1. //
  2. // J30- Milan-Lazio (1-1)

Menez fait encore des siennes

Modififié
1k 29
Tête de mule.

Alors qu'il semblait sur le retour, autant sur le terrain que dans ses performances, avec un joli doublé au début du mois en Coupe contre Alessandria (5-0), Jérémy Menez n'a semble-t-il pas profité de sa longue blessure au dos pour gommer ses écarts comportementaux.

Selon la Gazzetta dello Sport, au cours du match opposant le Milan à la Lazio (1-1) le Français, vexé d'être sur le banc, aurait tout simplement refusé de partir à l'échauffement en seconde période. C'est Nenad Sakić, l'entraîneur adjoint des Rossoneri qui a dû hausser le ton avec le joueur pour le forcer à s'échauffer : « Il reste un quart d'heure avant la fin, pas une minute. »

Menez est finalement entré à 6 minutes du terme, mais son attitude n'a cependant pas échappé à Sinisa Mihajlovic. Le coach lombard a prévenu en conférence de presse : « S'il ne veut pas jouer, je vais m'occuper de lui.  »

Vous le sentez venir le départ de Menez pour la Chine, l'été prochain ?

PLL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Lui, c'est un âne, un vrai de vrai.

Et pendant ce temps, Hatem montre une toute autre intelligence. D'abord sur le terrain et aussi dans sa communication parfaite.
Cette génération 87 a vraiment un souci d'attitude.
Nasri, Menez, Benzema, Ben Arfa… tous doués mais tous des enfoirés de première.En tout cas c'est leur image médiatique.
J'ai remarqué que le phénomène du footballeurs-caillera touche plus les joueurs offensifs ( Anelka fut le premier sur ce créneau, ces gars-là ont suivi) que les joueurs défensifs.
On leur a sans doute trop répété qu'ils avaient du talent, ils en ont perdu la tête et l'humilité.
Message posté par Yougo Leal
Cette génération 87 a vraiment un souci d'attitude.
Nasri, Menez, Benzema, Ben Arfa… tous doués mais tous des enfoirés de première.En tout cas c'est leur image médiatique.
J'ai remarqué que le phénomène du footballeurs-caillera touche plus les joueurs offensifs ( Anelka fut le premier sur ce créneau, ces gars-là ont suivi) que les joueurs défensifs.
On leur a sans doute trop répété qu'ils avaient du talent, ils en ont perdu la tête et l'humilité.


Anelka jouit d'une mauvaise image. Faut toujours un bouc émissaire en même temps.
Anelka a dit tout haut à Domenech aka je fais toujours rentrer govou à la 73è et trezeguet n'a pas le bon signe astrologique, ce que tout le monde pensait tout bas, c'est pas un menez.

Aucun grand coach n'a remis en cause le professionnalisme d'anelka
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1k 29