Ménès démonte Deschamps

Modififié
0 3
Pierre Ménès n'a pas sa langue dans sa poche. Ce dernier a ainsi porté un jugement pour le moins critique sur le coaching de DD hier face à Benfica : « Sur ce match, pour moi, Deschamps a tout faux. Dès le départ, je n'ai pas compris pourquoi il a décidé de faire jouer exactement la même équipe qu'à Lisbonne. On sait qu'en ce moment Abriel est dans le dur, que Lucho enchaîne les matchs jusqu'à épuisement au point d'avoir été transparent lors des trois derniers. Mais ces deux-là sont titulaires au coup d'envoi. A l'inverse, pourquoi laisser Valbuena et Ben Arfa sur le banc ? Qu'on ne vienne pas me dire qu'ils sont fatigués par leur première partie de saison, ils n'ont pratiquement pas joué » .



En conclusion, Pierrot estime que « cette gestion d'épicier a été fatale aux ambitions européennes de l'OM cette saison » .



Déjà qu'il n'avait pas que des amis...


SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les choix de Deschamps sont peut être discutables mais il ne faut pas oublier qu'à l'aller la même équipe avait posé de sérieuses difficultés aux lisboètes et avait su se créer de multiples occasions. Parier sur la même formation n'était donc pas si farfelu que Monsieur Ménès veut nous le faire croire.

Quant au cas Ben Arfa il est bien trop irrégulier et imprévisible pour être aligné d'entrée et il l'a une fois de plus prouvé en passant ses nerfs sur Allan Kardec. Ce type de comportement n'a pas sa place sur un terrain de foot et il est à espérer que les instances disciplinaires de l'UEFA réagissent en conséquence. Ben oui petit c'est facile de faire le malin quand on gagne mais savoir garder la tête froide en cas de défaite c'est pas mal non plus...

Et si le gros voulait bien arrêter de critiquer Malouda contre vents et marrées... de la part d'un type dont le dernier footing remonte surement à l'épreuve d'endurance de 20 minutes de 6ème ça sonne faux...
En même temps s'il fallait être svelte pour parler foot ça se saurait, c'est comme s'il fallait être honnête pour parler politique ou jouer d'un instrument pour parler musique.

Je trouve pas qu'il a tort, les mecs sont cramés et il les fait rejouer, le match nul de l'aller est un petit miracle à lui tout seul.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3