1. //
  2. // Le joueur de la 32ème journée

Mendes, l’autre Lucas

Il est brésilien, il joue en France, il s’appelle Lucas, mais bizarrement, son nom ne fleure pas bon le sable chaud des plages de Copacabana et d’Ipanema. Discret sur le terrain et en dehors, le Marseillais Lucas Mendes s’est fait une place de choix dans l’axe de la défense phocéenne. Associé à Nicolas Nkoulou, le natif de Curitiba forme avec le Camerounais, une charnière imperméable. Un bon coup pour l’OM.

Modififié
0 39
« Vingt Lucas pour le prix d'un » . Ce n’est pas la promo d’un supermarché brésilien mais la simple illustration du clivage économique Paris/Marseille. Paris a déboursé 40 millions d’euros pour s’offrir Lucas Moura, et quelques matchs ont suffi pour que l’on se rende compte qu’il faudrait compter sur l’enfant de São Paulo lors des saisons à venir. L’OM a dépensé vingt fois moins pour engager Lucas Mendes, et quelques matchs ont suffi pour que Souleymane Diawara pose ses fesses sur le banc de touche phocéen. Moins de zéros après la virgule et moins de virgules tout court. Très discret, peu médiatisé, au bled comme en France, l’autre Lucas de la Ligue 1 réalise une année 2013 d’excellente facture. Arrivé en terre phocéenne pour deux petits millions d’euros, le natif de Curitiba est l’un des rares bons coups de l’OM sur le marché des transferts. Et dire qu’il n’était arrivé que pour jouer les doublures de Jérémy Morel

Des débuts timides

Il faut dire que l’été 2012 n’était, pour un anonyme, pas le meilleur moment pour débarquer en France. Qui plus est à Marseille. Pendant que le Paris Saint-Germain faisait ses emplettes sur l'avenue Montaigne, Lucas Mendes arrive dans le sud de la France sur la pointe des pieds, lors des ultimes heures d'un marché estival estampillé Tati Barbès. Un inconnu de plus à ranger avec les Kassim Abdallah et bientôt, Modou Sougou. Les premiers mois donnent raison aux éternels pessimistes. L’adaptation est difficile, Lucas ne parle que portugais, a quitté son pays natal pour la première fois et, on a tendance à l’oublier, n’a que 22 ans. Le Brésilien ne joue son premier match qu’à la fin du mois d’octobre, une entrée lors de la sémillante défaite phocéenne à Troyes. Quelconque. S’ensuivent quelques matchs en fin d’année, une entrée puis une expulsion à Bordeaux, puis une victoire à Bastia et deux face à Toulouse et Saint-Étienne. Ses trois premières dans l’axe central avec Nicolas Nkoulou. Ses deux premières rencontres terminées sans prendre de but. Le début d'une belle histoire d'amour.

Le mariage pour tous

En cette période de mariage pour tous, Nicolas Nkoulou et Lucas Mendes pourraient vite passer devant Jean-Claude Gaudin. Depuis le début de sa relation, le couple brésilo-camerounais a disputé 17 matchs, n'a encaissé que onze buts et est rentré neuf fois à la maison sans avoir pris de pion. Ce fut le cas lors des cinq dernières sorties de l'OM, même s’il faut bien admettre que cette charnière complémentaire doit également ses bonnes statistiques à la forme retrouvée de Steve Mandanda. Mais le temps a passé et a joué en faveur de Lucas Mendes, qui est monté en régime. Toujours discrètement. Lui, qui a vu en Modou Sougou l'arrivée d'un traducteur, affirme que malgré la barrière de la langue, « la communication est très bonne avec les partenaires de la défense » . Une bonne nouvelle pour l’arrière-garde phocéenne et pour le club qui ne serait certainement plus second avec Souleymane Diawara titulaire en charnière centrale. D’autant que Lucas Mendes est aussi une bonne affaire financière. D’un point de vue salarial, il s’inscrit dans la lignée des dernières signatures de l’OM à « bas coût » (il toucherait, selon le Phocéen, 75 000 euros mensuels, contre 180 000 pour le Sénégalais). Dur sur l’homme, bon de la tête, pas maladroit avec ses pieds, le gaucher qui était arrivé pour doubler le poste de latéral gauche a donc convaincu dans l’axe où il forme avec Nkoulou, une belle charnière de la génération 1990. Si le placement est un peu trop aléatoire parfois, le joueur repéré par Jean-Philippe Durand est, et c’est assez rare pour le souligner, un bon coup de l’OM sur le marché des transferts. José Anigo aime ça.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

denver le dinosaure mdrrr
footchampagne Niveau : Ligue 2
Note : -1
On est d'accord pour dire que l'OM est chiant* à regarder. Mais derrière avec Fanni et les 2 compères c'est du très costaud. De plus Romao est aussi une bonne pioche de mon point de vue. Avec une recrue estivale pour épauler Valbuena offensivement et je pense sincèrement que l'OM sera compétitive pour l'Europe.
Ibrahimoviol Niveau : District
Pour moi, bien qu'il monte en puissance, c'est pas solide et le placement reste approximatif.

Ok sur l'envie et le contact sur l'homme mais c'est pas l'assurance tout risques.

Bref: un bon rapport qualité prix mais les 2 composantes sont faibles.

On verra la saison prochaine si je dis des conneries (ce qui est probable =)
derIngenieur Niveau : CFA
Un recrutement malin. Je pense que c'est l'avenir d'autres clubs de haut de tableau. Quand on a des moyens financiers limités, il vaut mieux acheter 20 joueurs à un milion et avoir au pire des remplacants et au mieux 2-3 pépites dans le lot qu'on pourra ensuite revendre À prix fort (cf Porto). Acheter un Gourcuff à 20 Millions, c'est toujours un risque par contre, même si au moins cela fait vendre des maillots.
Ibrahimoviol Niveau : District
Et avec ça tu veux être compétitif?

Nan la bonne stratégie si t'as pas les moyens ou que tes moyens diminuent, tu fous ton pognon dans ton centre de formation et, si tu jouis d'une bonne réputation et c'est le cas de l'OM, tu peux espérer sortir quelques pépites.

Acheter de la merde*, ça reste de la merde*.
"José Anigo aime ça." pas sûr...
Avec"seulement 2M de transfert il a pas dû s'en mettre assez dans les poches à son goût/habitude :/ c'est vraiment la crise à Marseille...
Très bonne recrue. Le gars monte clairement en puissance, bien qu'encore un poil tendre.

Anigo va encore pouvoir s'en servir pour défendre son recrutement putain.

Maintenant j'ai aussi l'impression que sa progression va dépendre du futur recrutement.
Du départ de N'Koulou notamment, qui parait assez inéluctable...
Message posté par footchampagne
On est d'accord pour dire que l'OM est chiant* à regarder. Mais derrière avec Fanni et les 2 compères c'est du très costaud. De plus Romao est aussi une bonne pioche de mon point de vue. Avec une recrue estivale pour épauler Valbuena offensivement et je pense sincèrement que l'OM sera compétitive pour l'Europe.


Complètement d'accord avec toi. On a tendance à l'occulter assez facilement mais Romao a vraiment apporté en terme de punch et d'envie à la récupération. Il permet aussi au milieu de mieux travailler sans s'user démesurément pour revenir défendre.
Lucas-N'koulou, c'est complémentaire, avec un Mandanda au niveau d'hier soir et un Fanni au niveau du reste de sa saison, ça reste une excellente défense pour la L1.
Je suis globalement d'accord avec toi sur la deuxième partie, mais il faudra également un attaquant au moins et un offensif pour aider Valbuena comme tu l'as souligné, et pourquoi pas un vrai milieu relayeur/animateur mais aussi et surtout un latéral gauche.

Je pense que si Marseille accroche une place européenne, il faudra clairement renforcer en qualité un banc de touche très pauvre pour une équipe de haut de tableau.
LibidoPostToxico Niveau : National
Perso j'aime bien, apres j'avoie parfoit il fait flipper et faut prier pour qu'il ne se retrouve pas en face to face avec un tout droit parce que t'es sure qu'il va le griller !
Mais je trouve son attitude, son niveau plus que correcte, sachant qu'il n'a que 22 ans, qu'il ne parle pas francais et que c'est sa premiere saison europeenne !
Ca nous change des cagoles et autres baltringues qu'on a vu passer en déf a l'OM ( pensée a toi Edouardo tuzzio et autre christanval ...)
Alors là si Manchester nous fait le coup de l'acheter pour former une défense axe gauche evra-mendes, moi je vous dis que ça va se palucher du coté de old trafford...

Caliente!!!!
LibidoPostToxico Niveau : National
Message posté par Ibrahimoviol
Pour moi, bien qu'il monte en puissance, c'est pas solide et le placement reste approximatif.

Ok sur l'envie et le contact sur l'homme mais c'est pas l'assurance tout risques.

Bref: un bon rapport qualité prix mais les 2 composantes sont faibles.

On verra la saison prochaine si je dis des conneries (ce qui est probable =)


En meme temps vu le niveau des autres mecs de l'Om , on a pas que des cadors ! c'est oas le seul a avoir des defauts, mais miraculeusement, cette année ca passe !
Chriswillow Niveau : Loisir
Lucas Mendes, profite des piètres prestation de la "charette" Diawara, l'ombre du défenseur qu'il fut l'année du titre à Bordeaux, ou l'année du titre Marseillais.
Mendes est propre, sans fioriture, plein d'abnégation et de sérieux. Et surtout il est loin d'être lent. Cependant il lui manque encore un petit plus au niveau de l'anticipation et de la 1ere relance. Mais à part ça, c'est du tout bon pour l'OM post troma-financier.
LibidoPostToxico Niveau : National
Message posté par max29
"José Anigo aime ça." pas sûr...
Avec"seulement 2M de transfert il a pas dû s'en mettre assez dans les poches à son goût/habitude :/ c'est vraiment la crise à Marseille...


Je like !!!
Je reconnais qu'hier soir il à été particulierement très bon...Mais delà a nous pondre un éloge au bout d'une dizaine de bons (pas excellent hein...juste bons) matchs, je trouve ça un peu prématuré...
Je reconnais qu'hier soir il à été particulierement très bon...Mais delà a nous pondre un éloge au bout d'une dizaine de bons (pas excellent hein...juste bons) matchs, je trouve ça un peu prématuré...
Il est vrai qu'il est sur une bonne serie de match... mais voyons si ca forme se maintient deja jusqu'a la fin de saison. Sinon pour son prix c'est vrai qu'il vaut le coup.
Vivant au Brésil, je chambre mes amis autochtones en leur disant que le meilleur brésilien de la L1 n'est ni Lucas Moura ou Thiago Silva mais Lucas Mendes... La réponse est toujours la même: "c'est qui?"
Vivant au Brésil, je chambre mes amis autochones en leur disant que le meilleur brésilien de L1 n'est ni lucas Moura, ni Thiago Silva mais Lucas Mendes... la réponse est toujours la même : "C'est qui ce mec?"
Pardon... Je radotte...
Soulcialist Niveau : Loisir
Une bonne pioche en effet, il faudra voir ce qu'il vaut individuellement sans un mec comme Nkoulou qui est une fucking Assurance tous risques.

Il a bien profité de la blessure de Diawara qui s'est gravement blessé au pire moment de sa carriere...
Personnellement j'aime bien ce genre de défenseur sobre, toujours bien placé et pas flashy, aux prestations homogènes. Un défenseur trop bon tout de suite, il suffit d'un mauvais match référence (Ciani contre l'Espagne), pour que ca carrière en prenne un sacré coup.
A mon sens va falloir qu'il prenne un peu d'assurance dans les interventions. Il a une bonne anticipation et une relance propre. Quand ils sont en forme avec Nkoulou on a l'impression qu'ils sont partout.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 39