour lequel il a été sanctionné sur le champs (et sur le pré) d'un carton jaune. Fin de l'histoire.
Le reste, n'existe pas. Sa prétendue insulte envers Lloris n'est ni plus ni moins qu'un fait de jeux banal, que ceux qui jouent et ont joué au ballon connaissent tout les dimanches et ce, quelque soit le niveau.
Insulter un coéquipier ou un adversaire (si toutefois cela s'est réellement produit dans son cas), même si c'est moche et que je ne cautionne pas ce genre de débordements, c'est surtout d'une banalité crasse dans le football.
Juger Menèz pour rien ou si peu, c'est malhonnête.
Encore un faux débat, qui veut placer la morale et la pensée unique au dessus des règles du jeu.
Lamentable.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 48